La suite des choses....
seb0976 @ 31-01-2007 06:01:50

Bonjour,

Je suis dépendent, en sevrage, en suivi avec une psy.
Je me sens quasi anormal!!! ca fait un mois que je n'ai absolument rien fait avec un ordi...outre que pour le travail. Les premiers jours ce fut dur mais il me semble presque que c'est trop facile...je travaille beaucoup, j'essaie d'éviter toute tentation.

Je dis anormal pcq il me semble que c'est trop facile...serait-ce parce j'y ai perdu l'amour de ma vie??? Je ne sais trop...

Pour moi, ce n'est même pas ca le plus dur...ce n'est pas la dépendance mais plutot ce que la dépendance a entrainée.

La femme que j'aime et moi sommes passés par toute la gamme des émotions depuis 2mois (moment ou elle a tout découvert et conséquemment moment de notre rupture)...nous en sommes maintenant au stade ou elle a besoin de recul pour penser ses plaies avant d'entrevoir une suite à notre histoire...

j'aimerais avoir l'opinion d'autres dépendants...pour ceux qui ont pu "recoudre" leur relation, ca s'est passé comment?
A quel point la relation a-t-elle souffert des contrecoups?

Deja sans meme etre revenu ensemble, je trouve ca extremement dur...n'ayant plus aucune confiance en moi (avec raison, je la comprends) comme ce soir ou elle sait que je suis sur le net....elle pense que je vais voir du porno....c'est pas facile....mais je l'aime et je crois en nous....alors!!

Merci de m'avoir lu...

seb
===============================================================================================================================================
Re: La suite des choses....
Bruno59 @ 31-01-2007 14:01:26

Quand on s'engage dans le sevrage, on aimerait tout avoir d'un coup. Sauf que généralement, le mieux est de commencer par "bértonner" so rétablissement, et se concentrer sur son abstinence. Un autre mode de vie pourra peut-être aider ta femme à panser ses plaies. Mais cela, ça dépend aussi d'elle, de ce qu'elle a décidé etc... Personne ne peut répondre à sa place. Tu n'es responsable QUE de ton rétablissement. Et un mois, t'es bien parti tu sais !

Bon courage !
===============================================================================================================================================