Dépendance sexuelle

Version complète : Bonjour a toutes et tous
Vous consultez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonjour donc tout le monde, J'avoue ne pas aimer ces sites d'echanges par forum, mais je crois que l'urgence s'impose vis a vis de de cette dependance porno. Ne pas aimer avant tout car je deteste passer bcp de temps a taper sur mon clavier.  Surtout que j'y "passe" pour ma recherche de boulot. Voilà je suis devenu dependant au fil des ans du porno sur internet, et a present cela passe par le téléphone rose. Je ne  me sens  pas concerné par le "fantasme  boucherie" décrit par  "Orroz" Isabelle Sorente, que je remercie comme d'autre INFINIMENT au passage, mais le résultat est le même. Pour être clair, je rejete 95 % de la pornographie, car je ne supporte pas l'idée de "femme objet". En revanche, je suis devenu dépendant, de mes fantasmes et du virtuel de l'internet. Cela allait encore, jusqu'à ce que je devienne dependant du téléphone rose avec une hotesse. Jusqu'à plusieurs fois par semaine en période de "chomage", donc cout de la facture a l'appui, et ignorance totale de mon épouse sur ce point. Et plus d'intéret ni gout a rien, ou quasi. Et là je craque. J'en ai assez. J'ai déjà songé au psychiatre, mais une période de thérapie psy m'a montré que si l'on ne travaille pas suffisamment sur soi, on devient passif et rien ne résulte. Malgré la volonté. Le cout financier y est aussi pour qlq chose.Donc je souhaite me sortir de cette dépendance ABSOLUMENT, et j'espere pouvoir partager mon point de vue et mes avancées (je l'espere) avec d'autres personnes inscrites, meme si cela n'est absolument pas mon habitude. Car actuellement je suis plutot replié sur moi-même.Je voudrais juste terminer ce 1er message par une reaction a une partie de l'article de "Orroz" au sujet de "l'envers du porno" et le film "Shocking Truth" :   "La torture vise à le réduire à l'état d'animal, à l'anéantir jusqu'à ce que lui-même ne se considère plus comme humain, mais comme rien, moins que rien. " . Je crois qu'au sujet de ces films X nous sommes bien pire que les animaux, qui eux dans leur ensemble font encore juste ''l'amour", de manière saine et réelle, à des exceptions "d'industrie alimentaire" près. J'espere avoir été clair dans l'ensemble, et avoir vos commentaires au plus tot. Michel   
Bonsoir Michoubidou, et bienvenue. Se shooter à l'excitation et au fantasme je connais aussi. Cela devient obsédant et effectivement ça coûte cher. J'essaie donc un jour à la fois de ne pas consentir ni donner prise à ces fantasmes qui viennent à l'esprit. La puissance de l'obsession fait que je ne peux pas m'en sortir seul et c'est la raison pour laquelle je fréquente le forum, des groupes de dépendants et que je vois un psy. Tout seul, j'ai bien du mal à faire avec ma fragilité, et ça m'aide à vivre de mieux en mieux.Essaie de d'abstenir un jour à la fois. Et surtout de ne pas te culpabiliser, même si tu chutes. On est là pour l'entraide, et partager nos expériences vécues sur ce chemin de rétablissement.Bon courage.  
URLs de référence