Dépendance sexuelle

Bienvenue sur le forum d'entraide pour les co-dépendant(e)s et dépendant(e)s au sexe sous toutes ces formes (tchat, porno, escorte, etc.). Vous y trouverez des espaces de partage et d'entraide, ainsi qu'un espace collaboratif (wiki) et des vidéos. N'hésitez pas à vous inscrire et partager votre histoire en toute confidentialité.

Dexter Sevrage

Hello à tous

Voici 10 jours que j'ai adopté un rythme de vie plus équilibré et pour l'instant, ça marche.... LEs moments d tension sont toujours aussi nombreux, mais au final, ce que je fais est désormais acceptable, j'arrive à un équilibre... J'espère pouvoir continuer ainsi longtemps...
 
Hello à tous

La fin avril est là, et je poursuis mon effort actuel qui est, non pas de tout arrêter, mais de stopper mes habitudes les plus néfastes, et pour l'instant, tout se passe bien. 

Maintenant, je suis un peu partagé, faut-il foncer et progresser, au risque de tout mettre par terre? ou continuer sur cette voie presque "habituelle? " Ai-je encore une marge de progrès avant de tout stopper? Oui bien sûr je l'ai... Manque encore l'ultime volonté pour m'y lancer. Mais je n'ai pas le choix, seule l'envie de m'améliorer me motive...
 
Allo Dexter,

Je suis toujours partagé entre tout stopper ou bien l'approche qui consiste se donner le droit de se faire plaisir de temps en temps. 

Tout stopper c'est comme se dire "tu n'a plus aucun plaisir, le sexe c'est mal" et d'un autre côté si tu gardes ne serait ce qu'un peu de la substance, tu restera toujours accro.

Pas simple
 
Perso, je pense que la seule issue est de tout arrêter. Tel est notre lot à nous, accros. Et au bout de longtemps, on peut s'autoriser à un petit écart, mais franchement, un alcoolique qui veut arrêter peut-il s'autoriser à boire de temps en temps ? bien sûr que non. 

Dès lors, nous non plus... A partir du moment où l'on pense pouvoir faire des pauses dans un sevrage, c'est qu'on est pas prêts...

atchao :)
 
J'avoue que l'image avec l'alcoolique est parlante. Certains passages me font penser aux textes des Sexoliques Anonymes, basés sur les AA.
 
Hello à tous

Je vais m'arrêter complètement dans trois jours. Un nouvel essai, longuement muri et préparé. Ca ne sert peut-être à rien de le mettre ici, et c'est peut-être présomptueux, mais bon, c'est dans le processus... Donc je le dis, je l'affirme, je me mouille, je vais me lancer. Et j'espère pour de bon! La suite à partir du 21 mai.
 
Dexter,

Je te suis de loin en loin depuis des années beaucoup de similitudes dans les parcours même si je suis moins présent ici. C’est mon dernier soir ce soir.
 
Merci Impulsion 2 :)

C'est parti pour moi, aujourd'hui, c'est le grand jour. J'ai écrit cela tellement de fois déjà, mais bon, encore une, cela fait partie de la démarche, exposer mon effort, pour le rendre "officiel" et me donner de la force. 

J'ai fait le nécessaire pour me protéger de prochaines crises, j'ai stoppé la plupart de mes pratiques tendancieuses, je dis la plupart car j'ai re-cédé au téléphone rose il y a deux jours, nul, enfin bon...

Je suis à la fois plein d'espoir et de détermination mais aussi très lucide sur la difficulté de ce que je prépare... Les jolies collègues en jupes, les instants de désoeuvrement, le stress... Tant de choses pourraient m'y ramener. Plus pas mal de frustration accumulée toutes ces années et sur lesquelles j'ai déjà travaillé, mais sans totalement en venir à bout. 

Courage, courage, courage! Je sais aussi qu'au bout de quelques jours, le besoin diminue. Et qu'au bout de 25 à 30 jours, les jours filent comme le vent et on ne se rend plus compte de rien, parce qu'on a adopté un nouveau rythme! Voilà où je veux me retrouver. Je me suis donné un objectif à 90 jours, c'est très ambitieux, mais il le faut. 90 jours, puis je m'offrirai un joli cadeau, voilà ma motivation, et après, tout sera, je l'espère, différent. 

Courage, courage, courage!!!
 
Bonsoir à tous

nous sommes dans la nuit de dimanche à lundi. Depuis aujourd'hui, ce n'est pas facile, les tentations reviennent. Je ne dois pas perdre la motivation de ces derniers jours et suivre le chemin que j'ai commencé à tracer. J'ai plein de bonnes habitudes et de fortes intentions. Je dois garder tout cela, me protéger. Sinon je suis content, j'entre dans le 7e jour, c'est toujours bien.
 
Bonsoir Dexter


ça fait un bail que je n'ai pas écrit sur ton fil.
7 jour c'est un bon début.
Je me souviens de nos échanges par. téléphone il y'a presque 10 ans, fin 2014, je vivais la rupture la plus douloureuse de ma vie et j'entammais un sevrage total.

Beaucoup d'eau à couler, 10 ans ce n'est pas rien.
Juste pour te dire que cette addiction nous prend ce qu'il y'a de plus précieux avec l'âge : notre temps c'est dont je prends conscience.
C'est ce que je me dis et j'essaie d'avancer.

Accroche toi, tu as essayé plein de choses, garde cette volonté de rester sobre.
 
Bonsoir Asmyr

J'ai vu ton post il y a plusieurs jours déjà, mais je ne pouvais pas y répondre, pas d'inspiration, pas trop de temps. Et justement, ce temps que nous prend l'addiction, tu as raison, est l'une des pires chose qui soient. Car elle nous vole ainsi des instants que nous pourrions accorder à d'autres ou à faire d'autres choses, qui nous aideraient à progresser et à aller mieux. 

J'espère que tu trouves aujourd'hui le moyen de t'en sortir. 

Pour ma part, je termine mon 19e jour, c'est une belle série qui a débuté et qui, je l'espère, durera longtemps.
 
Hello

23e jour en cours. La série est belle pour moi, il est rare que je tienne aussi longtemps. Et j'ai très envie d'aller beaucoup beaucoup plus loin! Mais aujourd'hui, c'est plutôt la fatigue qui s'empare de moi, et la lassitude. 

Le sevrage, en effet, ne règle pas tous les problèmes de la vie. Si la sensation de mieux être est importante et m'aide, elle ne change pas miraculeusement le cours de la vie. Et c'est d'autant plus difficile qu'il m'est impossible de partager mes victoires avec mon entourage. Donc je garde cela pour moi, et fais face...

Et je me réjouis que les jours passent, mais que le temps est long...
 
Hello, 35e jour en cours...

Je tiens toujours, mais que c'est dur depuis plusieurs jours. J'ai trouvé une faille pour aller vers des chats, et j'y suis continuellement, ce qui veut dire que le sevrage, même s'il dure, n'est plus très efficace. Je me redonne de mini doses d'adrénaline avec ces chats, je m'excite, je parle de n'importe quoi... Ptn, exactement au même stade, je faisais la même chose l'an dernier....

Je dois trouver un moyen de cesser tout cela, mais pour l'instant, je n'y arrive pas. J'ai beau essayer de bloquer, en 1re intention, j'y reviens tout le temps... mode zombie.
 
Petit passage régulier par ici...

J'ai craqué brièvement le 28 juin, un contexte personnel et familial compliqué, le décès d'une toute proche, des cams et chats à haute dose... J'ai craqué 2 fois dans cette journée, mais j'ai pu me reprendre ensuite, 4e jour d'une nouvelle série en cours. J'en suis content, car en général, un craquage après une belle série appelle des craquages successifs par la suite. 

Or là, rien, comme si la tension retombée, les habitudes de vies prises ces 6 dernières semaines m'avaient ramené à la raison. 

Ah oui, j'ai pu aussi bloquer mes accès vers les sites qui fachent. Et puis j'ai dépensé un max de tune avec ces ptns de Cam, donc bon... maintenant je suis calmé pour un bon bout...
 
Il n'est décidément pas facile de se sevrer, je suis dans une période difficile où j'ai été choppé par des pratiques débiles qui me coûtent de l'argent tout en m'empêchant de me sevrer. Je suis en train de traiter cela et je compte me relancer ensuite. J'ai tenu 38 jours lors de ma dernière série. J'espère bien aller beaucoup plus loin la prochaine fois.
 
SAlut Dexter


j'avais une question : quels sont tous les stratagèmes et techniques que tu mets en oeuvre pour rechuter ?
(C'est une vraie question)
 
Salut Asmyr

C'est pas mal comme question dis-donc... De quoi faire un peu phosphorer...

En fait, pour rechuter... bah, déjà, je veille à ne pas totalement supprimer mes fichiers sexy, j'ai toujours un dossier avec des photos planqué sur mon disque dur, que je peux consulter quand j'ai trop envie. ensuite, pour être sur de bien rechuter, je reste seul le soir devant mon ordi quand tout le monde va se coucher. Et puis j'ai gardé un compte pinterest avec plein de photos dessus. Je l'ai "allégé" mais pas supprimé. Et puis, certains soirs, quand l'envie est là, forte, je veille a bien foutre en l'air tous les blocages que j'ai mis en place les jours d'avant. Des fois ils tiennent bon, mais des fois, j'arrive à passer à travers, et là, c'est la fête du slip!! Par la suite, la chute arrive, immanquablement au bout de quelques jours.

En fait, si je rechute, c'est que je n'ai pas été assez loin dans mon processus de suppression de cet autre moi qui, du coup, me rattrape toujours.

Et puis pour rechuter, même lorsque je n'ai plus aucune photo compromettante sur mes ordis, c'est arrivé... quelques fois, eh bien, je veille à me rendre sur youtube sur toutes les chaînes un peu limite qui y trainent et franchement il y en a plein.

Au pays des faussaires, j'ai des années d'avance comme dit la chanson...

Merci Asmyr pour cet exercice.
 
Haut