Dépendance sexuelle

Bienvenue sur le forum d'entraide pour les co-dépendant(e)s et dépendant(e)s au sexe sous toutes ces formes (tchat, porno, escorte, etc.). Vous y trouverez des espaces de partage et d'entraide, ainsi qu'un espace collaboratif (wiki) et des vidéos. N'hésitez pas à vous inscrire et partager votre histoire en toute confidentialité.

Dexter Sevrage

Allo

Nous connaissons nos travers mieux que quiconque, on peut les décortiquer, on sait même comment les éviter, mais la tentation est tellement forte que toutes ces notions prennent le bord en un instant, juste le temps de le dire.

Aller sur tchats, se mettre ne fille répond à quel besoin ?

A+, bon 24h
 
Allo Pikmin

Aller sur un chat et prendre un atour féminin répond à quel besoin? Je le sais bien, cela marque ma frustration et ce sentiment qu'être une fille, sexuellement, c'est le top. En gros, je vis avec la pensée, depuis ado, que les filles peuvent baiser tant quelles veulent, que si elles sont jolies, elles sont courtisées, qu'elles vivent un plaisir sexuel infini, avec pour celles qui le veulent, des plans différents tous les jours, victorieuses, dominatrices, sans pitié pour les hommes...

C'est n'importe quoi n'est-ce pas? ;-) Mais c'est pourtant ainsi qu'est mon double féminin. Et le pire, c'est que ça marche! Les mecs, en chat, y croient (enfin, presque tous), et je m'amuse avec ça, et je joue ce rôle de femme fatale, et je prends mon pied ainsi, et plaisir vient bien plus facilement que si je reste un mec, parmi les 300 000 qui polluent les chats. Etre un mec, sur un chat, ne facilite pas les rencontres. LEs filles sont hypersollicitées, je n'ai jamais eu la patience d'attendre...

Cette lutte contre cette pratique, a repris de mon côté. Mon ordi est de nouveau verrouillé, heureusement, mon sevrage global a tenu le choc, je n'ai pas craqué, pas d'orgasme, pas de shoot hormonal, j'ai pu avancer. Et je dois dire que la tempête aurait plutôt tendance à s'apaiser. Avant hier, j'ai eu bcp de mal sans chat. J'ai passé la journée à tenter de contourner mes protections, pathétique... Hier, moins dur déjà. ET pour l'isntant, ce matin, ca va, je suis au boulot, au bureau, ce sera plus facile. 

Je suis serein. Je suis à mon 36e jour de sevrage, ce qui est tout proche de mon record personnel. Je sais que c'est peu comparé à certains sevrages, et qu'il me faudra beaucoup plus pour me considérer un peu à l'abri. Mais en attendant, je me sens plus serein. Je prends. 

@ plus tard et bon courage à toi pik
 
Bonjour, 

Aujourd'hui, j'entame mon 39e jour d'abstinence. Record battu! Jamais en 36 ans d'addiction, je n'avais atteint un tel sevrage... Alors ce n'est pas beaucoup en valeur absolue, mais c'est très important pour moi. Un vrai élan qui s'est enclenché il y a un peu plus d'un an, et que je concrétise en ce moment. Inutile de dire que je suis extremement content de ce que je vis et de ce que je suis parvenu à faire. 

38 jours sans orgasme, en effet, c'est du jamais vu pour moi depuis l'âge de 14 ans. C'est dire si ces jours sont exceptionnels! Cela dit, je sais bien que 38 jours, c'est aussi bien peu au regard de mes 36 ans de dépendance. Je vais rester prudent, je vais continuer à suivre à la lettre ce rythme de vie qui m'a si bien réussi et nous verrons jusqu'où l'élan me pousse. 

La grande différence avec toutes ces dernières années, c'est qu'auparavant, lorsque j'avais fait 10 jours, 20 jours, voire 30, je me disais, "c'est bien, allez, je peux me détendre une fois, rien qu'une fois..." Désormais, je sais que ce discours n'est pas tenable, et que si je chute, je rechute, et je re-rechute, et tout s'arrête. 

Et comme il est hors de question de revenir au point de départ, me voici donc qui tient le coup, et enchaîne les jours, et découvre au fil des semaines de nouvelles sensations. Le sevrage fait effet, je sens les mauvaises habitudes et le besoin s'éloigner. J'ai même pu gérer les périodes de chat et réagir quand il le fallait, et ne pas craquer. Je me sens plus fort. 

Pourvu que ça dure...
 
Salut Dexter,

J'ai lu ton message du 25 aout et je les trouver très intéressant, mais je n'avais pas le temps, donc la je les garder pour la fin comme dessert car il me parle beaucoup. Il ne me parle pas dans le sens ou je fais la même chose que toi, bien que j'ai testé aussi l'autre coté du miroir quand j'ai commencé les tchats, mais je n'y ai pas trouvé de plaisir. Par contre ce que tu dis est vrai, moi aussi j'envie les filles, car si je me met en fille, tu es sur que j'ai 3-4 messages d'un coup, cette adrénaline de plair, d'attirer, je peux la comprendre, alors que nous de l'autre coté on galère, on sait qu'il y a 10 mecs qui sont deja en train de parler à la fille et on essaye de se démarquer. Moi tu sais, dès fois je me dis que si j'aime autant insulter les femmes, c'est aussi pour les punir, pour les punir de ne pas me voir dehors, de ne pas me désirer, alors je veux les insulter, pour les punir d'agir ainsi. Pourquoi moi je n'ai pas plein de fille autour de moi ? Pourquoi je ne me sens pas si désiré, comme elles le sont.

Les plus belles filles (et souvent les jeunes) elles me font chier ! Elles ont rien à faire et attire les mecs comme des mouches. Je me souviens jeune adulte, je refusait de faire la bise à des filles qui arrivaient devant un groupe de gars, pourquoi ? Je ne voulais pas me plier comme les autres mecs, devant ces filles si belles qui avaient tout pour elle. 

Moi j'ai beaucoup d'effort à faire, encore que depuis ma nouvelle vie, c'est différent, je m'affiche, je met ma photo, je donne mon téléphone plus facile et là je me rend compte que je ne suis pas si moche haha. Y'a des filles qui me trouvent attirant malgré mon age ? J'en reviens pas, je n'ai plus à me cacher. Je me suis laissé pousser la barbe et même au bureau on dit de moi que je suis viril haha. Maintenant j'ai pris confiance en moi et je me sens mieux.

Mais bref, je comprends pourquoi tu fais cela, quand moi la fille m'avoue que c'est un mec, je m'en fou, car je me dis que s'il a fait ça c'est pour répondre à un besoin, c'était pas pour mal faire, je fais juste quitter sans rien dire ou des fois je dis "ahh putain tu fais chier mec, bye".

Pour tes jours accumulés, à tu essayer l'application mobile que j'utilise ? c'est plus valorisant je trouve, j'ai des jours verts (pas de rechute) et des rouges (rechute) et je peux voir que tout n'est pas si sombre, ca le compteur à le désavantage, que si tu flanches, tu regard à zéro. Essaye pour voir, tu pourra même te permettre des journées cadeaux pour te récompenser. Dans un autre poste je disais que hier j'avais parlé 2h avec une fille de cul sur skype (micro), je l'ai compté comme une rechute, mais à y repenser, après 4 jours et peut être 4 bons jours à venir, je ne suis pas sur que ce soit une rechute dans mon cas. Bon c'est sur qu'après ça j'ai fait de la porn SALE, donc c'était pas super comme finale on va dire, mais c'est juste une mauvaise journée dans ma semaine.

Voilà je voulais prendre le temps de t'écrire tout ceci rapidos.

A bientôt !
 
Salut Pik et merci pour cette réponse, on a bcp en commun sur nos expériences de chat. 

Je prendrai le temps de te répondre plus avant plus tard, là c'est un peu difficile. J'ai rechuté avant hier. Le chat et la fatigue, après 47 jours de sevrage. Ainsi, j'ai battu mon record, et de loin. J'ai maintenant besoin de recharger un peu mes batteries avant de repartir de l'avant. c'est le rythme que je tiens depuis le printemps et cela fonctionne assez bien. ces derniers mois, j'ai expérimenté un nouveau rythme de vie, de nouvelles sensations, j'espère faire bcp plus loin les fois suivantes. 

mais là, j'étais finalement tout le temps sur les chats, je trouvais comment biaiser les protections mises en place, c'était trop dur. Je dois procéder autrement. Je verrai je pense dans 3 semaines, pour me relancer. 

ton appli mobile est intéressante en effet, mais je ne pense pas en avoir besoin. pour moi, un jour sans orgasme est vert, un jour avec orgasme est rouge, quoique j'y ai fait. C'est l'un ou l'autre, aucune possibilité pour moi de nuancer mes réussites. Sinon, je vais commencer à tricher et considérer des jours de rechute comme finalement, pas si grave, et mes décomptes ne voudront plus rien dire. 

Mais merci :)

On reparlera de notre sentiment envers les filles, il est effectivement très proche. Je sais que j'ai tort à imaginer les filles toutes puissantes, car de fait, c'est aussi une plaie parfois, quand elles sont harcelées dans la vraie vie, ce n'est pas que du bonheur... Mais franchement, en pleine crise, c'est pas à ça que je pense, mais plutot à la chance qu'elles ont de claquer du doigt et de voir arriver les mecs en meutes. Mais est-ce vraiment une chance? Car parmi ces g, bien peu sont finalement intéressants...

Allez, je m'égare, @ plus tard
 
Hello à ceux qui me lisent

Je suis reparti au "combat", depuis hier. Nouvelle série. J'espère aller encore plus loin que toutes les précédentes. Evidemment, la dernière, qui m'a vu m'abstenir 45 jours me donne du courage, tout en m'effrayant un peu aussi. Car elle met la barre si haut... Mais je suis bien plus serein que par le passé. Je connais les recettes pour réussir, je les utilise, je sais ce qui me réussit. Et je sais aussi la nécessité de ne pas trop renouveler ce genre de démarche, sous peine qu'un jour, elle ne fonctionne plus...

Je ne parvenais pas à contrôler mes pulsions de chat tous ces derniers jours, d'où cette tentative de tout arrêter. J'espère que cela fonctionnera, c'est un peu la dernière cartouche face au chat. La plus radicale, la plus efficace aussi à mon avis. Nous verrons bien. Quoi qu'il en soit, j'ai vécu une première journée tout d'abord facile, avant l'arrivée de l'envie, hier soir. Ca a été dur de lutter. Cet après-midi, je serai seul. J'espère que tout ira bien... Je vous dirai cela dans les jours à venir...

A plus les amis
 
Hello

Je relis ce dernier message qui date d'il y a plus d'un mois. Je n'ai pas réussi ce sevrage, j'ai dû finalement reprendre étape après étapes toutes les démarches faites l'an dernier pour espérer, bientôt me sevrer complètement. 

Depuis 31 jours, plus de chat. Depuis 15 jours, plus de partage de photos. C'est tout pour l'instant, mais c'est un début. Et même si ce que j'ai accompli pour l'instant n'est pas grand chose, j'ai confiance. J'ai en moi toutes les réussites de l'année passée. L'histoire recommence. Je suivrai le même chemin.
 
Salut,

31 jours sans tchat ! Wow c'est super. Chaque journée de prise c'est une de plus que tu n'aura pas laissé partir en fumée ou tu as le temps de prendre soin et de te famille, c'est toujours ça de pris. Après un moment donné on fini par se lasser et on se rend compte qu'on a plus vraiment besoin.

Courage
 
Hello

Merci Pik pour ce petit message. Et tu as raison, au bout de qq semaines, on se rend compte que tout cela n'était que du vent, c'est toujours comme cela que ça se passe... J'aborde mon 44e jours sans chat, et je sais que je n'aurai aucune difficulté à le passer. Je n'ai pas repris le partage de photos, et je me projette désormais dans un nouvel arrêt total. Celui de cet été avait duré un mois et demi, record absolu depuis le début de ma dépendance. J'espère aller bien plus loin cette fois ci. Je démarre au 1er décembre. En attendant, je me prépare.
 
Hello à tous

j-9 avant l'arrêt total... Je n'ai pas replongé dans les chats ni dans le partage d'images, je purge petit à petit mes dossiers, je reprends mes efforts là où je les avais stoppés, début septembre, je suis serein. Depuis mon sevrage de cet été, 48 jours, je sais ce que je vais vivre, ce que je vais ressentir, c'est une grande force, et je sais aussi que, pour ce qui me concerne, à partir du 30 ou du 35e jour, la dépendance s'atténue nettement. 

Je veux connaître de nouveau ces sensations, retrouver mon phare intérieur.
 
C'est impressionnant cet arrêt par étape.

Comme un décollage de fusée inversé.
Un décollage pour revenir sur Terre, vers la réalité.

Si tu n'es pas stressé par cet arrêt total dans 9 jours, pourquoi tu ne commences pas maintenant ? (Ce n'est pas une question provoc' mais plutot comprendre ton raisonnement pour y aller pas à pas.)

Bon courage !
 
Hello et merci pour ce petit message :)

En fait, je n'y vais pas tout de suite par ce que je sais avoir besoin de ces étapes de préparation avant de tout stopper. Je dois me débarrasser de tout ce qui pourrait me faire rechuter, mettre en place maintenant les bons comportements pour plus tard. Et me préparer mentalement et moralement. Ce qui suppose encore un peu de temps. 

Et puis, dans mon fonctionnement, j'ai besoin de prévoir une date. y aller trop vite, c'est me précipiter, sapper dès le départ les fondations de mon effort, et prendre des risques :)

MAis je sais que l'on a tous des comportements différents. Ca marcherait peut-être différemment pour qqn d'autre. 

@ plus tard
 
Jour J. Aujourd'hui, j'arrête tout. Je sais pertinemment que ce ne sera pas facile, mais tous les efforts et les progrès que j'ai accomplis ces derniers mois m'ont montré un nouveau chemin. 

Je sais que malgré les difficultés des premiers jours, malgré les messages de détresse que mon cerveau va m'envoyer, je peux tenir bon, et qu'après quelques semaines vient le calme et le mieux être. Je n'ai plus qu'à patienter, à vivre autrement. A vivre tout simplement. 

Je n'ai pas repris le chat, une grosse alerte côté partage de photo, mais j'ai su y mettre fin, je suis plein de courage, un peu d'appréhension aussi, mais c'est tout à fait normal. Mais je me sens tellement plus fort qu'il y a 1 an! Pour la première fois depuis bien longtemps, je sais que je peux y arriver et qu'il peut y avoir un terme à cette dépendance. Et je sais à quoi ce terme peut ressembler. 

Bien que très dépendant, je suis sur un chemin de paix, c'est le plus important, la priorité absolue, la solution à tout.
 
Salut Dexter,

J'ai envie de faire un parallèle avec mon expérience et ma vie actuelle. Est ce que ton environnement est sain ? Je veux parle de ta vie de couple, est ce que tu la vois comme une chance pour toi et ton rétablissement ou bien au contraire, une raison ou des situations de stress qui ne font replonger?

Parce que dans mon cas, je commence à me rendre que la dépendance va s'estomper depuis que je suis séparé, c'est assez contradictoire au premier abord.

Courage
 
Bon courage Dexter.

Tu t'es allégé pour commencer l'ascension de ton Everest et maintenant tu es prêt.
Bravo pour cette préparation. 
Belle ascension à toi.
 
Merci à tous les deux pour vos messages

Pik: oui mon environnement familial est sain. J'ai pu le préserver toutes ces années et aujourd'hui, il est sans aucun doute l'un de mes moteurs. Je ne dis pas que tout a toujours été facile, mais le sourire de mes enfants et l'amour de ma femme sont les fondamentaux qui me donnent envie d'être digne d'eux. Ce que je n'ai pas toujours été, loin de la...

HSHelp: Merci aussi, et c'est marrant cette comparaison avec l'Everest, car l'un de mes objectifs de sevrage a toujours été de voir "de l'autre côté de la montagne..." Je me suis toujours comparé à un marcheur en pleine ascension, me demandant à quoi ressemblait l'autre versant... 

Bon courage à vous aussi les gars
 
Hello à tous

6e jour en cours, accessoirement, mon 51e anniversaire. Après 4 jours à peu près tranquilles, grosse crise hier, à cause d'une divagation numérique la veille, qui a suffisamment imprimé ma rétine pour me rattraper hier. Bref hier, partage de photos, et occupations très nulles pendant toute une aprem. Toute une aprem de boulot perdue... Alors que j'en ai tant! Mais je n'ai pas craqué, et voilà bien le principal, par dessus tout. Pourtant, j'ai été bien près! 

Enfin bon, je savais que ce genre de crise allait survenir, je savais que ces crises allaient être terribles... Le manque!! J'ai fait ce qu'il fallait hier soir et cette nuit pour m'empêcher de retourner sur ces funestes adresses, tout cela devrait tenir le temps qu'il faudra. Même mon ordi de travail, lourd et ralenti par tous les filtres que j'ai installés, demande grâce... mais je ne céderai en rien, aujourd'hui, seul mon effort compte, le reste n'est qu'accessoire.
 
Allez, petit retour en arrière sur ces 2/3 derniers jours...

Ces trois journées ont été extrêmement difficiles, je ne peux rien dire d'autre!! J'ai compris que l'une des causes de ma dépendance était bien mon travail d'indépendant, et la manière dont j'avais été seul, pendant 22 ans, à mon travail. Comment s'arrêter lorsque l'on est isolé, sans surveillance, livré à soi même, sans aucune règle pour se réfreiner? Franchement, je j'ai pas à rougir de moi. C'est tout simplement impossible...

D'un côté, cela m'apaise, je n'ai pas à m'en vouloir, mais aussi... Comment vais-je m'en sortir si à chaque fois que je suis seul, je plonge? Car j'ai clairement plo,ngé ces derniers jours, et je ne dois d'avoir préservé mon compteur qu'à une bonne préparation et la volonté farouche que j'ai de m'en sortir. Mais 10 fois, j'ai voulu tout arrêter... ET j'ai donc replongé dans tout ou presque, partage de photos, tel rose, tout. 

Mais je n'ai pas craqué, je n'ai pas donné à mon cerveau la dose de dopants qu'il réclamait, ou en tout cas pas une dose complète (car juste aller sur ces sites, c'est déjà alimenter ma dépendance). MAis je n'ai pas craqué. C'est bien tout ce qui compte. 

L'essentiel.
 
Hello à tous

Allez, un petit mot rapide, j'ai vraiment très peu de temps aujourd'hui. Juste pour dire que j'entame mon 13e jour. Comme prévu, les dernières journées, passées au boulot, entouré, actif, ont été plutôt faciles. Quelques faiblesses le soir, mais vraiment minimes. J'espère continuer ainsi. Je veux aller très loin. Je ne veux plus m'arrêter en fait...
 
Tant mieux si tu n'as pas le temps de passer par ici.
C'est que tu as mieux à faire, c'est que tu es bien occupé.

Profite de cette motivation pour te parler, te rappeler la promesse que tu te fais.
Profite de cette motivation pour murer les démons du retour.

Bon courage.
 
Haut