Une belle métaphore de la dépendance