Au secours... besoin d'aide... j'en peux plus
gauthierincognito @ 13-01-2022 19:01:21

Salut,

J'ai 22 ans et j'ai tendance à avoir des conduites addictives. Je suis alcoolique abstinent, le craving, le manque je connais. J'ai l'impression que le sexe est pour moi aussi addictif. Je n'arrive quasiment plus du tout à avoir d'orgasme sans porno, je suis de plus en plus long à l'atteindre et parfois je me sens soulager juste en commençant de me masturber avec le porno. Souvent après, je me sens coupable du temps que je passe devant le porno (minimum 1h 30 par jour voire plus). Quand je suis chez mes grands-parents, je m'isole souvent dans un endroit de la maison pour me masturber. Si je suis trop longtemps sans me masturber je deviens de mauvaise humeur. Les envie de sexe et de regarder du porno sont pour moi comme des pulsions, j'ai besoin de le faire sinon je ne vais pas être bien. Je sais plus quoi faire, je n'en peux plus de ces situations. Parfois j'essais de me dire que de toute manière le sexe est un besoin physiologique et naturel mais ca ne fait que me rendre plus vulnérables aux pulsions. J'ai essayé de me raisonner et de me dire qu'il "fallait que je me calme" mais je n'ai jamais réussi, ca "repartait de plus belle". Ma détresse m'a amené à voir une sexologue qui m'a dit que j'avais une sexualité compulsive, et que je devais essayer de minimiser un maximum l'utilisation de porno dans un premier temps, mais ça me parait impossible et trop dur. Parfois, enfin, souvent j'ai l'impression de me revoir quand j'étais dans l'alcool. Les pensées de sexe m'obsèdent 18 h par 24h. J'en peux plus.

J'ai vraiment besoin d'aide, je ne sais plus quoi faire.

Merci d'avance

Gauthier
===============================================================================================================================================
RE: Au secours... besoin d'aide... j'en peux plus
eric44 @ 14-01-2022 19:01:49

Bienvenue ici. 
Déjà tu as fait le premier pas en franchissant la porte du Forum. Reconnaître c'est déjà un premier cap. C'est prendre conscience qu'on a un problème et qu'on a besoin d'aide. 

Je ne vais pas te mentir, s'en sortir seule et quasiment impossible et la seule motivation à ses limites. Mais tu trouvera plein de bon conseils ici et des gens vraiment géniaux. 

La première chose à faire à mon sens et de résilier tout les comptes liés à du porno. Faire un coup de propre. Et limiter autant que possible l'accès à Internet. Mettre l'ordinateur dans un lieu commun pour éviter la tentation. 
Ensuite pour le téléphone c'est plus compliqué. Il est possible de bloquer l'accès à certain site (k9 sur ordinateur par exemple), mais cela requièrent un code d'accès et un peu de paramétrage donc difficile à mettre en pratique seul. 

Je l'ai fait pour ma part tout seul à une époque. J'ai créer un code d'accès impossible à retenir que j'ai noté sur un post-it, j'ai ensuite paramétré le logiciel et placé le post-it chez un proche afin d'y avoir un accès en cas de besoin  de paramétrage mais sans y avoir accès en cas de crise. C'est peut-être une solution mais ça ne règlera pas tout. 

Attend les réponses des autres, et bon courage pour la suite
===============================================================================================================================================
RE: Au secours... besoin d'aide... j'en peux plus
Kalliste @ 14-01-2022 23:01:56

Re Gauthier. 
Les conseils d'Eric sont bons, tu peux déjà commencer par là. 
Au début ce sont surtout les questions qui ont toute leur place: 
-Depuis combien de temps tu souffres de cette addiction? 
-Comment ça a commencé? 
-Qu'est-ce que tu vas mettre en place (cf eric)?
Et d'autres, toutes celles qui peuvent te venir en tête. Parfois ya eu un traumatisme, pas forcément lié à la sexualité. Parfois c'est venu "comme ça", pour faire "comme les autres", ou comme UN.E autre. Vu que tu as déjà l'expérience de l'addiction avec l'alcool, tu sais déjà que malheureusement il y a des "personnalités addictives", c'est a dire des gens qui sont plus à même de tomber dans une dépendance. Ca ne veut pas dire que tu ne peux pas t'en sortir, juste que tu dois faire attention de ne pas compenser cette addiction par une autre. 
Continue à te poser des questions, même si tu n'as pas les réponses tout de suite, l'inconscient est à l'oeuvre. 
Courage, tu n'es pas seul.
===============================================================================================================================================
RE: Au secours... besoin d'aide... j'en peux plus
eric44 @ 15-01-2022 12:01:41

Salut. 
Comme dit en PV dans nos échanges, il faut faire une introspection pour comprendre d'où viens cette addiction. 
Parfois c'est facile à identifier : un stress passé, un événement traumatique. 
Parfois c'est plus complexe. Dans mon cas, je n'ai pas de chose précise à incriminer, c'est plus un ensemble de choses: tempérament naturel un peu procrastinateur, besoin d'évacuer le pression du quotidien... 

Bref, interroge toi déjà sur le pourquoi. 
Ensuite défini tes objectifs: pourquoi Est-ce que je veux m'en sortir. Quels seront les effets positifs du sevrage (voir mon message en PV). 
Enfin, te faire aider autant que possible. Là encore une fois avec un(e) professionnel(le) formé dans le domaine, et surtout trouver quelqu'un avec qui ont est en confiance et avec qui le courant passe car le chemin est long... 

Bon courage. 
On est là si besoin de parler
===============================================================================================================================================
RE: Au secours... besoin d'aide... j'en peux plus
gauthierincognito @ 16-01-2022 09:01:31

Disse 'eric44' pid='73730' dateline='1642185109':
Bienvenue ici. 
Déjà tu as fait le premier pas en franchissant la porte du Forum. Reconnaître c'est déjà un premier cap. C'est prendre conscience qu'on a un problème et qu'on a besoin d'aide. 

Je ne vais pas te mentir, s'en sortir seule et quasiment impossible et la seule motivation à ses limites. Mais tu trouvera plein de bon conseils ici et des gens vraiment géniaux. 

La première chose à faire à mon sens et de résilier tout les comptes liés à du porno. Faire un coup de propre. Et limiter autant que possible l'accès à Internet. Mettre l'ordinateur dans un lieu commun pour éviter la tentation. 
Ensuite pour le téléphone c'est plus compliqué. Il est possible de bloquer l'accès à certain site (k9 sur ordinateur par exemple), mais cela requièrent un code d'accès et un peu de paramétrage donc difficile à mettre en pratique seul. 

Je l'ai fait pour ma part tout seul à une époque. J'ai créer un code d'accès impossible à retenir que j'ai noté sur un post-it, j'ai ensuite paramétré le logiciel et placé le post-it chez un proche afin d'y avoir un accès en cas de besoin  de paramétrage mais sans y avoir accès en cas de crise. C'est peut-être une solution mais ça ne règlera pas tout. 

Attend les réponses des autres, et bon courage pour la suite


Merci pour la réponse. J'ai commencé à m'intéressé aux DASA. Je reconnais que tous cela me fait peur. Je me souviens que pour l'alcool j'avais enlever toutes mes bouteilles d'alcool (cachées ou non) que j'avais mis dans un sac. Quand j'en pouvais plus de voir ce sac (au début ca me rassurait de l'avoir toujours aussi ironique soit-il), j'ai été mettre ce sac dans ma voiture pour ensuite les donner. Mais avec le sexe, je trouve ca difficile car "l'objet du shoot" bah, il est sur nous. Je flippe complètement pour la suite etc etc. Merci pour ton témoignage en tout cas
[hr]
Disse 'Ekeiloh' pid='73731' dateline='1642198136':
Re Gauthier. 
Les conseils d'Eric sont bons, tu peux déjà commencer par là. 
Au début ce sont surtout les questions qui ont toute leur place: 
-Depuis combien de temps tu souffres de cette addiction? 
-Comment ça a commencé? 
-Qu'est-ce que tu vas mettre en place (cf eric)?
Et d'autres, toutes celles qui peuvent te venir en tête. Parfois ya eu un traumatisme, pas forcément lié à la sexualité. Parfois c'est venu "comme ça", pour faire "comme les autres", ou comme UN.E autre. Vu que tu as déjà l'expérience de l'addiction avec l'alcool, tu sais déjà que malheureusement il y a des "personnalités addictives", c'est a dire des gens qui sont plus à même de tomber dans une dépendance. Ca ne veut pas dire que tu ne peux pas t'en sortir, juste que tu dois faire attention de ne pas compenser cette addiction par une autre. 
Continue à te poser des questions, même si tu n'as pas les réponses tout de suite, l'inconscient est à l'oeuvre. 
Courage, tu n'es pas seul.


Au tout début, j'avais l'impression que cela faisait juste depuis que j'étais abstinent, c'était un moyen de ne plus penser à l'alcool. Mais en y réfléchissant bien, cela fait au moins 5 ans... Je me demande comment j'ai fais pour ne pas m'en rendre compte plus tôt Mais même encore aujourd'hui parfois je me dis "c'est un mauvais rêve, tu vas te réveiller, c'est pas vrai, tu as juste une sexualité très active mais pas addictive"... Mais très vite les désillusions arrivent.
J'ai commencé à aller auprès des DASA, mais je reconnais que cela me fait flipper. Je vais essayer d'arrêter d'abord le porno puis d'arrêter, puis modérer le nombre de masturbation. Cela me parait impossible.

Merci de la réponse en tout cas
[hr]
Disse 'eric44' pid='73739' dateline='1642244441':
Salut. 
Comme dit en PV dans nos échanges, il faut faire une introspection pour comprendre d'où viens cette addiction. 
Parfois c'est facile à identifier : un stress passé, un événement traumatique. 
Parfois c'est plus complexe. Dans mon cas, je n'ai pas de chose précise à incriminer, c'est plus un ensemble de choses: tempérament naturel un peu procrastinateur, besoin d'évacuer le pression du quotidien... 

Bref, interroge toi déjà sur le pourquoi. 
Ensuite défini tes objectifs: pourquoi Est-ce que je veux m'en sortir. Quels seront les effets positifs du sevrage (voir mon message en PV). 
Enfin, te faire aider autant que possible. Là encore une fois avec un(e) professionnel(le) formé dans le domaine, et surtout trouver quelqu'un avec qui ont est en confiance et avec qui le courant passe car le chemin est long... 

Bon courage. 
On est là si besoin de parler


Salut, 

Je vais essayer, merci en tout cas pour tous ces conseils... 
J'ai plus de faciliter à échanger derrière mon ordinateur (aussi bête que cela puisse paraitre...) que en réunion. Merci beaucoup en tout cas.
===============================================================================================================================================
RE: Au secours... besoin d'aide... j'en peux plus
Kalliste @ 16-01-2022 17:01:51

C'est bien pour DASA. Le porno nous bloque derrière notre écran, et souvent le pas qui nous ramène vers le réel est compliqué. Tes deux pas vers le réel et l'extérieur, avec la psy et dasa, c'est super. C'est comme ça qu'on avance, même si je me doute que tu n'es pas à l'aise. 

Effectivement on parle pas mal de sevrage, parce que quoi qu'il en soit tu devras y passer un jour. Mais si ce n'est pas le moment pour toi, c'est ok aussi. Tu avances, c'est l'essentiel. Pour l'instant tu vois le mot, tu envisages la suite, ton cerveau va s'y habituer petit à petit et un jour le fait d'entamer un sevrage arrivera naturellement. On ne va pas plus vite que la musique, mais on avance, un pas après l'autre. Le slogan "24h à la fois" des anonymes est très juste. On prend chaque journée, une par une, on voit ce qu'on peut en faire. Et si elle est pourrie, c'est pas grave, on a celle de demain pour avancer. Un pas après l'autre, comme quand on apprend à marcher. Tu vas y arriver.
===============================================================================================================================================
RE: Au secours... besoin d'aide... j'en peux plus
gauthierincognito @ 16-01-2022 21:01:00

Disse 'Ekeiloh' pid='73749' dateline='1642350171':
C'est bien pour DASA. Le porno nous bloque derrière notre écran, et souvent le pas qui nous ramène vers le réel est compliqué. Tes deux pas vers le réel et l'extérieur, avec la psy et dasa, c'est super. C'est comme ça qu'on avance, même si je me doute que tu n'es pas à l'aise. 

Effectivement on parle pas mal de sevrage, parce que quoi qu'il en soit tu devras y passer un jour. Mais si ce n'est pas le moment pour toi, c'est ok aussi. Tu avances, c'est l'essentiel. Pour l'instant tu vois le mot, tu envisages la suite, ton cerveau va s'y habituer petit à petit et un jour le fait d'entamer un sevrage arrivera naturellement. On ne va pas plus vite que la musique, mais on avance, un pas après l'autre. Le slogan "24h à la fois" des anonymes est très juste. On prend chaque journée, une par une, on voit ce qu'on peut en faire. Et si elle est pourrie, c'est pas grave, on a celle de demain pour avancer. Un pas après l'autre, comme quand on apprend à marcher. Tu vas y arriver.


Merci beaucoup, c'est rassurant de savoir que les personnes ne me font pas le moral si je ne fais pas de sevrage de suite, ne me juge pas comme en manque de volonté, j'essaie du mieux que je peux, un jour à la fois.
===============================================================================================================================================
RE: Au secours... besoin d'aide... j'en peux plus
Kalliste @ 17-01-2022 10:01:18

Retiens bien que tu es celui qui sait le mieux ce qui est bon pour toi, même si des fois la dépendance est plus forte, ce n'est qu'un (très) mauvais moment à passer mais tu t'en sortiras. Si la volonté était suffisante ce forum n'existerait pas. Un pas après l'autre, tu avances, et un jour tu pourras mettre en place des trucs dont tu ne peux même pas rêver aujourd'hui. Mais pour l'instant tu as juste besoin de savoir qu'on s'en sort, avec le temps, la patience, des choses à mettre en place aussi... 
On fait du mieux qu'on peut. C'est ce qui est important.
===============================================================================================================================================