Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 20-02-2015 06:02:34

Une dernière quinzaine difficile. J'ai découvert ce site il y a quelques jours. Je vais donc tenter un sevrage d'une 15aine de jours dans un premier temps. Pour moi l'addiction est a plusieurs niveaux. Elle est dans la consommation d'images pornographiques (pas nécessairement associée à la masturbation allant jusqu'à la jouissance). Il y a un moment dans la journée où je peux basculer, et passer des heures devant des vidéos.
Il n'y a pas que le porno, il y a aussi le besoin de rapport avec des hommes. Je suis assez accro à ++++++++ (je viens d'effacer mon profil, mais c'est si facile et rapide d'en créer un nouveau), et je fréquente régulièrement les saunas avec consommation de poppers. Et lorsque je suis en manque, j'ai un gode. Je vais essayer de stopper tout cela. J'ai un rapport au sexe destructeur physiquement et psychologiquement. Je ne vais pas très bien actuellement, mais je ne sais plus si je ne vais pas bien parce que je me consume dans la consommation de sexe (consommation réelle ou virtuelle), ou bien je consomme car je ne vais pas bien. Je suis irritable, associable, centré sur moi-même, pas de place pour ma compagne et mes enfants.
Une mauvaise spirale, j'espère que ce sevrage me redonnera un peu de courage.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 20-02-2015 11:02:21

Bonjour Fabrice, comme tu as pu le constater, j'ai mis en rouge des références de qui pourraient donner des infos et des mauvaises idées aux membres fragiles sur ces questions.
Le problème que tu soulèves, de savoir qui a été là en premier entre l'œuf et la poule, c'est exactement le cercle vicieux à casser dans l'addiction.

L'addiction te donne une mauvaise image de toi, et tu te sens mal donc tu va chercher ta sensation, ton shoot, dans l'addiction.

La seul solution, c'est le sevrage, l'effort de le désirer, et l'effort de mettre en place des gardes fou selon ta personnalité, les lieus, et moments de risques.
La seule volonté ne suffit pas, et c'est donc un chemin où il y aura des chutes, mais le territoire gagné est définitivement gagné si tu restes dans les disposition d'un lutteur,.
Et puis aussi une bonne nouvelle, c'est qu'après un moment de sevrage tu entres dans une un état d'esprit nouveau très réconfortant et stimulant, tu as oublié que l'oxygène existe, et ça va te plaire. Ce chemin est un chemin courageux, et le vouloir et déjà une étape très importante de franchis.
Ne te prive pas de parler sur ton sujet, ici, c'est liberté et non jugement, utilises cependant des mots qui ne peuvent mettre en danger personne.
Courage Fabrice et bon sevrage.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 20-02-2015 16:02:13

Je vais essayer de tenir un journal plus ou moins régulier de cette période de sevrage. Je n'aime pas ce terme, mais c'est le bon. Toujours difficile d'admettre son addiction. Mon psy parle d'aliénation, il me fait mal à chaque fois qu'il utilise ce terme, mais il a raison.
J'ai décidé hier d'arrêter car je commençais à aller trop loin dans mes relations sexuelles avec les hommes. Je perdais tout contrôle et parfois cela me fait peur pour ma santé. Aujourd'hui, je me sens comme une personne plein d'espoir. Je suis en repos pour 2 jours. J'ai cuisiné ce matin avec mon fils un gâteau pour le goûter, je suis allé chez le coiffeur et acheté du thé (j'adore le thé !). Je prends soin de moi, j'ai envie de partager avec les autres. J'attends avec impatience le retour de ma compagne, envie de la serrer dans mes bras, de lui demander comme a été sa journée. Et d'un autre coté, il y a cette petite voix intérieure qui me dit que je ne mérite pas ce bonheur, et que ces moments de bonheur je vais les payer d'ici peu, que je suis dans une phase haute, et que je vais redescendre. Je suis actuellement souvent dans des phases cyclothymiques.
Je suis plein d'espoir, j'ai installé un logiciel sur mon ordinateur pour bloquer mes sites pornos favoris. J'ai détruit mes profils sur d'autres sites. Je me sens mieux, mais j'ai l'impression de perdre une partie de moi, et surtout l'angoisse de vivre sans cette partie de moi. Que vais-je devenir sans? Que vais-je faire ? Je vais devoir vivre, l'addiction est si simple, je m'enferme dans mon trip, je suis bien seul, je suis mal mais je suis bien. J'ai peur de ce que je pourrais découvrir, de ce que je pourrais vivre. 
Je me sens triste aussi. Un peu déprimé malgré l'espoir. Je regarde le vide sidéral de mon addiction, la désolation que cette putain de dépendance a foutu dans ma vie. L'envie d'espérer, mais l'incertitude comme horizon, l'angoisse, le brouillard. Avancer, il faut avancer, mais comme c'est plus simple avec l'addiction.
Ecrire, remplir mon agenda, ne pas penser pourquoi je suis comme ça ! Merde pourquoi je suis comme ca ! Elle fait chier la roue de la vie, elle aurait pu choisir quelqu'un d'autre. Quel mauvais sort a-t-on jeter sur mon berceau ? Où est il le prince (ou la princesse) charmant(e) qui viendra me sauver ?
La victoire, je viens de passer 3 heures seul sans aller sur un site porno. Je souris, c'est plutôt bon signe !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 20-02-2015 16:02:51

Voila, t'as tout compris, viens te défouler ici.
Un jour après l'autre, ne te pose pas trop de questions sur le pourquoi ça tombe sur moi et pas sur quelqu'un d'autre, il y en a qui naisse handicapé à vie (j'ai un copain , le cordon ombilicale s'est mis autour de son cou à la naissance, et il a perdu certaines facultés comme marcher. il est sur fauteuil roulant, il a environ 70 ans, j'ai rarement vue quelqu'un de plus heureux), un handicape si c'est comme cela que tu vois ton homosexuaffectivité, que cela ne t'attriste pas, c'est ton histoire, tu n'en a qu'une, c'est aussi par là que tu développes ton angle de réflexion inédite et donc enrichissante pour les autres.
Il n'y a pas de vie sans combats, si tu veux défendre ce qui est sacré à tes yeux, et là je crois comprendre que c'est ta famille.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 20-02-2015 22:02:27

Disse 'Fabrice' pid='55245' dateline='1424444473':
Je me sens mieux, mais j'ai l'impression de perdre une partie de moi, et surtout l'angoisse de vivre sans cette partie de moi. Que vais-je devenir sans? Que vais-je faire ? Je vais devoir vivre, l'addiction est si simple, je m'enferme dans mon trip, je suis bien seul, je suis mal mais je suis bien.


ça me parle, ce que tu écris là, Fabrice. Il y a dans la compulsion ce moment où je me dis "merde, je suis libre, si je veux je le fais".
Je ne visionne plus de porno depuis 8 ans, mais j'ai encore parfois cette sensation pour la masturbation.
Mais comme nous l'avons sans doute tous ici vécu, ce moment est fugace,  suivi très vite après par "merde, je n'ai aucune volonté, qu'est-ce que ça m'a apporté?"

Il est donc important de te créer ou te redécouvrir les processus, activités, qui te donnent une sensation de liberté dans l'ouverture au différent voire à l'inconnu, plutôt qu'au repli sur les mêmes stimulus.

Courage.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 22-02-2015 08:02:14

La deuxième journée s'est bien passée, c'est le week-end et je ne suis pas chez moi, donc moins de tentation et assez occupé. 
la difficulté va commencer avec la reprise du travail lundi. Je vais réentrer dans le train-train quotidien, les petites contrariétés qui risquent à chaque instant de rallumer la flamme. Me retrouver en fin de journée seul devant mon ordinateur. Je vais devoir gérer ces instants où tout peut basculer. Cette fraction de seconde où l'on ne contrôle plus et l'on bascule derrière le miroir, et c'est parti.
Là par exemple tout est calme dans la maison, je tape ce message et une petite voix (ou plutôt un éclair jailli) dans mon esprit et si... juste un petit shoot, une petite piqure. Écrire pour résister, pour exister.
Si je veux, je peux. Il est temps de dire stop. Je le veux, donc je le peux.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 22-02-2015 19:02:28

Si tu veux tu peux, mais surtout si tu organises les choses tu y arriveras! (d'autres projets, qui vont mobiliser tes capacités d'organisation, ton temps ; le logiciel de contrôle parental!, sortir, approcher la nature, etc...)

Evite le face à face solitaire avec l'ordi sur ce ton de "si je veux m'en passer je peux" comme l'alcoolique face à la bouteille, à ce jeu-là tu gaspilles tes chances , dans la durée tu ne peux que perdre.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 22-02-2015 21:02:05

Merci Corto. Oui, je vais devoir m'organiser. Il y a des moments propices dans la journée, principalement le soir avant de rentrer chez moi lorsque je me retrouve seul au travail (collègues partis). Je sais que ce moment sera difficile. J'avais essayé pendant un temps d'écrire, je n'ai pas tenu très longtemps. Je vais me forcer à rentrer chez moi dès le travail fini, mais comme tu le dis, je me retrouve devant la bouteille et du goulot aux lèvres, il y a vraiment peu.

Je voudrais reprendre le sport. Je faisais beaucoup de course et de vélo. J'ai tout arrêté. Mais c'est aussi à double tranchant. Le vélo était pour moi un prétexte pour aller sur des lieux de drague homo. Donc reprendre cette activité, c'est aussi créer des tentations. La solution serait de le faire en groupe. C'est ce que je vais essayer de faire avec la course en reprenant avec des collègues de travail. Mais je vais devoir me remettre au niveau.

Il y a aussi le ciné (aussi un bon prétexte...). Je vais y aller avec ma compagne, même si nous n'avons pas vraiment les même gouts...

Ce dont j'ai conscience, c'est que le sevrage va me libérer du temps pour profiter de ma famille, profiter du temps avec mes enfants. Il va falloir que je réapprenne ce temps. C'est un long parcours semés d'embuche. Je suis confiant et à la fois réaliste. J'ai plus d'espoir que les fois précédentes. Les lectures sur le site m'ont réellement fait prendre conscience qu'il n'y avait pas de salut sans un sevrage. Le sevrage n'est pas tout, mais il est nécessaire. Je poursuis ma thérapie (j'essaierai d'en parler ici pour également partagé). Autre élément intéressant, pour une fois je ne me pose pas la question du 'et si je reprenais...'. J'ai juste envie de profiter des moments sans.

Pour finir, la journée a été calme, mais mon esprit est régulièrement pollué par des pensées 'pornographiques / sexuelles'. C'est là que l'on voit le poids de l'addiction. Je pensais à une formation que j'allais avoir à Paris, ma pensée immédiate fut de me dire où j'irai le soir... et me rappeler le sevrage avec un pincement au cœur.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 22-02-2015 22:02:29

Fabrice, un bon conseil, vois les choses simplement, ne réfléchis pas trop: toutes ces tentations, c'est non non non.

Et puis tu dois te mettre à niveau pour aller courir avec tes collègues? Ben , qu'est-ce que tu attends pour t'y mettre ;-) ?


Hauts les coeurs! Courage!
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 22-02-2015 23:02:06

Oui plus je lis, plus je me dis que je dois remplir. J'ai pas mal de travail, c'est une première chose. je vais reprendre la course, au moins pour éliminer le stress (celui du sevrage et du boulot). Demain promis je cours pour me remettre en forme !
Encore merci pour les encouragements 
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 23-02-2015 14:02:03

Alors? Organisée la course à pied? (moi j'ai été nager, c'est fait :P)
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 23-02-2015 18:02:28

et oui, je suis allé courir ! J'ai même voulu rattraper le gars devant moi... pour frimer un peu et je l'ai payé ensuite... Mais je sens la fatigue et c'est bon. Encore merci pour l'encouragement et le coin de soleil qui m'a permis de sortir !
[hr]
Une journée de reprise du travail. Les tentations sont là, devant mes doigts quand je tape ce message. J'ai beaucoup pensé depuis que je me suis lancé dans ce sevrage. Juste 4 jours et j'ai l'impression d'avoir pas mal avancé. Mais cela va être dur, j'ai mis la barre assez haute. Ma dépendance est sévère.
Il y a la dépendance à la pornographie sur les sites gays que je fréquentais quotidiennement surtout le soir lorsque je commence à relâcher au travail (c'est à dire à cette heure). Là, je préfère taper ce post.
Il y a aussi les chats sur différents sites et le passage à l'acte régulièrement avec des hommes rencontrés sur les sites ou dans les saunas. J'arrive à me sevrer sur 15 jours de sexe réel, mais pas du visionnage de sites porno. Cela fait 4 jours, les envies sont là, mais gérables.  
J'étais plein d'enthousiasme ce week-end et je sens que cela va commencer à baisser. Il va falloir gérer le quotidien. Je n'ai pas parlé à ma compagne de ce début de sevrage, j'ai failli le faire samedi matin, mais les mots ne sont pas venus. J'avais juste envie de lui dire que j'avais besoin d'elle, et que je devais continuer ma thérapie, essayer de comprendre ce qui ne va pas. Et sur son épaule j'ai pleuré. Les larmes sont plus simple que les mots.
Merci aussi à Burrhus pour les échanges en  privé, il m'a posé de bonnes questions qui m'ouvrent des réflexions intéressantes. Pas encore le moment d'en parler ici. Je vois mon psy jeudi et pour une fois, je suis impatient. Je commence à mettre des mots sur des maux (désolé pour le jeu de mot foireux): mon homosexualité refoulé, ma bisexualité, la place de mes parents.
Bonne soirée à tous, je vais essayer de ne pas passer ce soir, j'ai déjà passé beaucoup de temps ce W.E. et ce matin.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Stef @ 23-02-2015 19:02:11

Fabrice,

J'aime bien comment tu écris. Je ne parle pas spécialement du style d'écriture mais plus de ce que tu livres de toi-même. Ce que nous écrivons nous le faisons avant tout pour nous-mêmes. Je trouve que tes messages ont de la profondeur. Je pense qu'écrire pourra t'aider dans ta démarche.

Tu as repris le sport et je pense que reprendre cette activité, qui pourrait paraître anodine, est un geste fort. Cela participe de ta reprise en main. Cela ne suffira pas seul mais cela va dans le bon sens. Tu vois aussi un psy et je peux qu'approuver la démarche. Je le fais moi-même et je trouve cela vraiment profitable.

Ta compagne ignore bien tout de ta dépendance ? C'est bien ça, je ne me trompe pas ?

Quant à Burrhus il est très bon pour les messages privés je crois. C'est quelque chose que je fais moins de mon coté, mais toutes les approches sont complémentaires ! Donc avec lui je ne doute pas que tu sois entre de "bonnes mains" !!
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 24-02-2015 18:02:43

Merci steph pour ton post.
Ma compagne n'est pas totalement au courant de ma situation. Elle sait que j'ai des rapports avec les hommes, que c'est addictif chez moi. Ce qui a déclenché ma consultation chez un psy, et la fois où j'ai attrapé une MST et j'ai dû l'expliquer à ma conjointe car il y avait un risque pour elle. Elle ne me demande rien, mais elle sait que je ne vais pas bien. Elle me soutient sans rien dire. Elle me console quand je pleure et elle me tire pour aller de l'avant.
L'écriture a toujours été importante pour moi, j'ai commencé depuis de nombreux mois à écrire ce que je ressens dans des carnets qui me suivent quasiment nuit et jour... Je communique plus facilement par des lettres que par l'oral. J'ai déclaré ma flemme à ma compagne par un mail... Je me demande même si je ne vais pas essayer d'écrire plus longuement, j'ai commencé à en parler à ma compagne pour m'aménager un espace calme dans la maison.
Aujourd'hui, je voudrais revenir sur le sevrage, cela fait maintenant 5 jours sans sexe et sans porno. J'ai l'impression d'être sur la brèche, prêt à tout moment à tomber comme un funambule. Il y a des périodes difficiles dans la journée. La moindre contrariété réanime les envies. Je cherchais quelques choses sur internet et hop... J'ai testé aujourd'hui la relaxation pour faire diminuer la tension. Avec le psy, j'avais appris une technique de relaxation utilisé dans les crises de phobie, technique basée sur la respiration et la canalisation de l'énergie vers les doigts de main et de pied. Cela faisait longtemps que je n'avais pas essayé, cela a été plutôt bénéfique, je n'ai pas craqué.
Ce qui me manque le plus, c'est cette petite excitation, cette petite flamme qui brûle quand on est dans la consommation compulsive. J'ai l'impression que ma vie est terne sans cette excitation. Un sentiment quasi dépressif (de ce que je pense être la dépression).
Ce soir je vais bien (si ce n'est les courbatures de la course d'hier...), je n'ai pas craqué et je suis plutôt en forme. Demain est une journée chargée au travail, donc je n'aurai pas trop le temps de penser.
Ce site est pour moi une découverte et une aide inestimable.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 24-02-2015 18:02:04

Bonjour Fabrice le creux de la vague, le petit sentiment dépressif est inévitable, il fait partie du sevrage et ne dure qu'un temps, il faut le traverser.
Oui trouve toutes les petites choses qui t'aident à tenir, c'est au jour le jour que le sevrage se fait, un pas plus loin, mais c'est comme les gammes d'un musicien, ça paye.
Donc pas d'inquiétude pour la petite déprime, ton corps est habitué à une drogue, il faut qu'il se réorganise pour vivre sans. Il connaît pas encore bien, il va mettre cela en place, poser des jalons durables. La nature est puissante, et "la vie trouve toujours son chemin" (phrase empruntée à "Jurassic Parc")
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 25-02-2015 13:02:23

Merci Burrhus,
mon corps réagit, j'ai l'impression de passer mon temps à son écoute pour éviter tous les dérapages. Où en suis-je ? J’ai l’impression de ressentir mon corps comme je ne l’ai jamais ressenti. Je ne sais pas si c’est le manque, mais je me retrouve avec de nouvelles sensations, je ne serais dire si elles sont bonnes ou mauvaises. Il y a eu l’insomnie hier soir, l’envie d’être dans les bras de ma compagne, puis non, puis encore, l’horloge qui tournait. La nuit a été agitée, ce matin le réveil où je me love dans ses bras. La tendresse, les caresses, puis l’envie et l’éjaculation précoce avant de la pénétrer, trop de tension, trop d’envie ? Et moi qui me retrouve comme un con, trahi en plein vol et démuni. Finalement, je lui dis que je ne pourrais pas ce matin. Je me suis blotti dans ses bras sans rien dire d'autre.

Je pense qu'elle doit commencer à comprendre que les choses changent. J’attends un peu pour lui parler, je veux me prouver que je peux me sevrer plusieurs semaines, je veux être fort pour moi et pour elle et lui parler de mes efforts et de l’aide qu’elle pourra m’apporter. Lui apporter ce sevrage comme une preuve de mon effort pour m'en sortir.

Cette scène ce matin qui me rappelle mes premières relations avec une fille. En vacances sous une tente, a peine le préservatif mis que déjà j'éjaculais. On se retrouve seul, honteux, moins que rien. J'ai fondu en larme et lui ai parlé de mes relations d'un jour avec d'autres personnes, sans préciser qu'il s'agissait d'homme. Je crois que nous n'en avons pas reparlé. Notre relation a duré huit ans, huit ans d'incompréhension, de douleur et d'amour. Aujourd'hui je la revois régulièrement, je lui parle de ma thérapie, de mes problèmes, de mon addiction. Elle me parle de la sienne. Comme des amis, nous passons de bons et trop rares moments ensemble. Elle ne va pas bien actuellement, je n'ai plus de ces nouvelles malgré mes messages. Nos discussions me manquent.

Etrange post où je ne parle que des femmes alors que ma pensée primaire va vers les hommes. Encore tout à l'heure, sorti dehors pour m'aérer l'esprit en mangeant un sandwich. Deux garçons isolés dans un coin du parc, je fus directement aux aguets, près à agir. Deux jeunes qui discutent et la flamme se réanime en moi.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 25-02-2015 17:02:52

6 jours... C'est long et cela passe vite. Toujours la même tension à la même heure. Il est 17H30, l'heure où j'hésite. Je vais ouvrir un autre dossier pour travailler. Je me sens fatigué (nuit courte) et assez fébrile. J'ai de plus en plus besoin d'échanger, de parler, d'écrire. Demain, je vois mon psy, cela fait 15 jours. Je vais lui expliquer mon choix du sevrage. Je n'ai pas vu ce point abordé dans le forum. Je me demandais si il y avait possibilité d'avoir un appui par des médicaments. J'ai par exemple failli me lever la nuit dernier pour prendre un somnifère. J'ai toujours refusé le traitement (mon psy aussi, nous en avions parlé au début de la thérapie), mais je ne veux pas devenir invivable pour les autres. Je suis tendu, excité, fatigué, un mélange assez étrange.
Allez je me plonge dans mon dossier avant de rentrer chez moi et en plus ce soir, il y a 'CHEF', pour ceux qui n'aurait pas suivi une super série sur le monde de la gastronomie.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 25-02-2015 21:02:43

Cher  Fabrice,

je te félicite non seulement pour les 6 jours de sevrage mais surtout pour tout ce que tu exprimes, les mécanismes que tu articules, le fait que tu acceptes et gère toute ta propre complexité.

En parallèle à cette complexité, j'insiste encore une fois sur la simplicité d'un leitmotiv qui dans les moments de doute doit t'aider à tenir le cap: le porno c'est NON, il n'y a rien de bon là-dedans! Comme l'a écrit ce bon vieux Dalaï-Lama, "Never give up", même dans les moments de solitude. 

J'entends bien ton "Ce qui me manque le plus, c'est cette petite excitation, cette petite flamme qui brûle quand on est dans la consommation compulsive. J'ai l'impression que ma vie est terne sans cette excitation. Un sentiment quasi dépressif (de ce que je pense être la dépression)."

Cette envie de ressentir cette flamme brûler ne doit pas être confondue avec la liberté. Au contraire, en te détachant progressivement du porno, tu vas ouvrir une palette de sources de satisfaction, te sentir beaucoup plus libre et vivre des expériences bien plus jouissives (je dirais même réjouissantes). Le rythme est différent, certes. Mais fais-nous confiance, le jeu en vaut la chandelle. Ce n'est pas vraiment lié, mais un des trucs que j'ai appris depuis le sevrage, c'est d'être patient avec la vie. Par exemple parfois tu donnes à certaines personnes, puis avec patience, sans amertume, tu réalises que tu reçois aussi, beaucoup même, mais d'autres personnes, à d'autres moments. Ce sevrage est le plus bel investissement à long terme que tu puisses actuellement t'offrir.

Never give up, courage.


Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 26-02-2015 06:02:51

Merci Corto, ton message me va droit au cœur et me réconforte dans mon choix d'arrêter. Tu as raison de me rappeler qu'il n'y a pas d'autres choix que celui de la LIBERTÉ. Depuis de nombreuses années (décennies), l'ALIENATION me gouverne. Que la flamme qui me ronge devienne la petite flamme de la chandelle qui nous éclaire dans nos choix libres. 

NEVER GIVE UP, NEVER GIVE UP
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 26-02-2015 17:02:06

Une semaine, une petite victoire. Impossible de travailler depuis 15 minutes, je suis obnubilé par mes fantasmes. C'est vraiment handicapant. Impossible de me concentrer sur mon travail. Je viens donc ici poster mon commentaire quotidien.
Une journée en dents de scie. Je suis allé chez mon psy ce matin où ce ne fut que larmes. Le sevrage (je pense) me met dans un état de tension et de sensibilité extrême. Mais cela fait du bien d'évacuer une partie de la pression. Je suis aussi ressorti de chez lui avec une ordonnance pour des anxiolytiques (pas encore pris, mais besoin de me détendre). J'aurai voulu aller courir, mais il fait vraiment un temps de chien...
J'ai aussi annoncé à une amie (mon ex, nous avons vécu 8 ans ensemble) que je me lançais dans ce sevrage et je voulais sortir de ma dépendance au sexe. C'est la première personne (autre que mon psy et sur ce site) à qui je dis les mots comme ça. Nous avons eu une longue échange par mail, elle est aussi en thérapie, elle est dépendante affective. C'est étrange de se dire que nous avons partagé pendant 8 ans nos vies en étant tous les deux dépendants. Je ne crois pas au hasard, je pense que nos dépendances nous ont fait nous rencontrer, comme elles nous ont mené à notre séparation. Sans la dépendance peut-être ne l'aurait jamais connu ou bien serions nous toujours ensemble. Cela me rappelle les propos d'un sportif qui avait survécu à un infarctus. Il disait qu'il ne savait pas si il avait fait son infarctus à cause du sport ou bien si il avait survécu à son infarctus grâce au sport... Surement une discussion stérile... Dans tous les cas, je vais la revoir d'ici une quinzaine de jours... et j'ai hâte.
D'avoir écris ces quelques lignes a fait diminuer la tension, je suis plus apaisé. Actuellement, je ne pense pas au lendemain, je suis dans l'instant ou juste dans l'instant d'après, essayé de tout contrôlé pour ne pas chuter.
Merci à tous pour vos soutiens, à tous ceux et celles qui postent des messages qui permettent d'entrevoir des solutions, de se sentir moins seul.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Monty @ 26-02-2015 18:02:26

A mon avis, il ne faut pas rester passif lorsque ce genre de tension apparaît. Un moyen efficace de ne pas penser a ces fantasmes est d'occuper activement ton esprit par une activité. Tu peux faire le sport a la maison. Le sport  mais a condition de t'en dormir après l'avoir fait parce qu'il arrive souvent qu'on soit fatigué mais qu'on arrive pas a dormir. Dans ce genre de moment après avoir fait du sport surtout si la séance a été intense on se sent tendu nerveusement, ça m'arrive souvent lorsque je suis stressé ou angoissé et ça favorise la rechute. Un anxiolytique pourquoi pas, en début de sevrage en est souvent tendu et parfois déprimé pendant au moins 3 semaines. Personnellement, quand c'est comme ça je sors souvent me promener, en combinant avec la marche ou de causer avec quelqu'un de sujet divers pour éviter de penser a l'addiction. J'essaie aussi  de me faire plaisir(un bon livre, bon plat, bon film sans scènes hot, ou DOC) lorsque je suis seul. Bref chacun a ces astuces, mais c'est mieux de ne pas être passif en laissant filer le temps en pensant et en pratiquant une activité qui n'est pas liée a l'addiction comme rester sur le net . Bien de bonnes choses a toi!
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 27-02-2015 08:02:17

Merci Monty,
là je suis dans la phase difficile du sevrage, je vais essayer d'aller courir cet après-midi, même si mon emploi du temps est assez chargé au niveau boulot. J'ai vraiment vécu ce que tu décris hier soir, j'étais fatigué et impossible de dormir. Impossible de me concentrer sur un bon livre, je suis trop tendu. Je n'ai pas pu lire plus d'une page. J'ai choisi la solution de facilité, je suis allé prendre un 1/2 comprimé que le psy m'avait prescrit, cela m'a détendu et j'ai passé une bonne nuit.
J'aimerai reprendre une relation normale avec ma compagne. Nous sommes depuis quelques années entré dans la relation quotidienne entre le travail et les enfants, et ensuite s'affaler sur le fauteuil devant la télé ou devant nos écrans respectifs (les écrans ont vraiment pris une place trop importante dans notre vie). Je vais voir, mais comme nos enfants, je ne sais pas si je ne vais pas lui proposer d'avoir des soirées sans écran. De ressortir les vieux jeux de société. Il faut réapprendre à vivre, se pauser la question du sevrage, c'est se pauser la question de savoir ce que l'on veut faire de nos vies.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 27-02-2015 10:02:30

Salut Fabrice,


tout d'abord, ce que tu vis est NORMAL, "ton corps change", pour paraphraser cette émission radio d'il y a 20 ans ;-)

Oui oui, tu es en plein dedans. Cette tension, cette angoisse de ce dont demain sera fait est à son comble maintenant. Comme dépendants, nous avons l'habitude de calmer régulièrement cette angoisse par un shoot de ceci ou cela, puis ça revient rapidement encore plus fort... Cette angoisse , que j'appellerais aussi mystère (pourquoi le monde existe-t-il plutôt que ne pas exister, pourquoi existé-je?), tout le monde la vit , même les personnes qui nous ont l'air le plus inerte! Pourtant personne n'échappe à ça. La vie libre, sans dépendance, exige de répondre à cette angoisse. Par une réponse spirituelle globale, par une multitude d'activités pour rester occupé en permanence (les personnes hyperactives , on se demande souvent d'où toute ces énergie leur vient!!) , ou par une manière de vivre très codifiée, respectant les traditions (pas vraiment notre monde moderne)... En évoquant cette autre façon de passer les soirées - jeux de société plutôt que télé- tu es déjà en train de lancer des pistes vers cette multipolarité, ces nouvelles sources de satisfaction. Fais-le! Je suis sûr qu'au bout d'un moment ça lancera des interactions différentes avec les enfants, et peut-être avec ta compagne.

A propos de ta compagne,  il me semble que lorsque tu auras un moment de moindre tension, il sera temps de lui parler. Puisqu'elle est déjà informée de ta dépendance, tu n'as pas grand chose à perdre. Au contraire, elle sera heureuse d'être associée à ta démarche plutôt que d'en être exclue et elle t'aidera très certainement. 


Never give up!

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 27-02-2015 13:02:29

Merci Corto, et merci de me ramener 20 ans en arrière :P
Le soucis est qu'il y a beaucoup de choses que je voudrais faire et souvent je ne les fais pas, et je me sens nul, et la spirale se relance... Toutefois, je pense que j'évolue et c'est plutôt positif. Je suis moins dans le virtuel/irréel, je m'appuie de plus en plus sur le réel. Et pour continuer dans les citations 'There is nothing bigger than the little thing we do'. Il ne faut pas tout vouloir dès maintenant, tout doit se construire progressivement. Le temps, la patience... Donc oui, tous ces petits changements auront des effets un jour ou l'autre.
Mon propos est optimiste, je suis plutôt serein ce matin. Pas mal de travail, donc pas eu trop le temps de penser et n'y d'aller courir.
Tu me posais aussi une question concernant ma compagne. Ce n'est pas si simple. Elle est au courant que j'ai des relations sexuelles avec des hommes. Elle sait que je consulte un psy. Après je n'ai jamais réussi à parler avec elle de ma dépendance sexuelle, et donc encore moins de mon sevrage que je viens de commencer. Elle n'aime pas que je lui en parle, je sens que cela la gène, l'importune, elle ne me questionne pas, elle ne cherche pas à en savoir plus. Le sexe est très tabou pour elle (du moins c'est la vision que j'en ai). Elle me dit de regarder vers l'avant et de ne pas ressasser le passé. Elle sait aussi que je ne vais pas bien actuellement (tension, insomnie, irritabilité). Pour l'instant, nous n'avons pas un moment intime propice pour discuter de cela. Je dois créer les conditions pour le faire... Un jour, ce soir peut-être...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 27-02-2015 18:02:27

8 jours, c'est plus que la moitié de mon objectif. Je me sens serein ce soir. J'ai eu la tête prise par pas mal de boulot dans la journée. Je n'ai même pas vraiment eu de tentations. J'entre dans le Week-end confiant. Je vais essayer de passer du temps en famille. La météo semble plus propice, je vais aller bien me fatiguer à vélo ! Je suis confiant, cette semaine fut très riche pour moi. J'ai l'impression qu'il s'est passé une éternité depuis mon inscription sur ce site (et pourtant ce n'était que jeudi). Quoiqu'il advienne, rien ne sera plus comme avant.
Encore un immense merci aux animateurs de ce site.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 27-02-2015 18:02:00

Ah Fabrice je ne peux que te féliciter. Cela fait plaisir de voir des sevrages qui avancent. Merci aussi pour ton investissement intelligent sur le forum, on a tous besoin les uns des autres.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Stef @ 28-02-2015 01:02:14

Comme l'ami Burrhus, je ne peux moi aussi que te féliciter ! Tu viens en effet de t'inscrire et tu réussi déjà 8 jours de sevrage. C'est un bon début ! Merci aussi à toi de ta présence car des animateurs sans membres ne servent pas à grand chose... ;)
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 28-02-2015 16:02:23

Les jours passent et je ne regrette pas mon choix du sevrage. La fin de semaine a été assez difficile, mais aujourd’hui, même si les pulsions sont toujours là, je me sens plus libre. Je redécouvre les choses simple de la vie: discuter avec ma compagne de choses et d’autres, un peu d’intimité avec elle (trop top ce matin…). Après 9 jours, je m’interroge sur ce qui a provoqué le déclic. Pourquoi me suis-je dis jeudi dernier qu’il était temps d’arrêter ?
(1) La découverte de ce site, la lecture compulsive de vos histoires, de vos tranches de vies, des succès possible, des joies et des rechutes. Me dire simplement que je ne suis pas seul, que d’autres sont dans la même galère que moi, et que nous pouvons nous en sortir.
(2) Mes 3 ans de thérapie. J’avais l’impression de faire du surplace, mais en fait c’est comme un puzzle, vous tournez les pièces dans tous les sens, vous ne voyez vraiment pas comment elles peuvent aller ensemble. Dans ma jeunesse, j’ai fait un peu d’archéologie, et je peux vous dire que c’est encore plus difficile avec les morceaux de poterie… car en plus il y a des morceaux qui manquent. La psychothérapie est un peu comme cela. Aujourd’hui, j’y vois plus clair, même si il y a encore de nombreuses zones d’ombre.
(3) La spirale infernale de la consommation du porno et des relations avec d’autres hommes, une spirale destructrice. Un manque total de contrôle sur moi même. Je suis à vélo tranquillement, aucune idée précise, juste le plaisir de fair du vélo, et quelques minutes après je me retrouve au sauna ou sur un lieu de drague gay. C’est insupportable et ingérable.
(4) Enfin, surement la petite goutte d’eau. Jeudi matin, il y a 9 jours, j’étais avec mon fils à la maison. Lui au salon entrain de regarder la télé, j’étais dans ma chambre. J’avais pris mon gode, du poppers, allumé mon ordi… Je me pensais seul. Je l’ai à peine entendu monté. J’ai juste eu le temps de jeter une couette sur mes activités lubriques. Je ne pense pas qu’il a vu quoique ce soit (j’espère);  mais son regard m’a transpercé littéralement. Il m’a bouleversé, il est entré en résonance avec une blessure enfouie en moi, il m’a rappelé mes liens avec mon père. C’est à lui que je dois ma découverte de la pornographie et surement une partie de ma dépendance (à travers les revues, les vidéos et les godes qu’il cachait très mal). Cet enfant (mon enfant) qui me regardait, c’était moi qui regardait mon père il y a 35 ans.

Never give up !!!
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 28-02-2015 17:02:45

Wouow, ça secoue un peu ta dernière histoire! Merci de partager ça avec nous. Ce regard qui t'a transpercé, j'imagine qu'il t'a aidé jusqu'à présent à tenir. Je te souhaite qu'il te reste bien en mémoire.
Pas pour te culpabiliser, cela ne sert à rien, mais parce qu'il t'indique clairement une limite.
Personnellement depuis que je suis revenu sur le forum je ne pense qu'à ça, aux limites: à partir de quand une action, une pensée, une émotion est-elle normale ou pas, néfaste ou pas? Qu'est-ce qui est de l'ordre de la dépendance affective ou pas? Je cherche ces limites, ces critères.
Ici c'est l'innocence de ton enfant qui te met clairement face à la réalité: ce comportement-là ne pouvait pas être bénéfique, ni pour toi  ni pour personne, et encore moins s'il avait perçu ce qui se passait... 

Félicitations pour ton parcours. Continue comme ça et ne lève pas la garde. Ce n'est qu'un début, continuons le combat...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 28-02-2015 18:02:09

En fait, il y a une résonance avec une autre image. Une amie m'a envoyé il y a peu de temps un photo de moi jeune, photo que je lui avais donné quand nous étions en couple ensemble. Etrange, nous avions échangé nos photos quand nous étions enfant. J'ai toujours gardé la sienne, et elle avait gardé la mienne. Cet enfant a beaucoup de choses à me dire. Parfois j'ai l'impression de tout mélanger, je ne dois pas mélanger mes fils et cet enfant. Elle m'a envoyé cet photo en me disant 'Ecoute cet enfant, parle lui'. Il y a peu de temps, j'étais très mal, je marchais en montagne. J'avais laissé mes enfants et ma compagne, j'avais besoin de solitude. Je me suis assis, j'ai fait une petite cairn avec des pierres. Et je me suis retrouvé assis à coté de cet enfant. Il m'a soutenu, il m'a ému. Mes enfants sont arrivés un peu plus tard, ils ont vu la cairn, et ils ont shooté dedans. Cet enfant est toujours là, et je dois comprendre ce qu'il attend...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 01-03-2015 08:03:27

Difficile hier soir, la vie m'a paru terne, aucune envie. Le manque de cette petite flamme en moi. Je n'ai pas eu de courage, je me suis couché très tôt, pas d'autre courage. Ce matin je vais aller me fatiguer à vélo. Je pars.
J'ai encore beaucoup à comprendre pour illuminer ma vie. Ma dépendance me permettait de combler ce vide, de ne pas me pauser de question sur le sens de la vie. Aujourd'hui vivre sans oblige à pauser pas mal de questions. Il me faut réapprendre à réenchanter ma vie, mettre de la couleur dans ma vie. Tout un programme. Le sevrage n'est qu'une étape, une étape nécessaire, mais pas suffisante. Je prendrais plus de temps pour résumer mes pensées sur mes parents, ma compagne, et mes enfants. Un vrai sac de noeud (qu'est ce qu'être un mari, qu'est ce qu'être un père ?). Allez bon dimanche à tous et nous venons d'entrer dans le printemps météorologique, courage !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 01-03-2015 12:03:32

Ah, c'est sûr que lorsqu'on n'est pas en train de compulser, le cerveau se rebelle et rappelle notre misérable condition d'être humain. "Qui suis-je, où cours-je, dans quel état j'erre?"

La question métaphysique du sens de la vie n'a selon moi pas de réponse évidente et définitive. Y a-t-il une autre question spirituelle? Elle nous imprègne tous, plus ou moins à différents moments de la vie, et bien sûr chacun vit ce mystère à sa façon de manière plus individuelle ou plus collective selon les influences religieuses, philosophiques etc... (perso, mon point  de vue c'est que je ne sais pas pourquoi je suis là, mais je suis certain que j'existe, et j'ai envie de profiter de ce mystère et de le faire durer, de vivre)

Dans la compulsion tu avais régulièrement ces shoots qui te faisaient totalement oublier la frustration , les limites de ton être, mais seulement durant quelques secondes. Oui, le sevrage va avec la contrepartie de rester conscient en permanence de cet état de frustration, mais il est aussi le passage obligé pour faire face à cela et construire de nouvelles attitudes et états d'esprit.

Je te conseille de ne pas en vouloir trop d'un coup. 
Dois-tu vraiment résoudre la question du sens de la vie aujourd'hui?

Ce que tu fais est remarquable, continue. Continue à te fixer des objectifs à court terme, raisonnables. Tu ne peux pas non plus en 10 jours guérir tes blessures de toute une vie! Accepter ces blessures, les reconnaître présentes comme tu le fais maintenant va t'ammener à pouvoir les soigner petit à petit. Il ne faudra pas relâcher ton intention, mais faire ça step by step.

Tu vas voir, avec le temps, avec le sevrage, avec le sport, avec ces autres activités, avec tes réflexions, avec ton psy , tes échanges, petit à petit certains blocages vont disparaître, certains caps vont te paraître franchissables.

Courage Fabrice, continue, le jeu en vaut la chandelle.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 01-03-2015 20:03:21

Encore merci à toi Corto pour tes conseils. Oui le step by step est surement une bonne chose, même si j'ai l'impression de faire du step by step depuis 3 ans... Donc parfois j'ai envie de passer la vitesse supérieure. Et actuellement, je bouillonne. Je vais essayer de mettre le frein.
50, ce n'est pas le nombre de jour de sevrage, mais le nombre de kilomètres ce matin, cela m'a fait de bien, mais la fatigue est vite balayer par l'angoisse, le manque...
C'est le 10ème jour de sevrage pour moi, et je prends confiance en moi. Je n'ai pas spécialement envie d'aller sur des sites pornos ou dans des lieux gay, mais je suis en manque. Il y a un vide en moi, c'est difficile à décrire, cela peut prendre des formes d'angoisse, de déprime, d'envie de ne rien faire. Je suis resté prostré dans ma chambre plus de 2 heures cet après-midi. Il m'a fallu de la force pour redescendre et aller proposer une petite balade en famille.
Mais c'est difficile. Je vais essayer de me calmer, je me sens aussi régulièrement en surchauffe. Ce soir, j'ai passé une nouvelle étape, j'ai pu parler à ma compagne. Elle connaissait mes frasques extraconjugales avec des hommes. Je lui ai expliqué ma dépendance sexuelle et la volonté de m'en sortir. Elle n'a pas dit grand chose, mais elle m'a dit que c'était une bonne chose. Elle ne comprend pas que je doive remuer le passé, mais j'ai l'impression qu'elle commence à comprendre; mais elle est assez démunit. Je crois que nous ne sommes pas tous les deux des as dans l'expression de nos sentiments. Je ne sais pas si je pourrais en parler régulièrement avec elle, mais elle est là, elle sait et elle me soutient. Dans 10 jours, je revois ma meilleure amie avec qui j'échange beaucoup (un moment précieux que j'attends).
Je continue, c'est difficile. Mais cela vaut le coût. Le manque me met face à mes contradictions, mes problèmes. Cela m'oblige à avancer pour ne pas couler. J'en déduis de ces 10 jours que le sevrage se prépare par un travail sur soi (dans mon cas avec le psy depuis 3 ans).  Je ne sais pas si j'aurai tenu sans tout cela.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 02-03-2015 00:03:09

Disse 'Fabrice' pid='55439' dateline='1425238941':
Il y a un vide en moi, c'est difficile à décrire, cela peut prendre des formes d'angoisse, de déprime, d'envie de ne rien faire.


Ben oui, tu es un être humain...
J'ai un jour entendu dans une émission de radio que Lacan (que je ne serais jamais parvenu à lire je le crains) avait une expression "objet petit a" pour désigner "l'objet correspondant au désir, ne pouvant être désigné par aucun objet réel" (wikipedia).

Bref, encore une fois, c'est NORMAL! Tout le monde vit des moments pareils quand il en a le temps (le w-e est évidemment plus propice) et tout le monde les gère à sa façon. Le boulot d'analyse que tu fais, les échanges sur ce forum etc... doivent te convaincre que la compulsion est une tentative inadéquate, illusoire et toxique de répondre à l'angoisse intrinsèque à l'être humain... 


A part ça je pense que tu as bien fait de parler à ta compagne. Le fait qu'elle n'embraie pas à fond dans la discussion montre qu'effectivement elle n'est pas à l'aise avec ça, mais ça me paraît légitime. Une des difficultés pour toi dans les prochaines semaines va être de poursuivre le sevrage et l'analyse, tout en la rassurant tant que possible sur sa capacité de te séduire. Il n'est pas facile en gérant ton problème de la convaincre qu'elle n'en est pas une des causes, mais c'est important d'y parvenir.

Chaque jour les choses avancent dans le bon sens, je trouve. Bravo.
Une nouvelle semaine.

Courage.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 02-03-2015 22:03:39

C'est le 11ème jour. La journée a été calme et beaucoup de contrariété ce soir avec le travail. Et je n'arrive pas à gérer. Je suis en mode panique. J'ai l'impression que mon visage va prendre feu. J'essaie de me calmer, mais la relaxation a un effet tout relatif. Comme je l'ai déjà dit, je suis en mode où je dois tout anticiper. Je ne peux anticiper les problèmes... et là ça se gatte. Je vais arrêter pour ce soir de bosser, mais je ne sais pas vraiment quoi faire. J'ai la tête folle, impossible de me concentrer sur de la lecture. Cela me fait assez peur pour les jours à venir.
Je viens de discuter avec ma compagne de chose et d'autre.
Il y a la fatigue aussi, plus une fatigue intellectuelle, ce qui est difficile dans mon boulot.
Allez demain sera un autre jour.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 03-03-2015 06:03:25

Il est tôt, encore une fois j'essaie de travailler... Ce que je n'ai pas pu faire hier. Je procrastine. J'ai une envie furieuse de me branler. Trop envie d'aller visionner un porno. Mon esprit est embrumé. Je n'arrive pas à me concentrer. Je viens ici en espérant y évacuer le stress à travers ces quelques mots.
Cela ne suffira pas. Je dois rendre mon rapport pour demain. Le stress de la deadline va augmenter et la perte de mes moyens est de pire en pire. Je vais tenir car il me faut. Mais c'est dur, trop dur.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
DarkWasTheNight @ 03-03-2015 11:03:53

Tu en es déjà à 12 jours ; tu es là face à une difficulté, mais tu auras bientôt atteint ce premier objectif. Je te souhaite vraiment de tenir bon, car tous ces moments de luttes dont tu sors vainqueur te permettent d'avancer à pas de géant vers ton objectif. Pour ce qui est du boulot et du reste, ne culpabilise pas ; tu es face à un problème qui te demande beaucoup d'énergie, et tu dois l'accepter. C'est très difficile de tout gérer...

Je te souhaite bien du courage, car tu es sur la bonne voie ! 
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 03-03-2015 19:03:23

J'y suis presque, 12 jours. C'est déjà super. Un sentiment que je n'avais pas depuis longtemps. Je suis fier de moi.
Aujourd'hui j'étais en formation pour le travail: management d'équipe. Ce type de formation nous fait beaucoup réfléchir sur nous même. On peut voir le sevrage comme un objectif avec sa règle d'or: SMART: Spécifique, Mesurable (merci au décompte), Acceptable, Réalisable et Timmé. Nous sommes un peu dans cette logique.
Ce soir, je suis confiant, un peu fatigué, mais je pense que l'objectif est réalisable, et que ce n'est qu'une étape...
Merci à tous, vous y êtes pour beaucoup.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 04-03-2015 17:03:31

13 jours, c'est le chiffre porte-bonheur. Je pense que je vais tenir les 15 jours, les idées sont là, mais elles sont moins envahissante. C'est précaire, mais c'est mieux. Toutefois, je sens que le problème à la base n'est pas résolu. Je suis toujours tendu dès que je me retrouve seul. Je n'arrive pas à avoir cet état calme et relaxe, juste me ressourcer.
Il y a toujours cette petite musique en moi qui me dit que je ne mérite pas le bonheur. Il n'y a pas encore de rire dans ma vie, il y a surement moins de larme, mais le stress est toujours là. La peur d'aller vers les autres, la peur de laisser mes sentiments s'exprimer, la peur de dévoiler une partie de ma personne. J'ai construit de belles murailles et il faut du temps pour les abattre.
Il y a mon couple aussi, je ne sais plus du tout où j'en suis. J'en ai parlé à ma compagne (il y a 3 jours) et depuis silence radio. Aucune allusion,elle ne me demande pas comment cela va. J'ai l'impression de l'embêter avec mon problème. J'ai peur de me reconstruire et que cela se fasse sans elle. Nous sommes très distant, nous vivons cote à cote, mais pas vraiment ensemble.
Step by Step...
Ne pas chercher des réponses à tous...
Je le sais, mais la tête n'arrête pas de réfléchir...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 04-03-2015 22:03:03

Félicitations Fabrice,
tu avances à grandes enjambées!
La mélodie du bonheur... ça viendra! Tu n'avais pas encore exprimé cette idée de ne pas "mériter" le bonheur. Que veux-tu dire par là?

Oui tout ne se résout pas en un jour. Concernant l'ordre des priorités, tu sembles t'interroger, mais tu évoques quasi concomitamment la relation avec ta compagne.
Je n'imagine pas un quart de seconde que tu l' "embêtes"  ou qu'elle soit indifférente à ce qui t'arrive. Que du contraire. Si tu veux que ta reconstruction se fasse avec elle - et toujours sur base du fait qu'elle est déjà au courant de tes antécédents avec d'autres hommes etc...- il me semble que vous devriez partager plus.
Paradoxalement, alors que tu sens plein de choses bouger en toi, c'est peut-être le moment de l'écouter d'une autre oreille. Pourquoi pas, pour amorcer le dialogue, lui demander simplement si vraiment elle a été embêtée par votre dernière discussion? 

Enfin bon, comme dit Burrhus, ça n'engage que moi!

Et à côté de ça, maintiens la garde sur le sevrage, continue comme ça! 
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 05-03-2015 14:03:46

Merci Corto pour tes conseils.

La communication est difficile pour moi, j'ai toujours été quelqu'un d'assez solitaire. M'ouvrir aux autres est assez difficile. Je ne suis pas asociale, j'ai des relations assez directes avec les personnes, mais elles restent souvent superficielles. Il m'est très difficile d'engager une relation plus personnelle avec les gens. Dans 2 heures, je dois discuter avec une collègue qui a de grosses difficultés professionnelles et personnelles et là je ne me sens pas à ma place. J'ai conscience aussi que l'on gagne beaucoup à s'ouvrir aux autres.
Derrière cela, il y a clairement un manque d'estime de moi. Je ne vois pas ce que les personnes peuvent me trouver d'intéressant, c'est stupide, j'en suis conscient. Mais quand ce sentiment me tient, il m'inhibe.
Pour le bonheur, c'est l'histoire du verre à moitié vide, à moitié plein. Je vous toujours le verre à moitié vide. Et pire encore, je ne comprends pas que l'on puisse remplir le verre. Quand je suis dans une phase calme, sans stress et heureux. Il y a des moments où l'on est bien, où l'on est heureux. Alors j'ai une petite musique en moi qui me dit que ce temps ne peut pas durer, et qu'alors il va arriver quelquechose. cela me gâche l'instant présent. Ce bonheur ne peut pas durer et je ne peux pas le mériter. C'est assez difficile à expliquer. C'est un sentiment que je ressens.

Autre question que je me pose, j'arrive quasiment à la fin de ma 1ere période de sevrage. Je vais surement réussir l'objectif que je mettais fixer: 15 Jours. C'est super. Mais j'ai l'impression de nouveau de rentrer dans une monotonie, il n'y a plus l'excitation de ce premier sevrage qui m'a permis de tenir, d'avancer. Je dois me remotiver, je suis preneur de vos idées pour ceux qui ont déjà vécu cette situation.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 05-03-2015 20:03:00

SAlut Fabrice,

j'ai peu de temps pour réagir, un ami va arriver, or tu nous dis beaucoup sur toi et tu poses beaucoup de questions!
Encore une fois, le sentiment de monotonie, de manque d'excitation, va de dissiper peu à peu pour faire de la place à plus de ressenti du positif. Lis ce que JB vient de poster après 100 j de sevrage, ça m'a vraiment rappelé les moments par lesquels je suis passé.

Pour ce qui est de te remotiver, je dirais qu'à mon avis il y en a peu ou pas du tout parmi nous qui ont trouvé beaucoup de positif dans les rechutes, donc capitalise sur ton sevrage, plus loin tu vas et plus tu bâtis les fondations d'un nouveau vécu que tu n'imagines pas encore bien.

Courage,
à bientôt,

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 05-03-2015 23:03:34

Bonjour Fabrice.
Essai de faire silence dans le tourbillon de ta tête, parcequ'avec ce qui t'attend, tu n'en auras jamais fini. Tu n'est qu'au début, et devant toi se trouve quelque chose que tu ne connais pas, alors n'essaye pas d'anticiper, c'est inutile et peine perdu, tu ne sais pas. Si tu savais, tu y serais déjà.
Un temps de sevrage provoque momentanément un petit coup de déprime, et une perte d'érection ( ce n'est pas une fatalité, mais, c'est assez commun ) donc pas de panique.
Ta femme te connais d'une certaine manière et va te connaître d'une autre. Elle aussi va être déstabilisée, grandissez ensemble, sinon, ce sera la solitude chacun de son côté. Écoute là beaucoup, ne prend pas parti, dis toi que c'est comme si elle parlait toute seule, à part qu'elle est écoutée gratuitement. Tu lui dois bien ça, combien de femme accepte de vivre avec un homme qui lui a fait part des pulsions qui sont les tiennes.
Mesure ta chance.
A+
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 06-03-2015 00:03:33

Merci Burrhus, merci Corto,
je suis conscient que j'entre en terre inconnue. Je dois me reposer alors que j'ai envie de brûler toutes les étapes. Il faut que je fasse attention, car je suis vraiment fatigué et je dors assez peu.
J'ai voulu parler avec ma compagne ce soir et je me suis fais littéralement jeter. Dur, mais finalement, calmement après une bonne crise de larme (et de nerf), je viens de lui écrire un long message qu'elle découvrira demain matin. J'ai besoin d'être en accord avec moi-même, je n'accepte plus les non-dits, j'ai trop longtemps vécu dans le non-dit et dans le mensonge. C'est difficile pour moi, car je me cachais derrière pas mal de masques. J'ai peur d'être maladroit et de brusquer ma compagne.
J'essaie de l'écouter, mais je n'entends rien. C'est trop silencieux, nos discussions ne sont que du verbiage sur le travail et les enfants. Je me dis aujourd'hui que je la connais peu malgré nos quinze années de vie commune. J'ai l'impression qu'actuellement nous faisons 1+1 et non 2. Ma dépendance m'a complètement séparée de ma conjointe. Le sevrage et la volonté de changer créent l'occasion de nous retrouver (j'en ai envie), j'espère juste que cette envie sera partagée ou qu'il n'est pas trop tard.
Une petite note optimiste, dans quelques heures, j'aurai réussi mon premier objectif: 15 jours (comme un con, j'ai mis 15 jours alors que je pensais à 2 semaines... GRRR cela me fait une journée de plus avant de la fêter avec ma compagne au resto). Il va falloir que je trouve une autre objectif, il ne sera pas trop élevé, car j'aime voir les pourcentages progressé.

Encore merci pour vos discussions, vos conseils. L'avenir n'est pas écrit, mais il sera.

Bonne nuit, Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 06-03-2015 09:03:04

Merci Burrhus de trouver les mots justes.
Effectivement, Fabrice, il semble que ta compagne en ait gros sur la patate et c'est peut-être dans la découverte de son vécu, de son histoire secrète (chaque vie est un roman, la sienne aussi), que tu peux trouver en même temps un nouveau challenge à court terme (car il y a peut-être encore plus d'urgence de changement de son côté que du tien!!) mais aussi une clé vers un épanouissement à long terme.
De fait ce n'est pas facile, mais en te "jetant" elle te montre qu'il y a quelque chose derrière ce silence, quelque chose à gagner.

Félicitations pour les 14 jours. Courage.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 06-03-2015 11:03:06

J'ai conscience de lui demander beaucoup. Je dois aussi me rendre disponible auprès d'elle. La dépendance nous rend très égoïste, très replié sur nous même. Le sevrage est une nouvelle étape où l'on attend beaucoup des autres. Je suis très en demande, je voudrais qu'elle se réjouisse de mon choix. J'ai envie qu'elle soit fière de moi.
Une nouvelle étape dans notre vie s'ouvre à nous. Je ne dois pas brusquer les choses, mais j'ai peur d'avancer de mon coté et de la laisser seule. Il faut laisser le temps au temps (merci Burrhus et Corto de me le rappeler) et sortir de notre monotonie. Nous avons tous les deux un travail qui nous accapare pas mal, nos deux enfants. Pas facile d'être disponible (au sens à l'écoute, calme, détendu).
Un autre point qui me surprend et qui est surement responsable de pas mal des questionnements que j'ai actuellement sur ma vie de couple. Je m'aperçois qu'avec la dépendance j'avais arrêté de regarder ma compagne. Depuis 15 jours, je redécouvre sa présence. J'ai du temps (présence) disponible pour elle. Elle s'était surement adaptée à mon absence, il faut que nous nous redécouvrions progressivement. C'est vraiment un point très positif du sevrage.
Je continue !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Stef @ 06-03-2015 11:03:28

Oui en effet il faut du temps pour que vous vous redécouvriez progressivement. Parfois quand on évolue assez vite grâce au sevrage, on aimerait que l'autre réagisse simultanément à nos changements. On va mieux alors on voudrait que les effets soient presque immédiats sur son couple. Et en général les effets sont plus long à venir. J'ai connu ça avec mon ex. Je me sentais beaucoup mieux et parfois quand elle me faisait des reproches ou me disait que certaines choses n'allaient pas, je lui disais : "mais non, regarde il y a pleins de choses qui sont déjà en train de s'améliorer !". Et elle avait du mal à les voir. En réalité je me suis rendu compte que notre environnement (compagne, proches...) ne peuvent pas s'adapter à nos changements aussi vite qu'ils se produisent. Il y a toujours un décalage et il faut qu'on l’accepte.

Moi cela m'a coûté mon couple. Tout était là mais elle avait du mal à le voir. Et quand on s'est revus il y a quelques jours après 4 mois de séparation, elle m'a trouvé vraiment différent. Alors que pourtant beaucoup de choses étaient déjà là au moment de notre séparation.

Bref, il faut que tu sois patient ! Ta compagne n'évoluera sans doute pas aussi vite que toi, donc laisse lui le temps de te redécouvrir à son rythme.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 06-03-2015 15:03:16

Fabrice, ta femme ne va jamais remplacer les hommes avec qui tu vas. Et c'est ce que tu risques de lui demander.
Mission impossible.

Ton travail secret est de trouver ta place dans la communauté masculine, une place saine, ça ne va pas se faire du jour au lendemain. Mais un avis, autant tu ne t'étalais pas dans les discussions avec ta femme sur ce sujet, autant elle ne s'intéressera pas à ton évolution sur cette question. Elle ne t'accompagnera pas dans ta transformation masculine, celle qui se passe dans les amitiés saines entre hommes. Elle a décidé de ne pas te juger, de ne pas te condamner, ne lui demande pas à ce que cela la passionne.

Elle s'intéressera à ta transformation masculine dans ce qu'elle aura de complétude à la féminité, et pour être plus précis à sa féminité à elle, exprimée de façon particulière et singulière.

Attend toi à un grand moment de solitude... Mais qui aura sa fin.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 06-03-2015 15:03:05

Vos paroles sont sages et pleine d'expériences. Parfois, j'ai l'impression que vous touchez juste. Je suis vraiment chanceux d'avoir trouvé ce forum et d'y rencontrer des personnes comme vous. Je ne vous connait qu'à travers nos échanges, ou les échanges que je peux lire. Vous êtes des personnes de valeurs. Soyez fier de vous. Merci (je ne trouve pas d'autre mot) pour votre écoute et votre sagesse.
Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 08-03-2015 15:03:47

Un beau dimanche ensoleillé et calme. Je voulais profiter de ce moment avec vous.
17 jours, je me suis relancé un défi pour aller à 28. A partir de plus de 3 semaines, je rentre en zone inconnue. Dans tous les cas, c'est déjà un record pour moi si l'on considère le sevrage complet (porno et relation sexuelle).
Je ferai le point demain dans le cadre de la Freedom week.
A demain !
Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 08-03-2015 21:03:03

Super Fabrice. Tu as l'air un peu plus serein qu'il y a quelques jours, profites-en pour organiser les prochains bons moments des jours et semaines à venir (excursions, sorties, invitations etc... que tu ne peux organiser pour l'heure suivante au moment où le manque te ronge). D'ailleurs je ferais bien de faire ça aussi, moi!

A bientôt,

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 09-03-2015 18:03:25

Il y a des hauts et il y a des bas. J'essaie de reprendre le dessus avec mon boulot... Grrrrr... J'ai laissé trop de dossier en attente depuis quelques jours. Cela me crée du stress et vlamm... revoilà les tentations assez fortes. Je n'ai pas craqué (ouf!), mais pas facile. 
Corto, pour te répondre, je n'arrive pas trop à me projeter dans le temps. Je vais avoir d'ici peu des réunions importantes sur Paris avec des nuits à l’hôtel. Ce sera le test pour moi. Je sais que je dois reprendre contact avec des amis, plutôt que de prendre le risque de me retrouver seul. Je vais le faire, mais pour l'instant je bloque et pas la peine de me dire 'vas-y', même si c'est que j'attends peut-être. C'est désespérant d'avoir ce type d'inhibition.
En fait, je bloque pour revoir un ami que je n'ai pas vu depuis 7 ans et qui dans ma jeunesse a joué un rôle important, mon premier amour (inavoué). La dernière fois que je l'ai revu, il était en couple avec enfant et nous avons discuté de boulot et famille. Je me suis presque ennuyé, et je ne sais pas quoi attendre de cette relation et pourtant je sens que c'est important pour moi. Un jour on ne rappelle pas, puis le temps passe... Et puis plus rien...
Difficile pour moi de garder des relations amicales et stables.
J'avais besoin d'écrire ces quelques mots, comme un encouragement.
Bonne soirée,
Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 09-03-2015 19:03:00

Mwouais... Je ne sais trop te conseiller...
T'as personne d'autre à voir à Paris que ce premier amour? Car dans ton contexte actuel c'est du gros dossier émotionnel, qui pourrait remuer beaucoup de choses et en cas de frustration (communication encore une fois superficielle, ou pire "non je ne vois pas de quoi tu veux parler")  pas forcément ce qui va t'aider à rester dans un mode obstiné never give up, ça! Personnellement j'essaierais plutôt de me verrouiller un contexte plus sécurisant si possible.
 Mais je peux me tromper [size=x-small](on va voir ce que disent les autres!)[/size]. 

A bientôt,

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
hippocus @ 09-03-2015 20:03:10

Salut Fabrice,

déjà je te félicite pour tes 18 jours de sevrage.Tu es très investi et cela fait plaisir que tu sois là.Merci!
Je me permets de te conseiller un peu de solitude pour ton déplacement,cela permet de faire le point,de prendre du temps pour soi même,de regarder les choses avec du recul.Mais ce n'est peut être pas le moment pour toi.
En tous cas pour aller dans le sens de Corto,je pense que tu es à un stade du sevrage pendant lequel il faut bien se blinder.Les situations sont encore fragiles,il faut faire attention.
Je voulais te poser une question,mais n'y répond pas si elle te paraît indiscrète:est-ce que ta femme supporte que ton ex soit devenue ta meilleure amie?Je te demande ça parce qu'avec mon épouse ce serait inenvisageable!

Bon séjour dans la capitale et à bientôt te lire avec plaisir.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 09-03-2015 21:03:52

Bonsoir hippocus.
Merci pour tes conseils. Je ne sais pas pour ma compagne, je l'ai beaucoup sollicité ces derniers jours et c'est le silence radio de son côté. Aucune réponse à mes questions, je la sens pas bien, mais elle ne dit rien et si je lui demande, elle me fait gentillement comprendre que ma question est déplacée. Donc nous parlons boulot, enfant, mais surtout pas de nous... Donc c'est pas top. Donc je ne sais pas par rapport à ta question. Et je ne sais même pas si je suis très clair vis-à-vis de mon ex, qui vient juste de rompre avec sa copine... C'est un peu compliqué... 
Donc pour l'instant, je laisse les choses venir, mais ce n'est pas une situation satisfaisante...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 09-03-2015 22:03:39

J'ai hésité à intervenir, mais je ne suis d'accord ni avec Corto, ni avec hippocus (quoiqu'il n'en a pas parlé directement)
Pour moi le fait que Fabrice revoit son premier amour est une chance du sort.

Parce que cette amour n'a pas été sexualisé, parce qu'il n'a pas été violent, parce qu'il a été réel et donc constitue l'histoire et l'identité de Fabrice.

Comme je le disais plus haut, il faut que Fabrice trouve sa place dans la communauté masculine, cela participe même de sa propre définition de la virilité.

Cette place est aujourd'hui désordonnée, et il a donc à faire l'apprentissage de ses émotions vis à vis des garçons. Pour moi le blindage, c'est la bonbe à retardement, c'est l'anti souplesse, c'est l'anti croissance.

La solitude et l'isolement pour le coup me semble bien proche. Et l'isolement, on sait où ça mène.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 10-03-2015 14:03:33

Et oui que c'est difficile. Avant c'était plus simple, il suffisait de se laisser aller, de se prendre un petit shoot de sexe et d'oublier tous les problèmes. Je pensais avoir pas mal progressé dans ma thérapie, finalement j'ai encore pas mal de choses à comprendre. Je n'ai pas envie de reprendre, même si je passe par des moments assez difficiles.
Hier soir fut un moment compliqué avec ma compagne. Nous nous murons tous les deux, pas de crise, pas de larme, juste le silence... Je sais que je lui en demande trop, mais c'est la seule personne sur qui je peux m'appuyer. J'en ai besoin. Jeudi je serai sur Paris et j'ai prévu de passer la soirée avec mon ex-compagne pour discuter. La prochaine fois, j'irai voir des amis. Je ne suis pas encore prêt à revoir mon ami d'enfance. C'est trop tôt, j'ai encore besoin de temps.
Vous m'êtes tous d'une aide précieuse dans ces moments difficiles. Même si vos réponses sont contradictoires, elles m'aident beaucoup et j'y puise du réconfort et de la force pour continuer d'avancer.
Je vais aller vite bosser pour avoir un peu de temps pour aller courir ce soir.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 11-03-2015 21:03:51

Bon Fabrice,

demain tu vas à Paris.
Juste un rappel, pas d'excès de confiance par rapport au porno et surtout aux lieux de rencontre: va pas traîner la où la bête se tapit... Evite le face à face.

Courage,

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 11-03-2015 22:03:08

Grrr en plein cœur de la bête, je vais au châtelet !)
Mais pas de soucis, enfin j'espère ... Normalement, j'ai blindé mon emploi du temps.
Bonne nuit
Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 12-03-2015 06:03:16

Cette période de sevrage me fait prendre conscience du manque qui est en moi, de l'isolement dans lequel je m'étais mis (je ne parle pas de la solitude). Cette période est difficile car elle me rappelle tous les problèmes que j'ai en moi et qui ne sont pas résolus. Alors qu'avant je fermais les yeux et j'allais prendre ma dose de sexe quand j'en avais besoin, aujourd'hui il n'y a plus cette dose et je dois affronter (faire face) à mes contradiction, pas d’échappatoires. 
Aujourd'hui, j'ai besoin de parler: ici sur ce forum, avec mon psy (il m'a quasiment engueulé hier), et avec mes proches. J'ai enfin pu dire à ma compagne ce que j'attendais d'elle. Nous avons calmement discuté de moi, d'elle, de nous (merci au psy pour m'y avoir poussé et merci à elle !). Il faut que je réapprenne à vivre, avoir des passions, les partager avec des personnes, partager du temps avec ma famille. Ma compagne m'a ouvert les yeux sur ma vie, sur ma vision triste de la vie, alors qu'elle sait profiter de petits instants. J'ai oublié la saveur de ces petits moments. J'attends beaucoup de la vie alors que le bonheur ce n'est surement que des petites tranches de vie qu'il faut savourer. J'ai totalement oublié ce goût de la vie. Le bonheur est souvent là à porter de main et on ne sait pas le voir. Ce sera surement long de récupérer ces sensations. Il n'y a pas que cela, il y a aussi mes rapports aux Hommes, et plus particulièrement aux hommes (on en reparle Burrhus). Parfois, j'ai peur que le chantier soit trop important, mais actuellement, j'ai envie de profiter du présent, sans trop me pauser de question sur l'avenir. Carpe diem.
Aujourd'hui, je suis sur Paris (je rentre ce soir tard, ce qui m'évitera de tenter le démon par une nuit parisienne... pas de soucis Corto !).
Je vais revoir mon ex-compagne, qui comme moi est en thérapie pour une forte dépendance affective. Nous allons passer la soirée ensemble. Je suis heureux de la revoir physiquement (nous échangeons beaucoup par mail depuis le début de mon sevrage), même si j'appréhende un peu. J'ai pu aussi en parler calmement à ma compagne. Je n'ai plus envie de lui cacher les choses (même si je garde pas mal de choses au fond de moi). La parole et les larmes me permettent actuellement de passer ces moments difficiles. Mon corps est fatigué, je le malmène. C'est impressionnant l'emprise physique et psychique de la dépendance.
Alors oui, luttons et ne laissons pas cette dépendance au sexe nous pourrir la vie.
Courage (pour moi, pour vous) dans ce long cheminement de douleur, de peine, de larme mais aussi d'espoir et je l'espère de bonheur.
Ce n'est plus la flamme de la dépendance que je veux voir brûler en moi, mais celle de la vie !
Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 12-03-2015 22:03:16

Fabrice,

tout ce que tu exprimes là est sans doute douloureux, mais moi je n'y vois quasiment que du positif.
Que tu parviennes à parler à ta compagne, qu'elle parle d'elle, que tu commences à ressentir que le bonheur est juste à portée de main, tout cela sont des progrès énormes. Bientôt tu verras le verre à moitié plein (voire aux trois quarts), c'est formidable.

Je ne me savais pas influent au point de te faire faire la route de nuit! Ce point de vue très défensif, anti-"worst-case-scenario" peut paraître un peu aliénant, tyrannique, je me permets simplement de le proposer parce  qu'en ce qui me concerne, tant que je ne me sentais pas plus fort par rapport au porno, il m'a permis d'avancer sans chuter.

J'espère que tu as eu une discussion riche avec ton ex.

A bientôt,

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 12-03-2015 22:03:39

Merci Corto,
je ne pense pas que je sois encore assez solide pour résister à certaines sirènes, donc autant ne pas les écouter. J'ai hésiter en sortant de ma réunion, très proche des sexshops et autres bars... Mais finalement le boulevard St Michel s'est offert à moi. Si il n'y aurait pas eu la queue, je serais allé me reposer dans la sainte chapelle (étrangement j'avais besoin de spiritualité alors que je ne suis pas du tout croyant...)
La soirée fut riche et intense. Oui je crois que je suis sur la bonne voie, j'ai tendance à voir le verre à moitié vide, mais on ne change pas comme ça.
3 semaines ! Je vais cesser de compter en jour pour passer en semaine.
Ce soir, je suis léger.
Mon fils actuellement ne cesse d'écouter une chanson de Rod Steward
'I am sailing, I am sailing...'. Je l'ai eu en tête toute la journée.
Bonne nuit
Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 12-03-2015 23:03:47

Hihi, ça me fait marrer d'imaginer un gamin qui écoute une vieille mélodie de Rod Stewart, c'est chouette.

Content que ton déplacement se soit si bien passé!

Bon w-e, à bientôt,

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 13-03-2015 18:03:49

22 jours !
Je suis allé hier à Paris et au lieu d'aller dans des lieux de débauche j'ai revu ma meilleure amie et j'ai passé la plus belle soirée depuis de nombreuses années. J'ai baissé la garde et pendant plusieurs heures j'étais moi, j'étais heureux. Depuis le début de sevrage, je sens les fondations des murs que j'avais construits pour m'isoler vaciller. Je vois aujourd'hui les personnes sous un regard très différent, difficile à expliquer. J'ai l'impression d'être plus avec elles. Beaucoup de bouleversements en peu de temps. J'ai l'impression de brûler les étapes, mais pour l'instant je continue.
Bon week-end à tous,
Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Monty @ 14-03-2015 22:03:54

Bravo Fabrice pour le cap des 3 semaines. Bonne continuation, je suis content pour toi:)
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 15-03-2015 15:03:24

Le sevrage se passe plutôt bien, même si il y a ce dimanche une très forte tension, l'envie forte d'aller au sauna de ma ville et de me laisser aller, de faire chuter cette tension qui est en moi. Je pensais que le vélo ce matin me permettrait d'aller un peu mieux... Bof...

 Je commence à me poser des question vis-à-vis de mon homosexualité. J’ai des relations avec ma compagne, je prends du plaisir, nous avons de nouveau une intimité, un plaisir partagé; mais il manque quelque chose… J’ai l’impression de ne pas être à ma place. Je suis depuis toujours attiré par les hommes, je me retourne dans la rue pour regarder un bel homme (une belle femme me laisse de marbre). J’aime le corps des hommes, leur queue, leur fesses. J’aime sentir un homme en moi (plaisir qu’une femme ne peut m’offrir). Je n’arrive pas à faire aujourd’hui la part de ce qui est de ma dépendance et d'une attirance toute naturelle. Je n’ai eu des relations avec des hommes que dans un contexte de consommation de sexe, pas dans un contexte d’amour. J’ai aimé un garçon, mais nous n’avons jamais eu de relation. Aujourd’hui avec ma compagne (16 ans de vie commune), nous sommes dans un train-train quotidien avec les enfants, il y a de la tendresse, mais peu d’échange. Je suis toujours très refermé, même si cela s’améliore, mais il faut être deux et elle est également assez refermée. Pas simple, suis-je bisexuel ? Et c'est qui un bisexuel ? Je suis preneur de lecture, d'avis sur ce type de questionnement.

Bon dimanche à tous,
Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Dexter @ 15-03-2015 15:03:46

Hello Fabrice

Je n'ai pas lu tous tes posts, mais le dernier évoque un peu certaines des questions que je me pose. De fait, je pense que tu en sauras plus sur toi même, ton homosexualité, tes besoins, ta capacité à vivre en couple, ou à avoir des relations, une fois que tu auras vaincu ta dépendance. D'ici là, tes pensées, tes désirs, restent brouillés par le besoin.

En deux mots, j'explique mon cas, et tu verras que nous ne sommes pas très éloignés l'un de l'autre. Je n'ai presque plus de relations avec ma femme. Et j'aime tant les femmes que je ne peux m'imaginer d'une part une vie sans relations, d'autre part une vie sans sexe, sans corps jeunes etc. etc.

Mais j'ai peur que cette envie qui parfois me dévore ne soit due qu'à la dépendance. Lorsque je suis en manque, le désir est immense. Et lorsque je me suis satisfait manuellement, j'éprouve un calme qui me fait dire que non, surtout, ne jamais faire cela, je ne pourrai jamais assumer.
Dès lors, ce désir est-il dû à ma dépendance, ou à un légitime besoin de rapports sexuels? En savoir plus sur cet état, mes désirs, et mon état, est une puissante motivation dans mon désir de m'extraire de ma triste condition d'addict. Je pense que tes doutes actuels ne sont pas très loin de ce que j'éprouve. Et que pour y voir plus clair, tu dois d'abord régler cette question, vaincre ta dépendance, de quoi avoir ensuite les idées claires. un long chemin, je sais, mais entre nous, je pense que ça en vaut largement la peine.

Connais toi toi même.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 15-03-2015 21:03:49

Eh oui,
gnocchis, c'est au thon comme disait Socrate en grec... (John Warsen, s-t-p es-tu là pour que je me sente moins seul après ça?!)


Aaah, Fabrice, comme je te l'ai déjà écrit, me sentant hétéro jusqu'au bout de mes papules perlées du gland (je vous rassure, tout le monde n'en a pas, ce n'est pas très joli) , j'ai du mal à échanger sur ce sujet de la bisexualité. A te lire, je m'étonne que tu ne poses pas la question carrément dans l'autre sens "et si j'étais homosexuel?".
Si tu devais à un moment donné arriver à cette conclusion, le vivrais-tu comme un drame (par rapport à tes enfants, ta compagne) ou bien  peux-tu l'envisager sereinement? Etre serein face à chaque possibilité est préférable pour répondre le plus sincèrement possible à cette interrogation!

A bientôt,


Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 16-03-2015 18:03:37

Grrr, il y a pire que moi pour les blagues.. J'ai pas compris les Gnocchis...
Corto, je remarque que tu es très en forme...
Merci Corto et Dexter pour vos conseils
@ Dexter, tu as tout à fait raison, il ne faut pas que je me laisse brouiller par ma dépendance. Je dois prendre le temps. Mais actuellement, j'ai une envie furieuse de griller les étapes. 
@ Corto, je me suis posé cette question, et si je suis homo, qu'est-ce que cela change ? Et bien, je me suis senti plus léger, car je pensais que la réponse était rien. Je suis avec ma compagne, nous avons nos soucis de couple (mais qui n'en a pas). Je l'aime. La seule différence est que ça aurait pu être un garçon, et peut-être que physiquement j'aurais préférer, mais il y a plus que du physique entre nous... Toutefois (car il y a un mais), il y a ces pulsions vers les hommes... Et je doute. Mais je vais essayer de ne plus trop me poser la question pendant quelques temps et laisser venir.
Merci à tous les 2.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
alessandro @ 17-03-2015 05:03:07

Bonjour Fabrice,

si la méditation t'intéresse, il y a également le livre de Jon Kabat-Zinn: "méditer, 108 leçons de pleine conscience" accompagné d'un CD avec la voix de Bernard Giraudeau. Cet acteur bien connu a beaucoup pratiqué la pleine conscience avant sa mort. Elle lui a apporté un apaisement et une sérénité bien visible sur ses derniers interviews (youtube)

bonne journée à toi
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 20-03-2015 06:03:24

1 mois !
Je ne pensais pas que j'allais tenir plus d'un mois en commençant, et bien voilà c'est fait.
J'aurais aimé fêté cela avec ma compagne, mais comme toujours je bloque pour lui parler, et elle ne m'en reparle jamais si je n'en parle pas. Ou plutôt elle m'écoute. Pas grave, un mois c'est super !
J'ai commencé les leçons de méditation, cela me fait prendre conscience que l'on n'écoute pas assez son corps. J'ai ralenti mon rythme, je n'ai plus envie de courir dans tous les sens, surtout je ne supporte (mon corps) ne supporte plus de courir. Je recherche le calme, je suis plus calme.
La semaine prochaine, je serai sur Paris 2 jours. Ce sera un test pour moi de passer une soirée sur Paris. Je me sens confiant (mais sans excès). Je vais revoir mon ex-compagne et lui ai parlé du risque le soir. Elle est prête à m'accompagner jusqu'à l’hôtel au cas où.
Merci à vous tous pour vos soutiens dans ce 1er mois de sevrage. L'aventure continue, je viens de rajouter un mois à mon objectif. Donc maintenant, on the road pour 2 mois.
Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
hippocus @ 20-03-2015 08:03:37

Bravo Fabrice!Quel chemin parcouru!
Depuis le début ton histoire m'impressionne beaucoup.
Si ta femme t'écoute c'est déjà bien,ça se débloquera certainement par la suite...
Bon courage pour ton deuxième mois ,tu es très bien parti.
Aller on lâche rien vieux!
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 21-03-2015 11:03:42

C'est le W.E. et comme toujours c'est le coup de blues... J'essaie de positiver et de me dire que cela va bien dans mon couple, mais bon, ce n'est pas si simple (et pas si vrai). La semaine se passe bien car j'ai la chance d'avoir un travail qui me plait (même si il est prenant et fatiguant). Ce qui fait que je rentre le soir assez fatigué et que les jours passent sans que je me pose de question. Je retrouve même une certaine dynamique et confiance en moi avec ma résistance au visionnage compulsif de porno (cela libère du temps, je suis plus calme, je gère mieux mon emploi du temps, j'ai toujours autant de travail, mais je ne culpabilise plus du retard, il n'est plus trop de mon ressort).
C'est plus compliqué le week-end. Ce matin, il pleut, j'ai essayé de parler à ma compagne de mon mal-être, des efforts que je fais (je suis fier de mes 1  mois de sevrage). J'ai parlé, elle n'a rien dit. J'ai posé des questions, et j'ai eu des réponses évasives. Je lui ai demandé ce qui avait changé en moi depuis un mois. Elle m'a dit que j'étais plus calme (c'est vrai) et plus à l'écoute des enfants (je fais des efforts dans ce sens), par contre pas un mot sur nous. Je l'ai vraiment pris comme une claque et comme toujours je me suis refermé sur moi-même.
Je ressens tout cela comme un manque d'intérêt d'elle pour moi. J'ai besoin qu'elle s'intéresse à moi. J'avais l'impression de faire des efforts pour être plus présent, plus près d'elle. Je ne sais pas si j'ai bien fait. Mais je me suis fait violence en lui écrivant une lettre pour lui expliquer mon ressenti de notre non-discussion de ce matin. Je n'avais pas envie de rester sur des non-dits, sur un échec.
Je ne sais pas si ma vie de couple fait partie de mon sevrage. C'est difficile de faire la part des choses. Le sevrage ouvre de nouveaux horizons. Je deviens très exigent avec moi-même et aussi avec les autres. Je dois être vigilent et trouver un bon équilibre.

@hippocus: tu as surement raison, c'est déjà super que ma femme écoute. Elle est présente. Je devrais être heureux de tout cela, mais ce n'est pas le cas. Grrrrr... Jamais simple, toujours compliqué.

Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 21-03-2015 14:03:49

Cher Fabrice,

tu me parais assez exigeant, effectivement! Quand on voit ce mois de sevrage auquel tu es parvenu à te tenir, et tout ce que tu as mis en place autour, c'est un sacré signe d’exigence envers toi-même. Eh oui le sevrage ouvre de nouvelles perspectives.

Nous sommes dans une époque formidable dans l'Histoire du couple, dans nos contrées occidentales. Il y a beaucoup mois de domination d'un genre sur l'autre , et tant mieux pour les femmes, mais cela rend la stabilité d'un couple nettement plus difficile et les rouages complexes! Il suffit de surfer un peu sur ce forum pour le réaliser, et je crois que cela ne concerne pas que nos histoires de dépendants sexuels et affectifs.

Fabrice, je comprends ta hâte d'être écouté, chéri, aidé, suivi par ta compagne. Ce sont pour moi aussi des besoins fondamentaux et légitimes dans un couple. Pour toi, d'autant plus en sevrage!, mais pour elle aussi! Au risque de me répéter, le challenge me paraît de l'écouter (de la faire parler!) sur ce qui la touche le plus elle, et qui n'est pas forcément ton sevrage ou ton problème de dépendance. Sans doute n'ouvre-t-elle pas souvent les portes de son intimité, elle a probablement besoin d'être le plus rassurée, il convient d'être attentif à reconnaître ces moments-là.

Courage!

Et pour le reste, sur le sevrage, de manière plus butée: never give up!

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 23-03-2015 16:03:48

Ne jamais baisser la garde... Je suis allé chez mon psy cet après-midi et j'avais décidé de prendre mon après-midi sans programme préconçu... Erreur fatal. J'ai rechuté, je me suis connecté et n'ai pas pu me déconnecter. Je suis allé sur un chat, puis sur un site de vidéo pour me branler... 1 heure de perdu, la même honte après, l'impression d'avoir gâché quelquechose (comme l'enfant qui casse son jouet). C'est dur.
Pourtant ma séance chez le psy avait été très intense, trop surement...
Je suis déçu, je me sens faible, envie de m'isoler. Je sais, j'ai beaucoup appris pendant ce mois de sevrage. Mais tout de même, je m'étais mis à rêver que tout cela était derrière moi. Conséquence, je remets le compteur à zéro... J'aurai tenu 32 jours. Symboliquement je me fixe un objectif de 33 jours. J'ai l'impression de nouveau que les prochains jours vont être difficiles. Il y a une soirée à Paris jeudi. Je me demande si ce n'est pas cela qui a réveillé la bête qui dort en moi.
@ Corto, l'exigence ne suffit pas. ll me faut comprendre maintenant ce qui m'a fait rechuter. Et surtout, ce qui m'évitera de rechuter.
Pour l'instant la rechute aura été courte (à peine une heure... une toute petite heure, mais une heure de trop).
Ecrire ces quelques lignes me redonnent espoir, j'avais besoin de l'écrire. J'aurai surement dû venir plutôt.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 23-03-2015 17:03:38

Oui Fabrice, tu as été très vite avec beaucoup de choses de front (sevrage, discussions profondes avec ton ex, sport, poursuite du travail psy, méditation de pleine conscience!) , c'est là que je parlais d'exigence importante. Je n'ai peut-être pas exprimé suffisamment d'invitation à la réserve que je suggérais par rapport à ça.
Bon, rechute, bé voilà, mais visiblement contrôlée. Et puis tu n'es plus le même homme qu'il y a un mois, et ça ne se remet pas à zéro.
Peux-tu décrire l'état d'esprit qui t'as amené à cliquer sur le chat?
Solitude intenable? Envie de t'accorder un plaisir? Marre de te sentir contraint?

A bientôt,

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 23-03-2015 18:03:09

Contrôlé est vite dit... ce soir, je me sens un peu groggy et avec l'impression d'avoir fait un retour en arrière.
Pour ta question sur l'état d'esprit, la petite flamme brulait déjà depuis quelques jours d'où inconsciemment ma décision d'une après-midi sans vraiment de plan. Je suis sorti de chez le psy assez fatigué, et je suis allé prendre un café. J'étais sous tension, j'ai résisté pour ne pas aller au sauna... J'ai écrit sur mon carnet les fantasmes qui me traversaient l'esprit, cela a fait un peu baissé la tension.
Arrivé chez moi, je me suis dit que je voulais essayer d'avoir une relation avec un homme, je suis allé sur un chat. Il était pas disponible et là c'est parti en vrille pendant une heure. J'ai réussi à stopper l'hémorragie, mais je suis assez déçu et pas bien dans ma peau. J'avais envie de m'offrir un moment avec un homme, mais c'est l'addiction qui est revenu. Ce n'était pas une bonne idée.
Je vais essayer d'en parler à ma conjointe, je ne veux pas garder cela pour moi.
Je pense aussi que la soirée en perspective à Paris à un effet excitant et désinhibant. Je suis pas très optimiste... pas bon signe.
C'est dingue comme l'on peut se sentir sale après cela, j'ai envie de prendre une douche. J'aurais dû le faire avant le retour des enfants.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 23-03-2015 20:03:07

Disse 'Fabrice' pid='55794' dateline='1427132169':

Arrivé chez moi, je me suis dit que je voulais essayer d'avoir une relation avec un homme, je suis allé sur un chat. Il était pas disponible et là c'est parti en vrille pendant une heure.


Quelle différence fais-tu entre "s'offrir un moment avec un homme" et l' "addiction"?
"Il" était pas dispo: personne sur le chat, ou bien tu avais quelqu'un de précis en tête?


Quant à aller parler de ça à chaud à ta compagne, perso je ne le ferais pas, je ne pense pas que ça puisse lui donner plus envie de s'intéresser à tes difficultés et au travail que tu réalises sur toi-même , au contraire. Mais comme toujours je peux me tromper.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
hippocus @ 23-03-2015 21:03:17

Salut Fabrice,

ma réaction à chaud est exactement la même que celle de Corto concernant ta relation avec ta compagne.
Tu semblais avoir "préprogrammé" cette rechute.Je pense que tu as du boulot d'analyse pour savoir ce qui s'est passé inconsciemment chez toi.Est-ce le contenu de ce que tu as dis chez ton psy,est-ce ta soirée de Jeudi qui te tracasse....tu as déjà quelques pistes...
Ecoute je te tire une nouvelle fois mon chapeau pour tout le chemin parcouru en un peu plus d'un mois,c'est juste énorme.
Après pour ta rechute essaie de bien repartir au plus vite vers la sobriété mais avec ta soirée de Jeudi je ne sais que penser.Comme tu risques d'être un peu fragile ces jours prochains,je ne sais pas si c'est une bonne idée d'y aller ou alors tu te programmes une "mini-rechute" contrôlée.Peut être que Burrhus auras une idée à ce sujet ,je ne sais pas...
Accroches toi on est avec toi!
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 23-03-2015 22:03:44

1er réaction, j'ai mis un système de contrôle parental sur mon ordi en demandant à ma compagne de créer le mot de passe. C'est basique, mais cela m'évitera un certain nombre de tentations.
Pour jeudi, je passe la soirée avec mon ex-compagne. Je lui ai déjà dit que ce serait difficile pour moi. Je vais essayer de gérer.
Ce qui m'embête le plus, c'est que j'ai l'impression de reprendre à zéro, même si je sais que ce n'est pas le cas. Et que je vais pouvoir capitaliser sur ce mois de sevrage.
Pour le psy, c'était assez personnel sur mon enfance et mes manques qui remontent à cette période et que je me traine comme un fardeau. En un mois, le sevrage m'a ouvert pas mal les yeux sur tout cela aussi. Juste pour cela, le sevrage a été super.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 24-03-2015 07:03:33

A posteriori, je pense que j'ai fait preuve d'un excès de confiance. Il ne faut jamais (ou tout du moins) ne pas baisser la garde, pas encore. C'est trop tôt. Je pensais être plus fort que les autres, j'avais pourtant lu pas mal de commentaires sur les rechutes ici... Mais on se croit plus fort que les autres.
Je vais positiver (!!!!) cette rechute. C'est vraiment une chute dans le sens où l'on perd pied. On chute, on tombe. Tout ce que l'on avait battit en quelques instants s'effondre. Ce n'est pas le fin du monde, mais juste un recommencement avec l'expérience du sevrage précédent.
De nouveau,  je me suis remis en mode anticipation. J'avais laissé un peu tombé. Je viens de prendre un peu de temps pour faire le point et voir les points de tension. J'ai peu dormi, mais l'esprit est plus clair. Je repars serein.
Hier, j'ai beaucoup appris sur moi. Hier midi chez le psy, sur l'enfant qui n'a pas reçu la tendresse qu'il demandait et qui aujourd'hui refuse (ou du moins à une difficulté) à donner cette tendresse aux autres (à mes enfants). Cet enfant, pas malheureux, mais qui n'a pas connu le bonheur et refuse (ou accepte difficilement) le bonheur des autres (et le sien par la même). Hier après-midi, en rechutant, en apprenant que rien n'est gagné, que le combat sera long, mais qu'il en vaut le coût. Me rappeler les moments difficiles et joyeux de ce mois de sevrage. Cette rechute me ramène à ma triste condition mais aussi à l'espoir naissant.
Une nouvelle aube, une nouvelle journée, un nouveau départ.
Never give up !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 24-03-2015 09:03:00

Je tente une analyse qui peut-être est fausse.

Ce n'est pas que tu es plus fort que les autres, ou que tu te crois plus fort que les autres, mais c'est plutôt que tu n'acceptes des autres que des compliments (que sans doute tu mérites en partie, mais peut-être qu'en partie) c'est que tu es sensible à la flatterie.

C'est le cas typique de celui qui a manqué de reconnaissance, et qui cours après la reconnaissances des autres.

Il se dit "je fais mon max en permanence, la critique est inacceptable".
Et bien si la critique est acceptable, car tu as beau faire ton max en permanence, c'est pas pour cela que tu comble ton monde.... qui lui aussi peut-être et même sans doute fait son max en permanence.

Accepte l'idée que l'on a le droit de ne pas t'aimer.

Le corbeau à perdu son fromage....
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 24-03-2015 21:03:18

Bon le compteur est redescendu bien bas. 1 journée. J'étais peu optimiste hier après la rechute. Mais finalement la journée s'est bien passée et sans tension.
Je prendrai un peu plus tard (peut-être) le temps de discuter mes masturbations intellectuelles (comme Burrhus les appelle).
Je progresse dans la méditation pleine conscience. Je suis parti du livre de Christophe André 'Méditer, jour après jour'. Il y a un CD avec des exercices. Je ne serais dire ce qui me plait ou me fait du bien. Mais ressentir mon corps dans l'instant présent est une expérience sensorielle inédite.Cela m'aide à déterminer les tensions qui sont en moi, au moins les identifier, et aussi de mieux les sentir venir. J'ai comme découvert un havre où je peux à tout moment de la journée venir me ressourcer, c'est appréciable et reposant.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Monty @ 25-03-2015 17:03:17

Courage Fabrice et félicitations pour tes 32 jours. Lors d'une rechute on ne repart pas de zéro mais on repart de là où on est tombé. Une rechute n'est pas un échec mais une pause dans le processus de guérison,un réajustement. C'est normal de faire des erreurs dans ce combat, il ne faut pas que cela te décourage mais tu peux en tirer des enseignements." La science évolue par erreurs corrigées." Je pense que tu as engagé pas mal de chantiers et c'est très positif. Si je peux donner mon humble avis, je pense que s'attendre à ce que ta femme s'investisse à fond dans ton sevrage peut te déstabiliser. D'une part, il faut éviter le syndrome du prof, c'est-à-dire lorsqu'on travaille en classe le regard du prof au-dessus de notre épaule a souvent tendance à déstabiliser, à stresser même à faire perdre nos moyens. Je peux comprendre ce besoin de soutien, mais cela peut être un frein, cela peut engendrer une certaine pression, la peur de rechuter et de décevoir peuvent te paralyser et t’empêcher de traiter les problèmes de fonds. D'autre part j'ai globalement l'impression que les femmes vivent ou gèrent mal ce problème,même si elles ne le disent pas.  Ici nous n'avons pas vraiment une section consacrée aux compagnes de dépendants, mais tu peux aller sur un forum ami comme pornodependance.com où il y a une telle section pour avoir une certaine opinion là-dessus. Le travail avec la psy est plus bénéfique, bien qu'elle soit une femme il y a cette distance saine qui est garantit par le rapport médecin- patient . Continuons la lutte,Bien de bonnes choses à toi!;)
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 25-03-2015 18:03:35

2 jours, je pense que j'ai repris le rythme, je suis fatigué par le travail, pas vraiment de tension.
Demain, c'est le test, je passe deux jours à Paris. Ma journée et ma soirée sont blindées donc pas de soucis de ce coté. Il restera la nuit. Je vais essayer de dormir !
Je vous livre l'image que ma donner mon ex-compagne quand je lui ai dit que j'avais fait un faux pas. Elle a pris l'image de l'enfant qui commence à marcher et qui tombe. On ne le fâche pas, on l'encourage, voire on lui fait un bisou.
Nous grandissons à travers ce sevrage. Les erreurs font progresser.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Straight @ 26-03-2015 10:03:02

Allez, 3 jours ! Comme quoi ça va vite ! encore une fois ça et ça fera déjà une semaine ! Faut le voir comme ça, héhé.
Tu as déjà tenu combien au max ?
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 26-03-2015 18:03:19

Pour le sevrage, c'est un peu compliqué à expliquer. En fait ma dépendance (comme je l'analyse) a deux facettes: l'une pornographique et l'autre dans des rapports homosexuels compulsifs. J'ai surtout essayé de me sevrer des rapports. Mais depuis un mois, j'ai décidé un sevrage complet. Donc j'ai tenu 32 jours et j'ai rechuté lundi dernier...
Donc oui je suis assez optimiste, le sevrage m'a beaucoup fait progresser dans ma réflexion. J'ai beaucoup bouleversé de choses dans ma vie depuis un mois... Mais j'ai l'impression d'aller dans la bonne direction.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Straight @ 27-03-2015 08:03:52

C'est énorme 32 jours. J'ai l'impression que pour beaucoup de monde, au bout d'un mois ça devient compliqué. Il doit se passer quelque chose dans le cerveau à ce niveau de sevrage...
Quand tu dis sevrage complet, tu inclus la mb ?
J'ai lu sur yourbrainonporn, que le sevrage complet était plus efficace, avait tendance à mieux fonctionner à terme.
Personnellement, c'est ce que j'ai fait, j'ai du mal à concevoir une remise à zéro sans virer toutes les mauvaises habitudes.
Surtout qu'à mon sens, elles sont toutes liées.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 27-03-2015 08:03:39

Je viens de remettre le compteur à zéro.. Définitivement je n'aurais pas dû passer la nuit à Paris. C'est fait, ce n'est plus à faire. Je vois cela comme une étape, et je m'y étais préparé. Je rendre motivé et parti pour un long sevrage.
Never give up
@ Straight: quand je dis sevrage complet c'est sans mb. Mais j'ai toujours des relations avec ma copine. Pour le sevrage, il faut éliminer tout ce qui est lié à l'addiction. Pour moi, le mb en fait partie.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Straight @ 27-03-2015 08:03:58

Au moins ça te servira pour la prochaine fois ! Courage !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
hippocus @ 27-03-2015 14:03:44

Aller Fabrice,on est tous avec toi!
Bon courage!Tu vas y arriver!
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 27-03-2015 17:03:20

Merci pour vos encouragements.
Un petit question aux membres de ce forum. Je me demandais si certains avaient expérimentés les médecines orientales pour lutter contre la dépendance. Je reviens d'une conférence où il y avait une conférence sur les médecines orientales confrontées aux médecine occidentale basée sur la validation scientifique. Une équipe chinoise a commencé à étudier les bases de l'acupuncture, ils ont montré que l'on pouvait remplacer les aiguilles traditionnelles par des petites impulsions électrique. Ces impulsions peuvent être utilisés pour stimuler la production de certains neuromédiateur. Ils ont ainsi commencé à traiter par cette techniques des dépendants à l'héroïne.
Je me demandais si il y avait des possibilités d'utiliser l'acupuncture pour nous aider dans le processus de sevrage ? Sur internet, on trouve des citations pour l'arrêt du tabac.
Y-a-t-il sur le forum un endroit où l'on pourrait mettre toutes ces informations... Cela existe surement, mais je n'arrive pas à le trouver...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Straight @ 27-03-2015 17:03:25

En fait, je pense qu'une séance d’acupuncture pour dépressif serait assez semblable, vu comme tu dis, qu'il s'agit de neuromédiateurs/transmetteurs. La dopamine, la sérotonine, le GABA.
J'ignore quels sont ceux qui manquent le plus dans le sevrage, et ça doit dépendre de la personne. Comme ça je dirai la dopamine principalement.
Ce que je peux te conseiller, ce sont quelques plantes qui marchent réellement, selon tes besoins, avec une bonne hygiène de vie, d'une part pour faciliter le sevrage et pour d'autres choses.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 27-03-2015 21:03:19

Il y a un sujet sur l'hypnose qui avait été initialisé par elec un membre qui ne vient plus, mais le regroupement des techniques médicales autres réunis en un seul sujet, je ne crois pas que cela ait été fait.
Tu peux créer ce sujet si tu veux.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Straight @ 27-03-2015 22:03:16

Burrhus a raison, tu ferai bien.
Pour ma part je suis en train d'apporter ma modeste contribution, quelques conseils pour faciliter le sevrage, à partir de mes connaissances.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 28-03-2015 14:03:27

Je vais voir ce que je peux faire pour ouvrir un nouveau sujet et essayer d'y lister les éléments qui ont déjà été discuté sur ce sujet.
Juste quelques mots sur ma rechute. Je pense que tout était déjà décidé depuis une semaine et la proximité de ma soirée à Paris. Je ne suis pas encore assez fort (ou assez avancé dans mon sevrage) pour résister à ce type de tentations. La petite musique s'est réveillé dans ma tête, les fantasmes ont pris le dessus, j'ai pensé pouvoir les circonscrire; mais ce n'était pas possible, cela me servira de leçon pour la prochaine fois. Du fait de mon travail, il y aura d'autres soirées seul à Paris, il  va falloir que je trouve une solution. Encore là, il y a la petite musique qui me dit que c'est mon petit jardin à moi, un moment rien qu'à moi où je peux me laisser aller, que je dois garder ce petit moment de liberté. Terrible comme l'addiction peut nous faire penser que l'addiction c'est la liberté et le sevrage la prison.
Bon week-end.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Straight @ 28-03-2015 15:03:33

Oui, on a cette impression sur le moment.
En fait, le craquage de slip, et la retenu, ce sont toutes les deux des libertés. Mais il faut bien garder en tete ce que l'on veut vraiment, plus que tout.
C'est une liberté supérieure. Moins facile, mais supérieur.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 29-03-2015 22:03:17

Le W.E. est fini, c'est toujours difficile le WE. Comme dit Thump, il faut changer l'environnement. Je n'ai pas de tension particulière, mais le vide rencontré que je comblais avant par la pornographie et la consommation de sexe. Ma compagne comprend assez mal ma situation, mes sentiments. Elle est très déstabilisée, car face à ce vide je suis assez imprévisible en terme de réaction. La séance de ciné de samedi soir s'est fini en berezina...
Je suis assez pessimiste sur mon avenir sans porno. Il faut reconstruire beaucoup de chose, revoir complétement son environnement. Cela demande de l'énergie, pas de relâchement. Je sais que c'est la bonne voie, mais elle est longue et dure.
En fait, je ne suis peut-être pas pessimiste, juste réaliste et un peu affolé par la tâche, une falaise à monter, il faut se donner des objectifs et aller pas à pas. Parfois, on doit redescendre pour mieux monter.
Allez, le compteur est à 3 jours. J'ai recommencé à monter. Je vais continuer à tenir ce journal régulier.
===============================================================================================================================================
Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 29-03-2015 22:03:29

Il ne faut pas regarder l'ampleur de la tâche, du chemin à parcourir, parce que de là où tu es tu ne peux pas voir les bonus disséminés sur le parcours.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
hippocus @ 30-03-2015 12:03:38

Salut Fabrice!
Et oui nous sommes engagés dans une voie ardue...C'est vrai que le message de thump m'a fichu une petite claque à propos de la tâche à accomplir,et il faut effectivement se rappeler de la difficulté du chemin.Mais ne te décourage pas et regarde le chemin que tu as déjà parcouru avec succès:32 jours du premier jet,c'est excellent!....et Burrhus a raison aussi, au fur et à mesure que l'on avance dans le sevrage ,on devient de plus en plus fort.
Fabrice,tu as tout mon soutient.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 30-03-2015 22:03:55

J+4, je suis assez confiant, aucune tension aujourd'hui. Je suis rentré faire une pause chez moi ce midi. Besoin de calme pour méditer. Je n'arrive pas à expliquer mais la méditation me fait du bien. Je suis fatigué par le travail, mais c'est une bonne fatigue.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 31-03-2015 22:03:00

J+5, une journée de stress. Un stress diffus, mais toujours présent. Il est a peu près retombé ce soir.
Je ne sais pas très bien où j'en suis. J'ai mon après-midi de demain avec les enfants, c'est une chance, mais cela m'angoisse aussi un peu. Je dois conserver une hygiène de vie (méditation et sport), mais avec le travail, la famille et les autres activités, cela devient difficile de tout mener de front.
Allez, demain est un autre jour !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 31-03-2015 23:03:07

Disse 'Fabrice' pid='55920' dateline='1427659517':
Je suis assez pessimiste sur mon avenir sans porno.


Faut-il comprendre "pessimiste sur ma situation actuelle observée de près durant l'arrêt du porno"?
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 01-04-2015 18:04:04

@Corto: simplement j'ai des hauts et des bas et parfois la montagne me semble infranchissable et donc... Mais je commence à entrevoir les avantages de la vie sans... Et je crois que je n'ai plus d'autre solution que de grimper la montagne. Je n'ai plus envie de continuer comme avant.

Je ne serai jamais assez reconnaissant à ce site de m'avoir ouvert les yeux et permis de me lancer dans un sevrage. Je suis maintenant convaincu que malgré les rechutes, on ne revient jamais au même point. Mon mois de sevrage m'a ouvert l'esprit. Alors que j'avais l'impression de tourner en rond dans ma psychothérapie, je ressens aujourd'hui des avancées, des déblocages. Je ne vois pas encore les liens avec l'addiction, mais tout bouge. Je découvre que la peur et la tristesse que j'ai en moi, viennent de très loin. Il m'a fallu du temps pour l'identifier, me dire que ce que je ressens aujourd'hui ne peut être expliquer par le présent. Pour moi c'est énorme. Cette rage, cette peur n'est pas dû à ma compagne, à mes enfants. Ils n'y sont pour rien dans l'histoire, tout simplement cela fait écho à un passé douloureux pour moi. La rage est encore là, mais elle n'est plus retourné contre eux. Je commence à la canaliser.

En vous lisant, en discutant avec vous, je prends espoir. Il fallait faire le pas du sevrage, se sentir en manque, lutter, écouter son corps et surtout le respecter. Le sevrage s'est réapprendre à respecter son corps, et à travers son corps son soi, son âme. Depuis un mois, je suis calme, je suis présent auprès de mes proches, de mes amis. Il y a des hauts, il y a des bas, mais plus que tout il y a l'espoir. J'avais peur qu'avec la rechute tout soit cassé (comme le jouet d'un enfant), mais non, c'était juste une étape (un léger handicap).

C'est un message d'espoir.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 05-04-2015 19:04:18

10 jours, et oups je viens de repasser les dizaines. C'est toujours cela de pris.
Comme toujours les Week-end sont difficiles, hier soir je me suis retrouvé assez mal avec ma compagne. Après le ciné, nous avons fait un resto. Je voulais parler de mon sevrage, de mes progressions avec mon psy, et blocage. Je suis devenu un mur et après les banalités sur la pluie et le beau temps ce fut le grand silence. J'étais mal, je voulais rentrer à la maison, le service a duré des heures, une catastrophe. Ce matin, ce ne fut pas mieux, jusqu'à ce que je tombe en larme et que je parle un peu... Difficile ce mutisme, parfois je m'en sors, parfois je m'enfonce.
Coté dépendance, tout est sous contrôle, et pas de grosses tentations. Il y a toujours le contrôle sur l'ordi. L'airbag au cas où, deux précautions valent mieux qu'une.
Aujourd'hui, le sevrage me permet de me ressourcer. Je suis d'accord avec beaucoup ici, on recharge les batteries avec le sevrage, de l'énergie vitale. Cette énergie, il y en a besoin pour affronter la vie.
L'autre point (surement en lien avec le premier) est que le sevrage permet de voir plus clair (du moins de ressentir) ce qui ne va pas en moi. Depuis un mois, j'ai découvert cette rage enfoui en moi, cette peur et cette tristesse. Cela fait beaucoup, ils sont en moi, parfois ils me submergent comme hier soir, et alors je ne peux plus rien faire. Parfois je comprends un peu mieux. J'y vois par exemple plus clair avec mes enfants, je suis plus proche et plus calme avec eux. Il y avait des émotions anciennes qui venaient (tiens j'ai utilisé le passé !) parasiter ma relation avec eux. Ce n'est pas gagné, mais j'arrive à faire la part entre ces émotions et une relation naturelle avec mes enfants. Je les autorise à faire un peu de bruit, à avoir leur chambre mal rangée, rien que des choses normales pour des enfants de 7/9 ans. Mais cela ne l'était pas avant. Je voulais qu'ils soient comme l'enfant que j'étais: calme, absent, effacé, servile vis-à-vis de mes parents.
Il me faut maintenant comprendre d'où vient cette rage, cette peur, cette tristesse. Remonter le temps, remonter en enfance où pas mal de choses se sont joués. Comprendre ma relation avec mes parents (présents, mais si absents), comprendre le lien entre mon addiction et celle de mon père (je suppose... c'est à travers lui que j'ai découvert la pornographie, consommateur de revue et de films X). Est ce que je lui en veux ? Je leur en veux surement plus de ne pas avoir été présents pour m'accompagner dans mon enfance et mon adolescence. Ils ont survenu à mes besoins matériels (alors qu'ils avaient peu), mais peu (pas) à mes besoins de tendresse. Je me suis construit pour leur plaire, je ne me suis pas construit pour être moi, je n'ai jamais eu une période de rébellions vis-à-vis de mes parents. Je suis un enfant modèle. Aujourd'hui encore, je fais tout pour plaire aux autres, quitte à ne pas être moi. Je ne sais même pas qui je suis. Voilà où j'en suis. 
D'avoir pris conscient de tout cela est déjà une progression importante pour moi. Mais le chemin est encore long, il me faut continuer.
Joyeuses Pâques à tous
Fabrice
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 05-04-2015 21:04:07

Merci pour ce post riche, Fabrice.

Disse 'Fabrice' pid='56097' dateline='1428253398':
Je me suis construit pour leur plaire, je ne me suis pas construit pour être moi, je n'ai jamais eu une période de rébellions vis-à-vis de mes parents. Je suis un enfant modèle. Aujourd'hui encore, je fais tout pour plaire aux autres, quitte à ne pas être moi. Je ne sais même pas qui je suis. Voilà où j'en suis. 


On en revient toujours aux questions existentielles, c'est en cela que ce forum est formidable.
Mais Fabrice, qui échappe-t-il aux conditionnements? Qui n'a pas reproduit les comportements suite auxquels il recevait des renforcements positifs?
On peut toujours avoir des regrets, se rêver plus ceci ou cela, plus brillant. Mais même Mozart a subi l'influence de son père. Je veux dire par là qu'il n'y a pas à fantasmer sur une hypothétique identité forte, indépendante qui serait innée! Développer cette identité forte et indépendante, c'est le travail de la maturité, le passage réel à l'âge adulte il me semble. Et encore en tant qu'adulte, être influencé par l'avis des gens qui t'entourent (ce que tu appelles de manière un peu dure envers toi-même "vouloir plaire") est une manière légitime et très éprouvée d'orienter ton comportement!
Mais il y en a d'autres, certes. Par exemple l'imitation d'un modèle. Vouloir suivre une morale. Ou prendre la vie de manière plus légère, comme un jeu (comme dans cette phrase où la vie est une pièce de théâtre dont nous sommes tous les acteurs) ou un voyage, je pense que ça (me) manque (raison pour laquelle je réalise maintenant que j'ai choisi ce pseudo).
Et tout ça, ce qui influence le plus nos décisions, notre caractère, change avec le temps! Je suis certain que tu pourras retrouver dans certaines époques de ta vie ce qui t'a poussé à faire ceci ou cela. Et te rappeler de la sorte qui tu es.

Pour conclure urbi et orbi, ce qui s'est passé dans ton enfance, et plus tard, est passé, ta marge de manœuvre commence maintenant et continue demain, tu as plus de liberté que tu le penses.

Bonne continuation,

Courage,

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 05-04-2015 21:04:46

Par rapport à la question de vouloir plaire, il y a deux attitudes.

Où tu luttes contre en basant ta vie sur un système de valeurs morales qui te domine et auquel tu obeis, indépendamment du jugement de l'autre, un chemin de vertue, courageux au service d'une noble cause, où la compromission, voire la corruption n'a pas sa place.

Où tu deviens artistes et tu donnes à ton désir de plaire toute sa légitimité, mais pour plaire en tant qu'artiste, il faut beaucoup de travail et de rigueur.
Les deux chemins sont très différents et ont aussi une souffrance différentes, mais c'est une souffrance féconde.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 06-04-2015 09:04:07

Par rapport aux questions existentielles dont parle Corto.... Une petite réflexion issue de mes lecture matinales et d'un peu de méditation :
Bouddha a déclaré un jour que le message fondamental de tous ses enseignements pouvait tenir en une seule phrase: 'Ne pas s'accrocher au je-moi-mien'. Ce matin, cela raisonnait étrangement avec ce que j'avais écris la veille. (c'est tiré de "méditer, 108 leçons de pleine conscience", déjà cité sur ce forum).

@corto:

Disse:
Pour conclure urbi et orbi, ce qui s'est passé dans ton enfance, et plus tard, est passé, ta marge de manœuvre commence maintenant et continue demain, tu as plus de liberté que tu le penses.


pour l'enfance, je pense que je dois comprendre pour me libérer du poids qui m'empêche de voler. C'est un long débat avec ma compagne qui m'incite à aller de l'avant, sans trop m'accrocher au passé. Comme toujours c'est un équilibre. Il y a une part de moi qui peut avancer, profiter de la liberté que j'ai (et elle existe, tu as raison). Et une part de moi qui se traine un boulet. Je ne suis pas schizophrène, c'est donc le même moi...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
alessandro @ 06-04-2015 09:04:34

Fabrice, je viens de lire ce même texte ce matin (page 16). Nous avons les mêmes lectures.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 08-04-2015 18:04:29

Une journée difficile et une fierté de l'avoir passé, d'avoir réussi à être moi, quit à déplaire à des personnes.
Burrhus, je continue toujours ton exercice, et je ne m'excuse plus à tout le temps. J'assume mes positions.
Je redécouvre les relations humaines, les discussions avec ma compagne (des vraies, pas de la pluie et du beau temps), avec mes enfants, avec mes amis. L'impression de redevenir plus humain et de retrouver les personnes qui comptent pour moi (et de leur faire comprendre qu'elles sont importantes).
Les problèmes ne sont pas tous résolus, je sens qu'à tout moment je peux retomber dans mes travers. Je reste vigilent (pas de confiance excessive).
Demain une séance chez le psy. J'aurai besoin d'un rythme plus régulier actuellement. 
Le soleil est de retour et l'optimisme avec.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 10-04-2015 18:04:23

+15, je suis presque à la moitié de mon objectif. Je suis dans une phase de surchauffe au travail et de paix à la maison. Les deux s'équilibrent. Je redécouvre ma compagne, j'aurais presque envie de dire que je suis entrain de retomber amoureux. Il y a surement un besoin affectif fort (dépendance affective ??).
La méditation m'est toujours d'une aide importante. Je ressens le monde différemment. Je suis à l'écoute, ouvert à l'instant présent, beaucoup moins de procrastinations.
Je vais faire une coupure du forum pendant le W.E., j'y viens souvent (comme avant j'allais sur des sites pornos), donc je vais couper pendant les 2 jours du W.E. où je serai en famille.
A lundi !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 12-04-2015 14:04:13

Cher Fabrice,

apparemment tu continues à avancer à grands pas! Maintenant tu arrives enfin à communiquer moins superficiellement avec ta compagne, c'est super.
Quant à cette question de la "dépendance affective", sur laquelle je rebondis souvent, je constate en discutant avec pas mal de gens qu'à la question "envisagez-vous d'être heureux sans une relation sentimentale réussie?", la plupart répondent "non". A discuter (sondage forum?) mais de mon côté je pense qu'il n'y a rien d'anormal dans le fait que tu te rapproches d'elle (tenant compte bien sûr de ce que tu as déjà posté à votre propos) !

A bientôt, bonne semaine,

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 15-04-2015 13:04:20

merci Corto, peut-être c'est dans notre nature d'avoir besoin des autres. On n'est pas fait pour être des ermites.
Je traverse actuellement une période un peu plus mouvementée. Je m'aperçois que la consommation de sexe ou de porno était une vrai soupape pour faire face aux difficultés. Un petit shoot et ça va mieux, même si quand on revient, les problèmes sont toujours là.
Ce que je ressens est que c'est plus difficile sur l'instant, car il y a la tentation; mais sur la durée, je culpabilise moins et je suis plus serein pour affronter les difficultés. Conclusion, il faut continuer le sevrage.
Je ne comprends pas tout, mais la méditation m'est vraiment utile actuellement. Je ressens maintenant le besoin de méditer, je ne suis pas bien si je ne le fais pas chaque matin.
L'autre élément est que j'ai besoin de me rapprocher des personnes. J'aimerai que ces relations soient désintéressées, mais je ne crois pas que ce soit le cas.Je recherche toujours leur soutien voire leurs flatteries (je crois que c'est Burrhus qui avait utilisé ce terme et il avait raison).
Dans trois jours, je suis en vacances en famille avec une longue randonnée à vélo (c'est cool !).
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 17-04-2015 08:04:51

3 semaines. J'aimerai être fier de moi (un peu), mais je me sens fatigué et angoissé. De trop nombreuses insomnies (un foutu rhume avec des quintes de toux). Toujours les mêmes questionnements qui reviennent, cette sensation que le chemin est encore long. Ce soir je suis en vacances (chouette !), mais aussi la peur de me retrouver en famille pendant une semaine, la rupture du rythme quotidien, les demandes de présence des enfants. Les premiers jours vont être difficiles, il faudra que je m'adapte.
J'ai besoin d'un cadre stable, presque un cocon où je me sens bien, un nid où je viens me ressourcer. Le sevrage oblige à rompre avec ce cadre stable, à s'exposer. Je ne sais plus qui ici écrivait qu'il fallait complètement changer son mode de vie. Plus que cela, il faut changer et rester en changement. J'ai l'impression que retomber dans le quotidien c'est un peu refaire le nid de la dépendance.
En écrivant cela, je comprends mieux ce que je trouve dans la méditation. C'est ce nid douillet où je peux me ressourcer. Un lieu où je suis seul. Je m'épuise dans les relations avec les autres, et inversement sans elles, je suis perdu. J'ai besoin des autres pour exister.
Argh, je devrais m'arrêter de me poser des questions et essayer simplement de profiter de la vie.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 17-04-2015 15:04:36

That's life, Fabrice!
Et ça reste comme ça après 8 ans de sevrage. Et je crois que tout le monde, ancien addict à quoi que ce soit ou pas, vit ce mouvement de pendule entre confort et insécurité, ennui et enthousiasme, préparation de plaisir différé et jouissance immédiate...

Tiens bien ta garde.

Courage,

Corto
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 25-04-2015 08:04:57

5 jours sans venir sur le forum, et plus de 115 nouveaux messages, ce forum est vraiment vivant, et c'est super. Donc pas le temps de tout lire. 

Je ne suis plus très loin de mon record de sevrage, je viens de passer les 4 semaines. Je me sens toujours prêt à rechuter, même si il y a de longues phases sans tension, de longues périodes de repos.

Pendant 5 jours, j'étais à vélo en famille, et j'étais très bien. J'ai même apprécié perdre mon temps sur une plage (inconcevable pour moi il y a quelques mois). Toutefois, nous avons fait une pause à Nantes, et ce fut difficile. Les enfants énervés (mais rien d'exceptionnel), ma compagne fatiguée et j'ai littéralement pété les plombs. Le petit grain de sable qui grippe la machine, l'angoisse qui surgit, l'envie d'aller dans le premier sex-shop ou sauna, la violence que je ne peux contrôler, que je ne peux réprimer. Impossible de contrôler, la seule solution: exprimer cette violence, crier, me frapper. J'en voulais au monde entier de ne pas me comprendre, de me laisser seul, de m'abandonner. Cela dura quelques minutes, mais fut extrême. Puis le calme après la tempête, les larmes, la nécessité de reprendre pied par rapport aux enfants. Cela faisait bien longtemps que cette violence n'avait pas surgi comme cela, que je n'avais pas pu la réprimer. Rétrospectivement, je me suis laissé emporter par mes émotions primaires. 
Cette violence au fond de moi je n'en connais pas encore la cause. Elle est là, prête à me submerger à tout instant. Je suis sur qu'il y a un lien avec ma dépendance. Impossible d'y voir clair actuellement, besoin de continuer mon travail avec le psy. 

Une petite note humoristique (enfin je l'espère). Mes parents étaient là le W.E. précédent... J'ai laissé dans leur voiture mon sac avec mes petits carnets où je note mes sentiments, mes impressions... MA mère m'a téléphoné le soir pour me signaler l'oubli, elle m'a décrit le contenu du sac, sans me parler des carnets. Il y est beaucoup question d'eux, de leur manque de tendresse, de l'absence de mon père. Je ne sais pas si ils les liront, mais je suis sûr d'une chose c'est que nous n'en parlerons surement jamais. On ne parle pas de ce genre de choses dans la famille... Qui sait...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
alessandro @ 25-04-2015 11:04:36

Salut Fabrice,
super de n'avoir pas craqué à Nantes. Avec le temps, tu verras, la violence devient moins violente et les sentiments négatifs s'émoussent.
L'oubli de ton sac, c'est probablement un acte manqué. Questionne ta mère, c'est la bonne occasion.
Bonne journée.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 28-04-2015 22:04:35

Super, je viens d'attendre mon objectif: 33 jours, c'est mon record ! Je passe l'objectif à 50 jours. Cela fait donc 2*1 mois de sevrage de suite (avec des rechutes entre les deux). Je me sens vraiment mieux, bien plus en forme, beaucoup plus de temps, moins de tensions. Il y a encore pas mal de problèmes à résoudre, mais quand je regarde ce qui s'est passé en 2 mois, pour moi c'est énorme.

Je dois cela à plusieurs facteurs:

* le travail depuis plus de 3 ans avec un psychologue (des petites briques qui aujourd'hui commencent à prendre forme)

* une prise de conscience du blocage dans lequel j'étais (court sevrage, rechute, mensonge à mes proches, destruction de ma personne et de ma santé)

* et la découverte de ce forum, une grosse bouffée d'air frais, plus qu'un ménage de printemps. Cela a surement beaucoup aidé par rapport aux points précédents. Donc un merci affectueux aux créateurs / modérateurs de ce site (Burrhus; Stef, Pikmin), à tous ceux qui m'ont encoruagé et à tous ceux qui écrivent ici.

Ce que je sais:

* la dépendance n’est qu’un symptôme, les causes sont plus profondes. Je dois encore travaillé beaucoup

* Il faut rester vigilant. Il y a moins de tensions, mais je dois toujours faire attention.

A suivre...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Ekeiloh @ 29-04-2015 00:04:46

Bonsoir Fabrice,

Félicitations pour tes avancées dans le sevrage! J'avoue ne pas avoir lu les 12 pages, mais en tout  cas tu as l'air plus serein qu'au début de ce sujet. C'est réconfortant de voir qu'on peut aller mieux.

Et oui, rester vigilant, c'est important. Quand mon sevrage avançait, me sentir en confiance m'a parfois amenée au bord de la rechute. Je serai peut-être un jour une ex-dépendante, ou en tout cas une dépendante en sevrage, mais en aucun cas une non-dépendante.

Mais je pense apercevoir le soutien que le forum peut apporter, je crois que nous pouvons nous appuyer dessus, et je te souhaite d'avancer comme tu l'as fait ces deux derniers mois.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 30-04-2015 10:04:07

J'étais très optimiste en début de semaine (atteint mon objectif). Je m'aperçois que je rentre dans une autre phase. Le sevrage est effectif (même si il y a toujours des tentations et des images), je suis maintenant dans une monotonie. Le sevrage n'était pas la cause, et la cause est toujours là. Je sus de nouveau face à mes problèmes et je n'ai plus la consommation de sexe pour les oublier. Finalement, je suis content du sevrage (je suis plus en accord avec moi, je n'ai plus l'impression de me mentir, je suis fière de l'avoir fait), je pensais avoir passé un cap important (c'est surement le cas), mais la falaise à escalader est encore haute. J'avoue que ce matin je suis un peu désespéré, voire déprimé. J'ai bien compris que le retour en arrière n'est pas une solution, mais parfois l'énergie me manque pour continuer à avancer. Envie de faire une pause, mais en arrêtant d'avancer j'ai peur de retomber. 
Depuis deux heures, je suis à mon travail inactif... A ressasser tous mes problèmes. Dans 30 minutes, j'ai une réunion cela va me changer l'esprit. La bonne nouvelle, il y a 2 mois, j'aurais déjà visionné plein de porno, là ce n'est pas le cas... Mais bon... finalement, j'avance.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 30-04-2015 11:04:00

Je pense qu'il faut substituer le vide par la création.

Met en place un territoire de créativité que jusque là tu t'interdis, (parce que tu l'estimes orgueilleux, égoïste, vain, où que sais-je ?)

La sortie de la dépendance est une réorganisation de son fonctionnement : interdit \ transgression de l'interdit.
Si tu t'interdit des choses mauvaises, il faut que tu transgresses des interdictions bidons (et qui pourtant te ferraient plaisir) que tu as toi-même mis en places pour des raisons fallacieuses, et qui sont aux pires inoffensives, aux mieux utiles aux autres.

... l'ennuie partira, et la déprime avec.

Moi c'est l'écriture d'un roman, avant je me l'interdisait, je me disais, "mais tu te prends pour qui de te croire capable d'être bon là dedans, (surtout que je suis très critique avec les œuvres des autres en général, surtout cinématographiques) ect...." Je m'y suis mis, et pages après pages, il se fait, je m'apprend en le faisant.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
TRuST @ 30-04-2015 11:04:49

Fabrice,

je suis absolument stupéfait...Ce que tu viens d'écrire est très exactement mon sentiment...je veux dire que mot pour mot je m'y retrouve...c'est assez terrifiant, mais aussi un peu rassurant..bref, comme pour beaucoup de choses nous concernant, très ambigu...

C'est impressionnant...

Pour Burrhus,

je sais que tu as entièrement raison, mais pour ma part, je ME sens vide...Et d'autre part je n'ai aucune sensibilité créatrice, les quelques pistes que j'ai évoquées pour combler un manque, je n'arrive pas à m'y mettre, je n'ai pas l'énergie nécessaire pour y arriver...J'ai l'impression que le ressort est cassé...

Désolé de m'être immiscé de la sorte sur ton fil Fabrice, mais il me semble que du coup je peux y voir une lueur d'espoir, non pas que les difficultés des autres facilitent sa vie propre, mais je me sens moins seul face à cette terrible adversité...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Ekeiloh @ 30-04-2015 11:04:20

Bonjour, 

Je rejoins tout à fait Burrhus sur le remplacement de l'addiction par la création, j'ai déjà constaté que ça me faisait un bien fou, et j'ai pu relier mes rechutes au moments où justement je ne créais pas. D'ailleurs, je suis en train de mettre en place un projet pro autour de la création comme "thérapie" pour les personnes qui n'ont pas de sensibilité ou d'habitudes artistiques, peut-être que le forum pourrait être un bon point de départ pour moi là dedans, pour développer ça... 

En tout cas, je ressens aussi ce vide, qui se remplit chez moi de cogitations inutiles et destructrices, mais comme tu dis Fabrice, tu as avancé, tu n'as pas cédé, et surtout tu l'as dit, tu en parles au lieu de le garder pour toi en attendant le pire. On peut y arriver ensemble, c'est le message que je retire de ce forum.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Atarax @ 30-04-2015 12:04:12

Je suis un peu partagé...

Il y a une partie de moi qui s'est un peu insurgée en se disant « oui mais on n'est pas forcément tous artistes ! » ; à la limite, peut-être faudrait-il remplacer le terme « création » par « moyen d'expression ». Il faut s'exprimer... Mais ce n'est pas toujours facile d'avoir quelque chose à dire, ou en tout cas de pouvoir le dire (peu importe sous quelle forme).

Il y a une partie de moi qui s'est aussi rappelée que j'ai pas mal créé par le passé, et que je ne le fais quasiment plus (voire plus du tout). Je ne pense pas que ce soit lié à mon addiction (peut-être plus globalement au rythme de la vie qui s'accélère et qui laisse moins de temps), mais je me dis que ça n'est pas forcément une mauvaise idée, d'essayer de s'exprimer, d'autant plus que la création est un phénomène assez introspectif.

Il y a donc une dernière partie de moi que ça effraie aussi, en partie à cause de ce côté introspectif. Outre la peur de se retrouver face à soi, il y a aussi les angoisses de la création qui peuvent me faire peur (la peur de « la page blanche », la frustration de ne pas réussir à exprimer ce que l'on veut faire ressentir, etc. des sensations que j'ai experimentées quand j'ai eu des périodes créatrices).

Bref, je suis partagé.

Désolé également de m'exprimer à ce point sur ton fil, Fabrice, mais la question me semble intéressante !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 30-04-2015 14:04:50

Qu'est ce qu'un processus créatif ? Peut-être que le mot création peut faire peur, car créer c'est se mettre en danger, oser, prendre des risques, se dévoiler. Je trouve cela très intéressant à creuser. Ce qui est marrant est que dans le cadre de mon travail, je viens de déposer un projet sur l'analyse du processus de création en prenant en compte les lieux, les acteurs et l'oeuvre.
Comme Trust, je me sens trop vide actuellement pour me lancer dans un processus de création. Mais n'est ce pas une fuite de ma part, la peur d'affronter la réalité, de me dévoiler, d'être moi ? (Tu vises toujours dans le mil Burrhus).

Dans un échange de mail ce matin avec une amie, j'avais repris les conseils de Asmyr qui proposait un projet de vie  (Post Asmyr).

Disse:
3 : Sortir de sa zone de confort, profiter de la vie, élargir ses horizons, se trouver un projet de vie.


C'est moins ambitieux,  par contre, il me semble que je pourrais me fixer (pour moi, pour mon couple, avec mes enfants, avec des amis) des petits projets. Me mettre en mode projet comme pour le travail, avec des objectifs SMART (Spécifique, Mesurable, Ambitieux, Réaliste et Réalisable, et Timé) avec un rétroplanning. C'est contraignant, je ne sais pas si j'aurai le courage, mais cela pourrait me permettre de me sortir de ma léthargie actuelle. Après cela ne donne surement pas un sens à la vie, mais cela permet de continuer à avancer.
Maintenant, il faut trouver ces projets pas trop ambitieux, pas trop ridicule non plus. Mais là, si j'avais un petit projet juste pour le W.E. je me sentirais surement mieux...

PS: pas de soucis Nostrum Fellow et TruST pour vos expressions sur le fil, elles sont précieuses et alimentent la réflexion. Merci pour vos réactions.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Ekeiloh @ 30-04-2015 17:04:50

Fabrice, c'est bien que tu t'en rendes compte, que tu apportes de l'eau à ce moulin, car même si tu ne prends pas CETTE decision la, tu sais que tu dois faire quelque chose. 

NostrumFellow, je suis bien d'accord là-dessus. Le projet que je mets en place, c'est de devenir art-thérapeute, et JUSTEMENT, l'intérêt réside dans le fait que l'art-therapie n'est pas pour les artistes. Ce sont des exercices sur un support proposé par le thérapeute, et le fait de ne pas maîtriser le support en question (chant, peinture, argile etc) permet de ne pas se concentrer sur la technique, mais de se lâcher. Mais la je parle bien d'avoir quelqu'un en face, qui propose l'exercice et avec qui tu peux échanger.

En fait, je mets dans "création" beaaaauuuucoup de choses. Par exemple, coder un site internet, pour moi, c'est de la création. Même si c'est moche, même si ça marche pas. Le fait de réaliser quelque chose, c'est de la création. Monter un meuble Ikea, c'est de la création. Imprimer des photos et en faire un album de famille... c'est simplement avoir un projet, qui prend plus ou moins longtemps...

Enfin c'est ce que ça m'inspire à moi en tout cas.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Atarax @ 30-04-2015 17:04:18

Disse 'Ekeiloh':
En fait, je mets dans "création" beaaaauuuucoup de choses. Par exemple, coder un site internet, pour moi, c'est de la création. Même si c'est moche, même si ça marche pas. Le fait de réaliser quelque chose, c'est de la création. Monter un meuble Ikea, c'est de la création. Imprimer des photos et en faire un album de famille... c'est simplement avoir un projet, qui prend plus ou moins longtemps...


Je suis assez d'accord avec ça, c'est un peu pour ça que j'avais parlé de « moyen d'expression » aussi, qui me semblait plus large que création. L'essentiel c'est de trouver un projet qui permet de s'exprimer d'une manière ou d'une autre...

Il faudrait que tu parles un peu plus de ton projet d'art-thérapie, je trouve l'idée intéressante !

Sinon le problème malgré tout reste de trouver un projet, une idée sur laquelle se fixer. C'est un autre volet « difficile » du processus créatif (et c'est aussi un peu ce que je voulais dire avec la peur de la page blanche), quel qu'il soit.

D'ailleurs Fabrice, en projet avec tes enfants, si tu as un jardin, il y a plein de choses à faire (aménager le jardin, s'occuper des fleurs, construire des cabanes à oiseaux, faire un coin potager...). Pour toi, si un peu d'informatique ne te fait pas peur, t'essayer à monter ton site internet ou un blog (pour parler d'une passion, parler de tes lectures, des films que tu as vus etc.) ça peut aussi être une idée.
J'espère que tu trouveras quelque chose qui te convienne et qui te permette de t'exprimer et de te changer les idées !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 01-05-2015 17:05:36

Bon finalement pour le jardin, je verrai une autre fois, vu la météo, c'est plus la piscine dans le jardin :shy:
Ce message pour vous mettre un lien vers cet article sur la pleine conscience(article). Entre anti-dépresseur et méditation, il est dingue de se poser la question !
Je continue à pratiquer régulièrement (quasi-quotidiennement) et je pense que cela m'aide à tenir et à garder pied dans l'instant présent. Je vais peut-être prendre aussi quelques séances pour progresser. Je viens de voir qu'il y avait une personne qui donnait des séances dans ma ville.
Est ce que quelqu'un aurait un bon livre à me conseiller sur la dépendance sexuelle ? J'ai eu une discussion hier avec ma conjointe et j'ai compris (cru comprendre) qu'elle ne prenait pas la dimension de l'addiction. Elle pensait qu'il fallait simplement 'tourner la page'. Elle ne m'en parle peu, mais c'est très difficile pour elle. Je ne suis jamais allé avec elle dans les détails de mon addiction (trop sordide), mais j'ai l'impression que pour lui faire prendre conscience, je vais peut-être devoir passer par cette phase. Difficile, je me sens incompris, et je lui en veux de ne pas me comprendre, alors qu'elle fait un effort en m'écoutant, en restant à mes cotés.
Sinon bon 1er mai et bon repos à tous !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Ekeiloh @ 04-05-2015 12:05:11

Fabrice: ce n'est pas la première fois que je vois des dépendants (y compris moi) confrontés à l'incompréhension de leur conjoint/e. Je n'ai pas de lecture à te proposer à ce sujet malheureusement. Mais j'ai déjà vu la situation un peu évoluer grâce à une discussion du conjoint avec un autre dépendant, quoiqu'il en soit des solutions existent mais malheureusement pas de baguette magique, je vous souhaite de trouver une voie qui vous conviendra. Bon courage.
Par contre la pleine conscience, ça c'est vraiment une partie de la solution pour le coup! Dans cette lignée, je te propose de voir du côté de Christophe André, son discours me parle.

NostrumFellow, je vais ouvrir très bientôt un sujet dans parcours et sevrage, je poserai un peu plus les bases de l'idée de mon projet d'art-therapie. Certes, je n'en suis pas encore à ouvrir un cabinet, mais ça avance, et ça me fait du bien d'avoir un projet qui entre dans mes valeurs et ma vision du monde.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 04-05-2015 12:05:29

Merci Ekeiloh pour tes conseils.
Je ne sais pas trop du coté de ma conjointe si c'est une prise de conscience, un refus de voir la réalité ou la peur (pudeur) de discuter de cela. En fait, j'ai peur que le changement que je vis actuellement ne soit pas partagé avec ma conjointe alors que j'en éprouve le besoin. Mais tu as raison, ce n'est pas évident. Mais, mieux communiquer avec ma conjointe fais aussi parti du problème. Pour vivre intimement, j'ai besoin que l'échange soit dans les deux sens, ce qui n'est pas le cas actuellement.
Concernant la pleine conscience, je viens de m'inscrire à 8 séances avec une psychologue de l'hôpital qui travaille sur la dépendance (principalement alcool). Je commence jeudi avec une séance en groupe (7 personnes) de 2h30 toutes les semaines et une journée pour conclure. La discussion que j'ai eue avec elle m'a vraiment convaincu sur l'utilité que pouvait avoir ce type d'approche pour lutter contre les rechutes. Le programme que je vais suivre n'est pas axé sur la dépendance, il s'agit d'une mise en pratique de la pleine conscience (aussi bien pour la réduction du stress, dans la vie de tous les jours). A suivre, je vous tiendrai au courant, mais oui, c'est une  voie intéressante.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Atarax @ 04-05-2015 15:05:02

À tous vous lire, parlant de la pleine conscience et de l'aide que ça vous apporte (et que vous pensez qu'elle peut vous apporter), ça me donne de plus en plus envie de m'y intéresser de plus près... Plusieurs personnes autour de moi se sont lancées et en sont plutôt contentes et satisfaites, mais j'ai toujours eu une forme de méfiance face à la pleine conscience — comme tout ce qui implique de près ou de loin de la méditation — étant à tendance ultra-rationnelle.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Ekeiloh @ 04-05-2015 15:05:13

Super Fabrice tu mets des choses en place, un signe de plus que tu es sur la bonne voie. Pour ta compagne, elle a peut-etre du mal à en parler avec toi. Je sais que mon conjoint, même s'il m'aide vraiment et qu'on en discute régulièrement, a parfois du mal à entendre ce que je lui dis parce que malgré tout, ma dépendance l'angoisse. Peut-être s'est-il créé une sorte de carapace pour ne pas souffrir de ce que je pourrais lui dire... En revanche, il m'a demandé s'il existait une partie co-dépendants sur ce forum, je pense qu'il a besoin de savoir que je ne suis pas seule, qu'il n'est pas seul, et je pense qu'il acceptera plus facilement ce qu'il se passe, même si je doute qu'il comprenne "mieux", vu que nous en parlons beaucoup, mais en tout cas il le verra différemment. 

NostrumFellow, j'ai ouvert un sujet dans Parcours et sevrage, et comme tu avais l'air intéressé par mon projet je me disais qu'on pouvait en discuter là-bas. Concernant la pleine conscience, même si je sais que c'est la terme employé généralement je ne la vois pas comme de la méditation, en tout cas selon ma définition. J'avais tendance jusqu'à il n'y a pas longtemps à la cantonner à la prière mystique qu'on peut voir chez certains croyants, ou à celle qui permet au petit scarabée de léviter... La pleine conscience permet (c'est mon impression d'autres te l'expliqueront surement mieux que moi) de se concentrer sur nos sens. Par exemple quand tu es devant un film vraiment captivant, ou devant un feu de cheminée, quand tu ne penses plus à rien mais que tu vois les flammes danser, que tu ressens la chaleur arriver jusqu'à toi, que tu entends le crépitement du bois... Ben la pleine conscience, c'est pareil, mais le feu de cheminée c'est toi. C'est ce qu'il se passe dans TON corps, les sensations que tu éprouves etc sans avoir besoin d'un feu de cheminée pour te calmer. Tu peux avec un peu d'entrainement revivre cet état, ressentir ton corps à n'importe quel moment, même dans la rue. ça te fais te recentrer sur toi-même, perso ça m'aide à me dire que j'existe, sans sexe, que je suis physiquement la, en contact avec la chaise, avec l'air qui entre dans mes poumons, ça peut etre très gratifiant.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Atarax @ 04-05-2015 16:05:24

Merci Ekeiloh pour ces explications supplémentaires (qui me sont d'autant plus précieuses vu ton ressenti premier sur la question). Je suis un assez gros consommateur d'art (de musique en particulier), et ce que tu décris, je le vis quasi quotidiennement avec la musique (et la peinture aussi, peut-être dans une moindre mesure — et aussi parce que j'en profite plus souvent dans des musées qu'à mes murs !). Depuis très longtemps j'utilise la musique (en particulier comme je le disais, mais pas seulement) pour me concentrer, faire le vide, gérer mieux mes émotions (si je suis très énervé je sais que la musique peut m'aider à retrouver mon calme par exemple) ; je suis donc un monsieur Jourdain de la pleine conscience...
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 04-05-2015 21:05:59

NotrumFellow,
il n'y a pas plus cartésien que moi. Je suis scientifique et la raison est mon phare, l’obscurantisme et l'ignorance sont ce que je haïs le plus chez les personnes.
La pleine conscience permet d'être présent, de vivre le présent, de se recentrer sur son corps, de l'écouter, mais aussi d'écouter le monde qui nous entoure. Il s'agit de réapprendre à faire les choses en étant conscient de les faire (combien faisons-nous de choses machinalement ?). Arriver à redéfinir ce qui est essentiel et pas ce qui est urgent. Je le vois comme une façon d'appréhender la vie, la regarder différent, faire un petit pas de coté, se mettre hors du tumulte et regarder, écouter et aussi ne pas juger. Pour cela, il faut travailler, changer notre regard, il faut méditer.
Pour le cartésien que je suis, c'est difficile à comprendre. Mais depuis que je médite, je suis plus calme, j'ai pris une distance avec les évènements. J'accepte mes émotions, j'écoute mon corps, je prends soin de moi. Je me sens mieux. Plus étrange encore, j'ai besoin de ces instants de méditation quand la vie redevient tumultueuse. Juste quelques instants, je me reconnecte à mon souffle, je reprends pied dans le présent. Aujourd'hui, j'ai besoin de méditer, c'est ma 'nouvelle drogue', mais dans le bon sens du terme, car elle me tire vers le haut. Tant dans la dépendance, j'étais dans une spirale infernale, dans aujourd'hui je me sens dans une spirale montante qui me tire vers le haut. J'ai envie de progresser, de continuer, d'où mon inscription à ce cycle de séance.
Je vais essayer d'ouvrir un post sur la pleine conscience et y mettre les livres, les sites que je consulte.
[hr]
Comme promis, voici un début d'éléments sur la méditation pleine conscience sur le WIKI.
http://www.dependance-sexuelle.com/wiki-article-48.html
N'hésitez pas à compléter, à ajouter des références.
Je vais aussi essayer de faire un texte introductif sur cette méthode, mais cela me demande un peu plus de réflexion, et aussi surement de pratique....
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Stef @ 04-05-2015 23:05:00

Oui cela pourrait être intéressant Fabrice si tu prenais le temps d'ouvrir un post sur la pleine conscience et y mettre pas mal de références. Ta page sur le Wiki est déjà un bon début, merci à toi !!

Et effectivement un texte introductif pourrait être une bonne manière de découvrir cette approche : qu'est ce que la méditation pleine conscience ? Quelle différence avec d'autres formes de méditation ? Et cetera.

Perso je n'ai jamais pris le temps de m'y intéresser mais quand je lis un message comme le tien, cela donne envie. ;-)
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Atarax @ 05-05-2015 18:05:15

Disse "Fabrice":
il n'y a pas plus cartésien que moi. Je suis scientifique et la raison est mon phare, l’obscurantisme et l'ignorance sont ce que je haïs le plus chez les personnes.


Je me retrouve très bien dans cette phrase !

C'est donc très intéressant pour moi d'avoir vos retours, sachant qu'on a des affinités dans notre conception du monde.

C'est aussi intéressant ce que tu dis sur le souffle, car j'ai aussi toujours un peu utilisé la maîtrise de mon souffle pour m'apaiser (en cas de montée de colère, ou en cas d'insomnie).

En tout cas je vais lire avec attention ce que tu partages dans le Wiki, merci !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Corto @ 07-05-2015 23:05:49

Salut Fabrice,

je suis bien heureux de voir comme tu avances... Car on discute de choses et d'autres mais pendant ce temps-là progressivement l'addiction fond et tu panses les blessures sous-jacentes que tu as identifiées.
La méditation de pleine conscience... "je commence demain", quand j'en aurai le courage. Je rêve depuis 20 ans de m'écrire mon petit livre de rites propres. Je vais commencer la mindfullness puis j'éditerai ce bouquin. Car un bon éditeur est un éditeur qui m'édite (Le Chat , de Geluck).

Enfin, au passage, et surtout parce que comme vous le voyez je n'ai rien à dire ni à écrire, autant je comprends ta haine de l'obscurantisme, autant je ne te trouve guère charitable envers les pauvres ignorants ;-)

Allez, au plaisir,

Corto
===============================================================================================================================================
Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 08-05-2015 00:05:17

Salut Fabrice

J’ai beaucoup de message à rattraper, et je prends connaissance de certains posts que ce soir. Je réagis à ton post 128.

Je réagis à une demande que tu as et qui est illusoire. Celle d'être compris. J'ai mis beaucoup d'énergie à vouloir l'être, mais il y a un moment où juste quand on a tort on a tort. Quand tu agis sous la pulsion de ta dépendance, tu as tort. Il faut aussi que tu acceptes cela, et à un moment il faut comprendre que toutes bienveillances, compassions, analyses de circonstances explicatives où atténuantes, est un frein à ta croissance personnelle.

Qu'est-ce que tu dois être chiant comme mari, franchement à toujours vouloir tout expliquer. Il y a ceux qui se pose des questions et ceux qui entre en action. Bon tu vois je suis un peu direct, mais c'est par amitié pur.
Tu vas faire quoi ? La prendre entre quatre yeux et lui dire : " ma chérie je veux te faire du bien, je vais t'offrir de me comprendre, et pour bien me comprendre à fond, j'avais penser te montrer le gros caca que je fais de temps en temps "....
Bon!! Belle preuve d'amour certe, mais sur le plan de la qualité de la vie ( parce que c'est cela qu'elle veut vivre avec toi, des moments de qualités ), et bien, c'est juste moyen moyen.

Quand on a tort, on a tort... grand moment de solitude, mais grande libération aussi, on peut enfin passer à autre chose. Est-ce que tu ne rechercherais pas plutôt l'émotion d'une forme de flatterie, comme si tu demandais à l'autre de valider ton droit à exister tel que tu es, comme si ta beauté dépendait de ce regard qu'elle pose sur toi ?

Non. C'est l'inverse, c'est parce que tu es beau que tu l'approches sans retenue, sans grimace, condition, intellectualisation. Et si tu vas vers elle, c'est que tu la trouves belle entre toutes, et c'est cela qu'elle a besoin de comprendre de toi. C'est le langage de l'amour. Sinon, elle est maman, infirmière, soeur, amie, assistante sociale, ou maîtresse d'école, enfin, quelqu'un d'autre que ton amoureuse.

Bon, le silence est habité, habité par la présence. Et tout cartésien que tu es, tu es habité par toi. Donne ta présence et tait toi.

Dernier truc qui n'as rien à voir, merci pour ton investissement sur wiki.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 09-05-2015 07:05:27

Grrr Burrhus. Tu sais bien que j'aime que l'on aille dans le sens du poil avec moi. Je n'ai pas vraiment eu ma dose de flatterie dans ton message ! J'apprécie ta franchise et ton expérience. Tu es la voix(e) de la sagesse et de l'expérience. Je suis terriblement chiant et je pense aussi parfois ennuyant. Il m'est difficile d'accepter les choses telles qu'elles sont. Je dois toujours les 'intellectualiser' et non simplement les 'ressentir'.
Il y a beaucoup trop de choses qui changent en moi actuellement. J'en suis heureux car je sens la dépendance s'éloigner, mais j'ai perdu beaucoup de repères et j'avoue (et cela revient souvent) que je ne sais plus vraiment où j'en suis avec ma compagne. Et ce que tu écris me fais beaucoup réfléchir. Je tiens à elle, et je dois lui rappeler sa beauté. Hier soir, elle était en larme, mais n'a rien voulu me dire,et je me suis retrouvé démuni (besoin de comprendre, alors qu'il suffisait simplement d'être présent).

Corto, pour les ignorants, c'est vrai que je suis peut-être un peu excessif. Nous sommes tous ignorants, il faut en avoir conscience et en plus il y a un super livre que s'appelle 'Les ignorants', ou comment un dessinateur et un vigneron découvrent leur travail respectif, c'est passionnant et on peut déguster les livres et les vins à la fin. C'est une BD de Davodeau, un angevin. Donc ce que je ne supporte pas, c'est de rester dans l'ignorance. Je vois que tu es aussi en forme !
===============================================================================================================================================
Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 09-05-2015 10:05:24

"on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux" dit le renard au petit prince.

"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait que ta rose est unique au monde." dit encore ce dernier.

Antoine de Saint Exupery.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 14-05-2015 10:05:59

Le petit prince est une sage lecture. Merci Burrhus.
Je voulais partager avec vous une petite victoire. Hier je me suis retrouvé seul (=situation à risque).  J'ai pu reprendre une activité que je n'avais pas faite depuis longtemps seul. Je suis allé au cinéma (et sans être une fausse excuse pour aller le au Sauna comme c'était souvent le cas avant). C'est peu, mais pour moi cela représente une situation à risque que je viens de surmonter. A voir avec le temps... De plus, le film était sur comment un jeune homme peut récupérer un peu de son estime ('La tête haute'), un peu trop larmoyante et démonstratif, mais un très bon moment.
L'autre point est que pour éviter des rechutes, je me suis lancé dans plein d'activités au niveau personnel, professionnel et familial. La conséquence est qu'aujourd'hui je suis un peu en surchauffe et débordé. Le bon coté est que je me focalise sur l'essentiel, cela m'éclaire sur plein de choses que je pensais importante pour moi et qui finalement sont secondaires.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Ekeiloh @ 14-05-2015 12:05:52

C'est super ! Et surtout, c'est loin d'être peu. C'est une véritable victoire que tu as remporté là. Tu peux être fier de toi, vraiment. Comme quoi, reprendre une activité qu'on avait délaissé, c'est VRAIMENT bénéfique ^^. Et ta victoire est un espoir pour les autres: je me demandais justement si un simple dérivatif allait suffire pour me remettre sur les rails, et ton message me rappelle que jusqu'à maintenant, OUI, donc pourquoi ça ne marcherait plus?

Merci de ce partage. Bon courage pour la suite :)
Au fait, waw, plus d'un mois et demi, bien joué !!
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Atarax @ 18-05-2015 11:05:17

Salut Fabrice,

Contrairement à Burrhus — que je trouve assez agressif — je ne te jetterai pas la pierre parce que tu tentes de tout comprendre, interpréter, analyser. Vu tout ce que tu écris et dit, tu es quelqu'un de très rationnel et « analytique », et c'est donc plutôt normal d'avoir ce type de comportements. Je suis moi-même comme ça, et entouré de gens comme ça, et ça se passe très bien... En fait je cherche même plutôt la compagnie de personnes qui fonctionnent comme ça, parce que je sais qu'on parviendra plus facilement à se comprendre et à communiquer.
L'important, c'est de trouver le bon mode de communication avec chacun, être capable de s'accepter et d'accepter les autres tels qu'ils sont, en espérant qu'ils puissent faire de même.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 27-05-2015 08:05:56

J'étais parti pour 15 jours et me voici maintenant avec 2 mois de sevrage. Je devrais être heureux et fier. Je le suis un peu, mais je traverse actuellement une période de spleen, de mal-être. La méditation m'avait apporté un bien-être certain les premières semaines, j'ai l'impression aujourd'hui de stagner... même si je sais qu'il ne faut rien attendre de la méditation. Je suis triste et sans motivation. Ce n'est pas de la démotivation, c'est assez difficile à décrire, je suis en attente de quelques choses qui peut-être ne viendra jamais. Je sais que je ne dois rien attendre et simplement profiter de l'instant présent, mais là non je n'y arrive pas. Je n'arrive pas à me projeter dans mon couple sans l'addiction, je n'arrive pas à parler à ma compagne, je me laisse porter par mon travail et les enfants. C'est déjà beaucoup, mais je suis insatisfait. Comme beaucoup, je pensais qu'une fois l'addiction derrière moi (ou du moins sur le coté), je pourrais avancer sereinement. Et bien non... Je vais reprendre d'ici 1 semaine les séances avec mon psy (plus de deux mois sans pour cause d'absence), cela me remettra peut-être en selle. C'est surement une étape à passer, j'espère simplement qu'elle ne va pas durer trop longtemps, car l'addiction est toujours prête à se réveiller dans ces moments d'atonie.
Je m'éloigne un peu du forum, j'ai aussi l'impression de me refermer sur moi même, de retomber dans un monologue avec moi-même.
Allez, si on m'avait dit il y a trois mois que je serai où j'en suis aujourd'hui, je n'aurais pas cru la personne. Donc je vais regarder en arrière et me dire que le chemin parcouru est déjà pas mal !
Petit à petit, l'oiseau fait son nid !
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 27-05-2015 09:05:26

Bonjours Fabrice.
Je te lis avec constance. Je vois que NostrumFellow m'a trouvé agressif avec toi. Ce n'est pas mon idée mais c'est vrai que je ne sais pas forcement bien m'y prendre. Je te demande pardon si c'est le cas. J'essaye juste de casser des schémas qui te tirent vers le bas, mais je m'y prend peut-être pas du tout de la bonne manière, tu peux me le dire, je ne serrais pas vexé.
Courage dans ton sevrage.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 27-05-2015 10:05:27

Bonjour Burrhus,
si je te trouvais agressif, je te le dirais. J'apprécie que l'on me bouscule, et même si sur l'instant je n'ai pas compris ce que tu me disais, aujourd'hui je commence à l'intégrer. Tu as eu raison de me conseiller de ne pas déballer toute ma m... à ma compagne. Aujourd'hui, je suis dans une phase où j'attends beaucoup d'elle. Je voudrais qu'elle soit différente, qu'elle me regarde différemment. C'est difficile pour moi d'admettre que c'est à moi de faire l'effort de changer, de lui donner de l'amour sans en attendre en retour. Je travaille sur ce don de soi sans aucune attente. J'ai beaucoup progressé avec mes enfants, mais c'est beaucoup plus simple, ils sont directs, sans barrière (ou pas encore, il sont jeunes). C'est plus difficile avec les adultes et surtout les proches. Ce fut difficile (douloureux) avec mes parents ce W.E., je n'arrive pas à briser cette glace. J'attends surement trop, c'est souvent dans les moments où l'on attend rien où les plus belles choses ont lieu. Cette attente crée de la tristesse et accentue le manque de confiance en moi. L'envie est là et je vois le changement, et cela ne peut que m'encourager. J'ai beaucoup changé en 3 mois, peut-être qu'une petite pause est nécessaire.
Donc merci de dire ce que tu penses et aux autres de réagir tant qu'il y a du respect (et c'est toujours le cas sur ce forum)
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Ekeiloh @ 27-05-2015 11:05:46

Bravo pour ce sevrage, tu peux être fier de toi. Je traverse aussi ce moment "d'atonie", je sais comme c'est douloureux. Peut-être est ce aussi comme ça qu'on sait qu'on est encore vivant? Peut-être est-ce préférable d'être dans l'attente, prêt à saisir l'occasion, ou ce quelque chose indéfinissable, plutôt que de juste regarder tout s'écrouler, trop faible pour comprendre ce qu'il se passe...

Je digresse. Bon courage pour la suite, prend soin de toi et tu le sais déjà, mais n'en demande pas trop à ta femme. De mon côté, même si je parle beaucoup à mon homme, je suis contente qu'il y ait certaines choses qu'il ne comprend pas: c'est un fardeau bien lourd pour moi, qui peux y faire quelque chose, lui qui est extérieur à ça n'a pas vraiment d'emprise sur le problème, sauf par son soutien
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 27-05-2015 12:05:52

Merci. Tu m'as rassuré.
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 31-05-2015 19:05:17

Jour triste, jour seul à l'hôtel.  J'ai craqué, mais je savais que j'allais craquer. Depuis plusieurs jours mon corps me le faisait ressentir, je ne l'ai pas écouté. Je suis allé dans un sauna cet après-midi. Je n'ai pas réussi à sortir du mode automatique (malgré la méditation), il y avait une force qui m'a poussé. Ce soir, j'ai honte, j'ai envie de pleurer, je ne suis pas digne de la confiance que les personnes me portent, que ma famille me porte, que mes enfants me portent. Après le sexe, je me suis retrouvé comme un con dans ce sauna, envie de pleurer, de crier. Voilà, encore une fois, je remets le compteur à zéro. Dommage pour les 66 jours... Ce sera mon nouvel objectif !
Maintenant, qu'est ce que cela change, cela me fait prendre conscience que je suis toujours fragile et encore plus ce soir. Que mes bons vieux copains de démons sont toujours là (on ne les quitte pas si facilement). Cela fout un petit coup à la confiance que je commençais à capitaliser. Il n'y a pas d'autres voies que celle de continuer. Reprendre la méditation, me dire que j'ai quand même réussi à supprimer la consommation de porno, mais il reste ce sexe avec les hommes. Ce besoin d'être leur objet, c'est du sexe pour le sexe, et ce sexe n'est pas bon. Rien ne peut en sortir, c'est une voie sans issue. Je le sais et pourtant. Je dois encore mieux comprendre ce qui m'arrive. Cette rechute me permettra peut-être de me remotiver. Ce soir, je suis fatigué, je vais essayer de méditer seul dans ma chambre.
===============================================================================================================================================
Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Burrhus @ 31-05-2015 21:05:41

T'inquiète pas, c'est petit à petit. Ne te condamne pas pour rien. Ta lutte est sincère et authentique, c'est cela qui compte, elle paiera, elle paie déjà.
Dors bien et fait de beaux rêves
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Thump4 @ 31-05-2015 21:05:15

Salut Fabrice, 
Ce qui est arrivé est arrivé, accepte-le sans te culpabiliser. Sans te culpabiliser, mais en en tirant les conséquences : comment améliorer le travail que tu fais actuellement  -soit au niveau de l'intensité soit au niveau de son orientation ? 
- Quelles sont tes valeurs dans la vie ? Que mets-tu en oeuvre pour les concrétiser, chaque jours ? 
- Où en es-tu avec la thérapie ? Avec quel thérapeute ? 
- Si tu es croyant, tu pourrais prier. Même si tu n'es pas croyant, tu peux. D'ailleurs, il y a différentes qualités ou niveaux de foi -selon sa profondeur et son intensité. Et on peut toujours renforcer sa foi. 
- Si tu comprends l'anglais, je peux te conseiller de nombreux ouvrages contenant des informations forts utiles (si on les suit).
- Un groupe DASA ?

Actuellement, pare au plus urgent. On peut appeler ça "L'essentiel d'abord" ce qui peut aussi se traduire parfois par "limiter les dégâts". 

Bon courage
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Fabrice @ 31-05-2015 23:05:36

Merci pour votre soutien. Finalement, je suis allé prendre un bon repas dans un bistrot. Beaucoup d'attente, ce qui m'a permis de réfléchir à cette rechute. J'avais besoin d'un coup de pied au cul :rolleyes:, je tournais en rond. Je parlais dans un post précédent d'une pause. Je ne pensais pas à une pause dans mon sevrage, mais peut-être c'est ce que subliminalement j'ai pensé. Ce soir, je vais mieux, je suis confiant dans l'avenir. J'ai encore quelques situations à risques à gérer, mais elles se sont bien réduites depuis 3 mois. Voilà, je referme la parenthèse, fini la pause !
Thumps, après une éducation catholique très poussée (confirmation, enfant de chœur...), j'ai tout jeté dans un athéisme revendiqué et assumé. Toutefois, cela ne m'empêche pas aujourd'hui de développer avec la méditation une nouvelle forme de spiritualité (que je préfère à toute autre croyance). Je réfléchis beaucoup actuellement au sens de la vie, à la superficialité des choses, à l'importance des relations humaines (ma famille, ma compagne, mes enfants, mes parents, mes amis, mes collègues). Cela m'ouvre de nouveaux horizons et aussi remet en cause des choix que j'ai pu faire précédemment. J'en prends conscience, mais il est encore trop tôt pour en parler ici. D'un autre coté, je continue ma psychothérapie avec un psychiatre (déjà plus de 3 ans, avec une pause de 2 mois actuellement, indépendante de ma volonté)
Pour conclure, j'aurai du me méfier du lieux où j'étais... La capitale des gaules me fut fatal, j'aurai du m'en douter :P
bonne nuit
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
alessandro @ 31-05-2015 23:05:18

Bonsoir Fabrice,

Au dernier Topic, ton message me faisait penser que ta rechute était programmée. Que faire contre la tyrannie du plaisir? Pas grand chose et le changement est difficile. Bien des choses sont plus importantes que cette rechute. Surtout, ne pas se décourager et se protéger des moments de fragilité. Souviens-toi, être dans l'accueil bienveillant et dans le non-jugement.
Et repartir dans un nouveau sevrage .
===============================================================================================================================================
RE: Puisqu'il fat se lancer: 15 jours pour commencer
Ekeiloh @ 01-06-2015 11:06:33

Bonjour Fabrice,

Super ! Un nouveau sevrage ! Et encore une situation que tu sauras bien mieux gérer à l'avenir :)

Ne vois pas ta rechute comme un échec, tu as eu un bon sevrage et tu as compris pas mal de choses, comme par exemple qu'inconsciemment tu avais programmé ta rechute, comme dit alessandro. Peut-être était-ce simplement le moment et l'occasion de repartir du bon pied dans ton sevrage, qu'il fallait un élément déclencheur, et que ça te permet de mettre en pratique toutes les avancées que tu avais accumulé jusque là.

Tu as sacrément avancé, tu gères ! Et on est tous avec toi !
===============================================================================================================================================