Le désir à l'ère industrielle
Pikmin @ 17-06-2006 19:06:00

Le livre de Michela Marzano, Malaise dans la sexualité, s'emploie à désigner, puis à dénoncer, un ennemi sans visage, de plus en plus puissant et agissant, dont il serait urgent de mettre au jour la stratégie perverse : la pornographie.Mais, pour bien combattre cet ennemi, il est préalablement nécessaire de l'identifier, et avec lui ses agents, ses profiteurs, ses victimes. Et, d'emblée, c'est la question lancinante des définitions et différenciations de chacun des termes de la triade sexualité-érotisme-pornographie qui se pose. Quels champs respectifs ces trois mots recouvrent-ils ? Suffit-il, pour être quitte, de ranger la sexualité et l'érotisme du "bon" côté et la pornographie du "mauvais" ? Ces domaines sont-ils étanches l'un à l'autre ? Si oui, par quel enchantement ? Et si non, où sont les points de passage, d'échange, de friction, de similitude ?

Vous venez de lire l'extrait d'un article dont nous ne sommes pas les auteurs, celui-ci est disponible au complet sur le site suivant: http://www.lemonde.fr/

Nous vous invitons à lire la suite à cette adresse.

Note personnelle : Je viens de recevoir le livre de Michela que je vais m'empresser de lire, je pourrais alors vous rajouter une critique sur le site et par la même occasion je vais avoir l'honneur d'interviewer l'auteure de ce livre pour lui poser des questions sur la dépendance.
===============================================================================================================================================