Les yeux rivés...
incognito @ 22-04-2010 13:04:11

Bonjour,Je me rend compte, et je ne sais pas si c'est parce que je suis en cure en ce moment.. de sevrage, mais le regard sur les femmes quand je suis dehors est vraiment très présent ! Il devrait l'être avant, mais là je ne peux pas m'en défaire.Est-ce que çà vous arrive à vous aussi ? De regarder constamment les autres femmes quand vous sortez de chez vous ? pour moi c'est presque à chaque fois, je dirais c'est toujours à chaque fois même ! Je regarde chaque femme, son visage, ses cheveux, ses mains, puis après son corps, ses formes. Je ne sais pas si c'est sexuel, je tente de comprendre si c'est l'homme en moi qui aime regarder la beauté de ces femmes ou le dépendant qui voit en ses femmes, un objet de fantasme et de désir.Je me dis que la femme est belle, que j'aime la regarder et deux minutes après je me dis que je suis sans doute obsédé et que si je les regarde autant c'est que je voudrais avoir du sexe avec elle ! L'analyse de tout cela est fatiguant, à chaque fois je dois me poser milles questions afin de savoir si ce que je fais est bien, normal ou obsessionnel.Je me rappel alors que je n'ai connu qu'une seule femme dans ma vie, c'est certain qu'elle n'est pas sexy, bien en chair et qu'elle n'a pas les formes de ces jeunes femmes que je peux rencontrer dehors ou dans le bus. Alors je me dis une fois de plus, que j'ai peut être pas eu la chance d'avoir rencontré dans le passé avant ma femme, une de ces femmes là pour pouvoir toucher son corps. Je regrette souvent de ne pouvoir poser une main sur le corps d'une de ces belles femmes. Ici je ne parle des poupées en plastique de ces films porno, ces femmes refaites, siliconée. Je parle de vrai femme, normale que je trouve tellement attirante. Pourquoi regardez d'autres femmes quand on est déjà en couple ? Je sais que la plupart des mecs font cela et ne le cache pas, mais quand on le fait comme moi sur chaque femme et qu'on la regarde de bas en haut, ca devient fatiguant à la longue ! Des fois je me force à regarder ailleurs. Et le pire la dedans, c'est qu'en voyant ces femmes, je ne suis pas excité, c'est juste le faite de pouvoir regarder, comme une long chevelure, pour une autre femme, je vais regarder ses jambes et une autre son visage.Je ne sais plus quoi faire, peut être que vu que je n'ai pas fait de cybersexe et consommer de porno depuis quelques temps, mon corps essaye de se trouver des images pour alimenter la machine et que le regard suffit.Je le dis bien.. je ne me sers pas de ces femmes ou ses images pour m'exciter une fois rendu à la maison, je trouve juste cela beau !Voilà, bonne journée 
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
nuage @ 22-04-2010 13:04:47

tu sais le plus ironique dans tout ca.. tu ne me croiras peut etre pas mais, tu aurais une de ces femmes dans les bras, et tu ne verrais pas grand difference d'avec la tienne ;-)ce n'est jamais plus vert sur le terrain du voisin..ce qui revient a..LIEN BRISÉ
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
incognito @ 22-04-2010 13:04:10

Merci pour le lien. Mais très sérieusement, je ne désire pas ces femmes et je ne cherche pas à remplacer la mienne ! Je dis pas qu'au fond de moi (et que j'essaye de le cacher) que je n'aurais pas le désir de coucher avec ces femmes.Mais c'est les scruter, regarder leur visage, leur mains, leur cheveux. Y'a quelque chose que je n'arrive pas à comprendre dans ces regards que je pose sur ces femmes.. faudrait que je demande au psy tantôt !
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
Bruno59 @ 22-04-2010 18:04:37

Bonjour Incognito. Je ne peux parler que pour moi. Tout dans mon comportement de dépendant sexuel ne visait qu'une chose : avoir du sexe. Y compris avec des alibis du style "je regarde la beauté".  Au fond, je crois que même derrière cela, il y avait le prédateur qui regardait une proie, un objet pour satisfaire son desir sexuel. Je ne sais plus faire la différence entre regarder une belle femme et désirer la prendre. La dépendance sexuelle a brisé cette capacité. Comme je ne me pose plus la question devant un verre, je pense qu'il vaut mieux que je ne me pose plus la question devant une femme. Mon regard ne peut que la croiser et j'espère que j'aurai la grâce de ne pas la désirer, c'est ce que je demande à Dieu en tout cas.Tu es en sevrage, et je pense que tu devrais éviter de te poser la question de savoir si ces regards (n'oublie pas que ton cerveau est en manque de cybersex, alors il cherche peut-être à aller trouver ailleurs sa dose d'excitation, même inconsciente) relève du normal ou du désir.Courage à toi ! 
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
incognito @ 22-04-2010 19:04:14

Bruno,Tu as sans doute raison, c'est bien dommage d'en arriver la ! Mais bon.. j'espère que ca va ralentir un peu. J'ai encore du mal comme tu le disais dans un autre message, d'accepter le faite que je ne peux plus contrôler cette partie de moi ! Et que je dois accepter le faite que la dépendance est plus forte que moi.J'ai trop tendance à croire que je peux tout contrôler et trop d'orgueil pour imaginer que je vais devoir plier l'échine ;-(Ca fait toujours plaisir de lire qu'on est pas seul à être dans cet état là et que d'autres personnes avant nous ont déjà accepté ce fait !Merci 
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
Morbach @ 22-04-2010 21:04:38

Question d'ajouter mon grain de sel ; moi je ne regarde pas seulement ( surtout ) les femmes, je regarde tout le monde... Après, même si on ne peut pas tout rapporter au simple manque ( j'ai des obsessions ), je pense que ça joue un rôle prépondérant, surtout en début de sevrage. Eviter du regard, éviter de trop s'attarder sur les pensées qui, après tout, ne font que passer ; c'est triste en effet, incognito, mais il faut bien passer par là à un moment où à un autre, et ce n'est pas plier l'échine ( devant quelqu'un ? mais qui donc alors quand on le fait pour soi-même ? ), mais être réaliste, encore une fois. C'est déjà bien que tu aies pris conscience du fait que c'était un problème ; je peux te jurer que tous les hommes ne sont pas comme ça, il faut s'autoriser à être plus subtil ! <p>Cela ralentira avec l'abstinence, tu verras, c'est juste la part de toxico en toi qui réclame sa dose ; à force de desserrer le lien qui t'unit à ta dépendance, le manque s'en ira de lui-même, logique non ?
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
incognito @ 23-04-2010 12:04:38

Bonjour,Cette attitude du gars qui regarde la femme (ou comme tu dis, on regarde aussi les hommes, voir le monde en général), de bas en haut, qui la dévisage, me répugne un peu ! Je trouve que çà fait limite obsédé, pervers. Celle qui se rend compte de cela, va tourner la tête si elle se rend compte que c'est trop ! Puis, je pense que le dépendant espère un jour qu'il y en aura une qui va le fixer et pourquoi pas lui faire de l'oeil. Ca n'est pas l'état dans lequel je trouve actuellement, mais quand j'étais à fond dans le sexe virtuel, souvent je regardais les femmes dehors en espérant en voir une fixer mon regard et pourquoi pas l'accoster.C'est pas facile de fuir le regard de ces dames des fois, quand on les trouve si attirante !Merci pour vos messages 
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
nina @ 23-04-2010 13:04:42

Mais moi je crois que si, comme tu sembles vouloir le croire toi-même, ce regard dont tu parles était complètement déconnecté de la dépendance sexuelle, ben justement, tu ne dirais pas ceci : "quand on les trouve si attirante"... Parceque tu ne les trouverais pas si attirantes! Peut-être, parfois, comme un mec dénué de toute dépendance, tu en regarderais une parfois, parceque tu la trouves jolie mais il y en aurait plein, même des jolies, que tu ne verrais même pas! Le problème n'est pas de savoir si ton regard est respectueux ou non, le problème, c'est justement que, parceque ton esprit est préoccupé par ça alors dès qu'une jolie fille passe, ben tu la vois! parceque tu as éduqué ton esprit comme ça depuis des années!!! Il ne s'agit pas nécessairement de désir mais plus d'obsession (pas au sens "pervers" du terme mais au sens propre : répétition!).Moi, quand je croise des hommes dans la rue, j'ai simplement le même regard sur eux que sur les femmes, c'est tout bête! La plupart du temps, je ne les vois même pas ou alors comme des passants inconnus, point barre. Si j'étais dépendante sexuelle, il est probable que, à l'image d'une amie que j'ai et qui a un blème de ce coté, je ne verrais qu'eux! Tu n'es peut-être pas obsédé par ces femmes mais tu es sûrement obsédé par ton obsession...Après, je ne te livres là qu'un ressenti de "non-dépendante" sexuelle alors je me plante peut-être...aller à+ Nina
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
incognito @ 23-04-2010 13:04:18

Tu as surement raison Nina et moi je ne demande que cà de ne pas river mes yeux sur ces passantes.. un jour à force de ne plus les regarder et de me forcer à regarder ailleurs, de mettre la tête dans un livre (dans le bus), l'obsession devrait disparaitre.Ce qui me préoccupe plus c'est le faite que dans ma changement de situation au travail, cela risque de me fatiguer un peu plus. J'ai peur de me retrouver dans une nouvelle situation avec beaucoup de personnel féminin et je ne sais pas comment je vais pouvoir gérer cela au quotidien. Ou alors peut être que mon nouveau travail me prendra tellement de temps et de passion que çà ne devrait pas arriver.Je suis pris dans des idées qui m'amène à croire que ma situation est terrible et que je vais m'en sortir péniblement. Ca doit monter mon niveau de stress pour rien ? je me fais des films sur des choses qui ne sont pas encore arrivé.. puis ca se trouve la vie va faire en sorte que rien de tout cela ne vas arriver.C'est encore difficile certains jours de prendre tout cela de haut et de laisser la vie aller.. de faire en sorte de ne subir plus que d'analyser.. 
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
Mondom @ 23-04-2010 13:04:03

Il y a un certain paradoxe, voire un paradoxe certain, dans le fait de chercher à nouer des contacts avec des partenaires (par exemple des femmes), que ce soit en chat, en rencontre sexuelle, ou simplement en contact visuel, paradoxe dans l'attitude qu'on peut parfois avoir. Je m'explique; J'ai moi-même longtemps espéré rencontrer la fille de mes rêves, qui incarnerait mes fantasmes et serait donc idéale sur le plan sexuel, en imaginant que cela me comblerait de façon inimaginable et sans limite. Une partie de moi désirait que cette fille soit dévouée à mes désirs et comble mes attentes, soit au fait de mes goûts, qu'elle soit donc d'une certaine façon "mon objet sexuel"; une autre partie de moi en fait cherchait à ce que cette super-salope (excusez-moi mais c'est un raccourci facile) soit une initiatrice, qu'elle soit suffisamment délurée, expérimentée et aguerrie pour qu'elle mène la danse, prenne les commandes... (Je suppose que pas mal de fantasmes de domination ou de soumission tournent autour de cette dimension-là, en plus de la dimension maternelle plus ou moins détournée ou dissimulée...) J'aurais été déçu, si la fille en question n'avait pas su gérer, et avait compté sur moi pour faire en sorte que la rencontre soit réussie, alors que moi je comptais sur elle pour assurer ce succès... Ce débat sur les &oelig;illades dans la rue me fait penser à cela. Pour ma part, ce que je cherchais c'est effectivement que la fille soutienne mon regard, et même qu'elle dépasse les barrières et vienne me proposer la botte... Je me sentais bien incapable de le faire moi-même en fait, même si à d'autres moments ou avec d'autres artifices et dans d'autres circonstances j'ai pu le faire. Cela cantonnait donc mes regards à de lâches clins d'&oelig;il de loin ou des trucs minables comme ça... (Avec grande satisfaction les rares fois où l'on a répondu à ces clins d'&oelig;il par un sourire! Comme si la fille, déjà loin, m'avait confirmé dans le bien-fondé de mon attitude... Alors qu'au pire, elle s'était sans doute fichue de moi et je l'avis fait rigoler de ridicule, et au mieux elle était juste contente de voir qu'elle déclenchait des réactions...)En DASA, j'ai rencontré un type qui faisait tout pour se réfréner de sa sale habitude d'avoir des mains baladeuses dans le métro aux heures de pointe... C'est assez comparable sans doute, j'imagine que j'aurais pu tomber là-dedans si l'occasion s'en était présentée... Beurk, il y a des trucs que j'ai faits qui ne valent guère mieux, l'important c'est qu'aujourd'hui c'est du passé de chez passé, ce n'est même plus moi, plus le même moi.La vérité, et ce n'est pas difficile de le savoir dès qu'on n'est plus intoxiqué, c'est qu'il n'y a aucune femme qui cherche après le mec qui va la reluquer pour aller coucher avec. C'est un fantasme qui vaut ce qu'il vaut, mais qu'il n'est pas utile de rapprocher de la vraie vie parce qu'on se perd à chercher à le réaliser, à se forcer à croire que c'est possible...Réaliser un fantasme est dangereux, même si c'est "aller voir une prostituée" par exemple. Parce que bon ok on est déçu, forcément le fantasme était parfait tant qu'on l'imaginait, mais il y a toujours un, des, tous les paramètres qui font que ce n'est pas aussi bien qu'on l'avait imaginé... Alors on est tenté de croire que ça a merdé mais que cela pourrait réussir... Et c'est le toboggan. Si j'avais pu, la première fois que j'ai réalisé un fantasme en vrai, savoir où cela m'entraînerait dans l'inutile, j'aurais rebroussé chemin... Mais j'étais déjà dépendant. Ça se passait dans mon ancienne vie... Aujourd'hui, c'est l'inverse, je ne suis déjà plus dépendant!<p> 
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
Bruno59 @ 23-04-2010 16:04:17

Ce qu'il y a derrière cela, même dans le regard (en tout cas pour moi), c'est l'idée de prendre l'autre, de le consommer. Tu penses que c'est triste, Incognito d'en arriver à penser qu'il faut s'abstenir de ces regards de prédateurs peut-être parce que tu es encore dans l'illusion que tu peux maîtriser ta dépendance. Moi, ce que je trouve triste, c'est de galérer là-dedans. Mais quand tu lâches prise, tu peux arriver à être dans la joie de ne plus avoir cette obsession, comme je suis dans la joie de ne plus avoir envie d'alcool. Fais confiance à ton esprit. Il est plus large que tu ne le crois. Si tu te laisses débarrasser de l'envie de prendre du regard une femme, tu feras de la place pour autre chose.
===============================================================================================================================================
Re: Les yeux rivés...
incognito @ 24-04-2010 01:04:53

C'est sûr que je n'ai pas encore lacher prise. Je vais travailler cela, pour éviter d'avoir tout se ressentiment constant.Merci 
===============================================================================================================================================