Dépendance sexuelle

Version complète : Carnet de Trouble
Vous consultez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4 5 6
Bonjour Trouble,

Bravo pour ton record !!!
Tu as raison de savourer les journées de liberté, et d'en explorer les multiples richesses. N'est-ce pas ce que l'on souhaite vivre chaque jour ?

Tu es en route vers ton prochain objectif. Tu le dépasseras, j'en suis sûr !

Je te souhaite une bonne journée !
Je conserve mon compteur tel quel, mais je recommence à regarder des rediffs de camgirls... Sans aller jusqu'au bout et je bloque la pulsion, qui passe.
Tel un agent russe en mission je garde la discipline et le cap des 30j, mais une chose est sûre après ce sera rechute.
Sans travail avec un psy je n'arriverai pas à arrêter complètement. Je continue l'exploration de moi-même, sorte d'auto-analyse, et me respecte de plus en plus, je laisse les émotions circuler, écoute mes désirs et m'ouvre d'avantage. D'ailleurs je sors + et vais faire des rencontres.
Et oui un copier-coller de ma situation du jour, j'en suis sans trop de difficulté (la mémoire des anciennes rechutes aidant) à 20j... avec des adresses de psy qu'on m'a conseillé, mais je ne fais toujours pas le pas.

"Tel un agent russe en mission je garde la discipline et le cap des 30j, mais une chose est sûre après ce sera rechute.
Sans travail avec un psy je n'arriverai pas à arrêter complètement. Je continue l'exploration de moi-même, sorte d'auto-analyse, et me respecte de plus en plus, je laisse les émotions circuler, écoute mes désirs et m'ouvre d'avantage. D'ailleurs je sors + et vais faire des rencontres."
Voilà sans avoir mis de compte à jour j'en suis à 30 jours d’abstinence pornographique/masturbation... ce qui ne m'était pas arrivé depuis 1997 environ !
Bizarrement sans trop de difficultés (mais faut pas venir me chercher^^ !)... quoique mon état dépressif m'a sûrement aidé avec une libido diminuée.
Pas de travail de fond cependant.

en gros la même situation que mon mess précédent.

je regarde les sites d'escortes pour retrouver des sensations physiques, réelles plutôt que par un écran.
Salut Trouble,

Bravo pour tes 30 jours. C'est une belle série.

un peu surpris par ta dernière phrase:
"je regarde les sites d'escortes pour retrouver des sensations physiques, réelles plutôt que par un écran."
Comment positionnes-tu cela par rapport à ta dépendance ? A minima, je pense que tu joues avec le feu, voire que tu alimentes ta dépendance... Méfiance...

Si tu es déprimé, il est peut-être utile que tu engages ce travail de fond.

Courage,

Fabrice
Merci merci merci... !

Alors une chose que je n'ai pas dite, c'est qu'il y a une semaine j'ai appelé un psy (psychiatre spécialisé addictologie) pour prendre rendez-vous, j'ai osé ! mais le numéro n'était plus accessible, et ce médecin est au CHU je n'ai pas appelé le standard... Mais bon je vais le faire ça ne peut qu'aider.

Les escortes, ce serait comme je l'ai dit, pour reprendre contact avec le corps de l'autre, ça fait + de 10 ans de rien... tenter l'expérience une fois une seule (je suis trop près de mes sous pour y retourner de tte façon ^^).

Effectivement Malick présentement dans ma tête le Diable prépare le barbec, commence à me dire "y'a pas de mal à se faire du bien", "juste une décharge pour évacuer la tension", faut arrêter de se flageller... et mon dicton (humour noir) "le meilleur dans la drogue, c'est la rechute"

Je vais rester fort, à bientôt !
Trouble,
Je pense que tu fais faute route avec les prostitues. C'est une voie détournée vers La dependance. C'est meme une expression de La dependance.
Comme toi (si ce n'est que moi c'est avec des hommes), j'ai pense que je pouvais avoir des relations uniquement sexuelles (c'est simple avec les resos dans le milieu gay). J'ai mis du temps à le comprendre, mais même si ces relations étaient super, que le rapport n'était pas uniquement sexuel, tout cela me faisait immanquablement revenir vers des comportements que je ne voulais plus.
Investi dans des relations durables, des vraies relations. C'est bien plus dur que des relations sexeulles tarifée... que cherches tu avec des prostitues ? Sois franc avec toi ... juste un coup... ou un peu de relation humaine, un peu de chaleur...
Desole d'être si direct. Mais j'ai trop galère pour te laisser chuter.
Bon courage
Fabrice
Salut Fabrice, salut la planète,

je reviens sur mon carnet... plutôt satisfait pour ce coup là.
une semaine en vacances en famille sans rien et j'ai prolongé "assez facilement" le no porn no masturbation, j'en suis à 18 jours...
beaucoup de dépense physique par le sport, je me sens bien dans mon corps et plus serein face à l'autre, présent et "fort". Une bonne respiration et un calme olympien, mais ça me manque toutes ces photos vidéos !!!

je remarque que la reprise d'énergie se fait au bout de 5-8 jours environs ensuite ça se stabilise.

RDV pris dans un centre d'addictologie + inscription site de rencontres.

l'objectif n'étant pas le "0" mais que ma consommation, parcimonieuse, ne m'handicape pas à avancer, et ce avec le soutien et l'accompagnement d'un soignant.

je parle facilement de mon addiction et observe que la parole se diffuse pas mal sur Youtube etc... j'espère que ça va pas être le nouveau filon pour les mauvais gourous du bien être.

pour conclure, après être parti un peu dans tous les sens, j'observe que vraiment, vraiment, vraiment, s'éloigner de son environnement y'a rien de tel pour le sevrage, je sais qu'un voyage ou un séjour de 2 mois ailleurs je battrai mon record sans trop de difficultés !
Pages : 1 2 3 4 5 6
URLs de référence