Dépendance sexuelle

Version complète : Comment briser le déni?
Vous consultez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonjour à tous,

Je viens de me séparer de mon compagnon, avec lequel j'ai vécu 2,5 ans.

Etant restée seule assez longtemps, je ne croyais plus pouvoir connaitre l'amour, et je l'ai rencontré.
nous avons rapidement vécu ensemble.
Tout était merveilleux: vous savez? le début d'une relation, quand on est amoureux, que l'on s'envoie des messages si on est pas ensemble, qu'on passe son temps à regarder l'autre, à le toucher, émerveillé...

Cette phase là dure au moins quelques semaines, ou quelques mois, et lorsqu'on est équilibrés, il est à mon avis impossible de tromper l'autre, car on a l'organisme saturé de toutes ces hormones du bonheur. Non, les tromperies, s'il doit y en avoir, c'est bien après.

Sauf que là, j'ai découvert, alors que j'étais au paroxysme du bonheur et du sentiment amoureux, qu'il regardait du porno, tchattait avec des filles sur internet et qu'il avait projeté d'aller voir une prostituée.

Je me suis effondrée sur place, détruite. Je me suis retrouvée en crise d'angoisse permanente. La notion de stress post traumatique que j'ai vue sur un autre post est bien vue: mon cerveau ne fonctionnait plus comme avant.

J'avais pris un bus en pleine face, et c'était lui qui le conduisait.

Je n'ai pas eu la force de le quitter. Il a pleuré, a juré...

J'ai été faible, j'étais amoureuse et je l'ai cru;

Sauf que ça ne s'est jamais arrêté. en même temps je voulais savoir pourquoi il avait fait ça.

Il s'obstinait à dire que c'était ma faute, parce qu'à un moment il ne s'était pas senti aimé, ou pas bien accueilli...

Et ca a continué: dès qu'il était stressé ou en colère, ou après une dispute: salon de massage avec "finition", ou prostituée.

Pour les salons de massage il est même allé jusqu'à me dire: "et alors? tu vas bien chez le kiné!"

je ressens chez lui un filtre sexuel permanent: quand il croise une fille, il se demande comment elle est au lit (il me l'a avoué un jour), il fait des réflexions tournant autour du sexe sur absolument n'importe quoi.

Il contact des filles sur des applis et en vient rapidement au fait, jusqu'à ce qu'il en trouve une qui accepte de faire sur sexe par webcam.

Des heures de porno, aussi.

J'ai découvert qu'il avait toujours été comme ça, que ca ne datait pas de moi, mais avant, il était seul, alors...

Pendant 2 ans j'ai subi ces violences encore et encore sans avoir la force de le quitter.

Dès qu'il voulait me faire du mal, il savait comment faire.

a force de chercher ce qui n'allait pas, j'ai découvert le concept d'addiction sexuelle. je pense qu'il en est l'exemple parfait!

Il passe son temps a mentir, tout le temps.

Dernièrement, il est allé voir une prostituée pendant que nous étions séparés. Nous nous sommes remis ensemble 15 jours plus tard et avons fait l'amour.

Et j'apprend, qu'il avait couché avec elle sans préservatif et sans me le dire!!!

Il a mis ma vie en danger et je suis très en colère.

Je lui ai parlé de l'addiction sexuelle, mais il n'a pas envie d'y réfléchir. Il travaille énormément et me dit n'avoir pas le temps pour tout ca. piètre excuse pour le déni!

Je ne dirai pas qu'il est dans le déni total, mais dans un demi-déni.

Il n'a absolument pas envie de changer. En même temps, pourquoi le ferait-il?

C'est une addiction a priori sans conséquence sur celui qui en est atteint: un alcoolique va mettre sa santé en danger, et au bout d'un moment va perdre son travail etc. Un drogué, idem. un addict aux jeux va se ruiner.
Mais l'addict sexuel? tout bénéf!
mais pour l'entourage, c'est une souffrance sans nom: cette impression d'être piétinée, encore et encore, de valoir moins qu'une pute, car il m'a perdu pour ne pas avoir a se priver de ça.

Et moi, je suis en dépendance affective.

Alors j'ai compris que ce serait beaucoup rapide pour moi de soigner ma dépendance affective plutôt que d'attendre que lui ait envie d'être aidé.

Ma vie est un champ de ruine, je suis en état de sidération: il préfère les putes à moi

Désolée pour ce message un peu long

Merci de votre aide
Il préfère le sexe tarifé à l'amour gratuit.

Il n'y a aucun bénéfice à être dépendant sexuel, mais il ne l'a pas compris.

Tu as beaucoup investi avec lui. C'est tout ce que tu as donné qui est perdu qui fait ta douleur aujourd'hui, mais dis toi que l'on est toujours plus riche quand on aime et que l'on donne plutôt que quand on convoite et l'on prend.

C'est trop tôt pour toi pour que tu voies le positif dans tout cela, mais cela viendra un jour. Si tu es dépendante affective, ne t'isole pas avant de rencontrer un garçon digne, communique avec ta famille, des amies.

Quand un garçon accuse sa copine quand il la trompe, c'est que le chemin est très long. 2,5 ans, ce n'est pas tant, tu n'as pas une longue histoire avec lui, tu n'as pas d'enfant à ce que j'imagine, rien ne te retiens, même si ça a été intense pour toi avec lui.

Ne te laisse pas abattre. Tu as toutes ta place sur ce forum si tu as besoin de communiquer.
et si tu quittais ces ruines ? embrasse ton émotion a toi 
prend soin de tes émotions acceuil les du mieux que tu peux .. j'ai batailler des années avec la colére des années des colére attroce 
et puis un jour j'ai tester un truc j'ai discocier cette émotion de celui qui m'avais générer la colére et j'ai pris soin de cette colére 
et je te laisse découvrir quand l'émotion cesse plus tu prendra soin d'elle et plus elle aura envie de retourner en toi, c'est une fantastique aventure humaine Big Grin  un peux étrange
Merci Burrhus pour ta réponse.


oui, il fait tout : prostituées, webcam, sex tchat, porno...

en ce moment il s'abrutit dans le travail pour fuir en affirmant haut et fort que tout va bien. Grand bien lui fasse!

Tu as raison: ce qui fait mal c'est d'avoir enduré tout cela pour rien. 

Il est également vrai que je ne vois pas le positif de tout ça. Ma vie sentimentale est détruite, ma vie sexuelle aussi.
Sans parler de l'image que j'ai de moi.

J'ai tellement honte que je voudrais devenir transparente. Honte d'être si nulle qu'il préfère les prostituées ou les salons de massage à moi, qui ai tenu bon, qui ai tenté de dialoguer.

Il m'a volé une chose merveilleuse qui était ancrée dans mon caractère, peut être de façon un peu enfantine: ma capacité à faire confiance, à aimer spontanément, sans méfiance.

Heureusement, je peux parler à des amies et à mes sœurs.

Merci de ton aide
Je sens que tu l'aimes plus, il faut en tirer les conséquences.
Bonjour Zéphira

Il ne t a pas volé ces choses bonnes en toi ; tu lui en as fait don , un don du coeur , c est lui le récepteur qui a failli.
Non il ne préfère pas ces femmes à toi , il se déteste à travers toi .

Je m explique , cette bonté cette gentillesse cet altruisme lui renvoie en permanence ce qu il n est pas ou plus .L autre coté du miroir sa véritable image qu il fuit , ces femmes ne peuvent pas le faire culpabiliser car elles sont le reflet de ce qu il hait chez lui . Préférées ? Non il ne les aime pas ; ce sont des objets , des  vecteurs de fantasmes , des abîmes de l âmes , car malgré le temps un jours viendra il ouvrira les yeux sur ce qu il fuit  et ses émotions le traverserons sans qu il puisse cette fois les fuir

Tu as certes souffert mais tu as appris tu as essayé , tu as été au fond des choses , mais tu le le sauveras pas , ni femme , ni enfants , ne peut rivaliser avec cette drogue , elle détruit tout sur son passage ,un droguée à l héro préfère ses amis junkies au sien et surtout son dealer , ici c est la même les filles de chats "les prostitués hélas c est un autre débats car il y a derrière une véritable machine de guerre et d esclavage pour bcp de ces filles"ET le dealer ici le PORNO 
avec toutes ces diversités et GRATUIT , extrapole un drogué qui aurait la marchandise gratuite imagine encore plus les ravages sociétaires ,les enfants etc

Vivre avec un dépendant est certes une souffrance réelle une vertigineuse descente dans les égouts Mais ne laisse pas à son tour cette drogue te changer,reste confiante et humaine et là tu auras une victoire au compteur de cette M....

Rester ou partir ça tourne en boucle parfois mais seule toi peut décider 

Mes amitiés et

et quoi que tu décides cette souffrance doit être le moteur pour désormais ne plus être la sauveuse d un être qui ne veut pas être aider
URLs de référence